Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


2ème édition du festival international Salgota Salsa Professeur Codo donne une visibilité mondiale au rythme Tchingoumè

Née de la fusion de la Salsa et du Tchingoumè, la Salgota sera à l’honneur le samedi 8 août prochain à Majestic de Gbégamey à travers le festival international de la Salgota Salsa. La Salgota a été créée pour faire la promotion du Tchingoumè à l’international. « Comme la Salsa est royalement dansée dans tout le monde entier depuis plus de 400 ans, j’ai donc créé cet alliage pour faire la promotion du rythme Tchingoumè qui est typiquement béninois. Car, pour mieux faire la promotion d’un produit, il faut s’appuyer sur quelque chose d’existant et bien connu de tous. Raison pour laquelle je m’appuie sur la Salsa pour faire la promotion du Tchingoumè. Ainsi, à travers la Salgota, le Bénin sera connu partout dans le monde », a expliqué professeur Codo, l’un des organisateurs de ce festival. Pour la réussite de ce festival, Professeur Codo s’est associé à Gbétchéou, l’un des meilleurs artistes du rythme Tchingoumè. Ainsi, ces deux artistes complémentaires de par leurs rythmes, veulent faire du Bénin l’épicentre de la Salgota à travers ce festival international. Cette rencontre musicale se déroulera donc sous forme de compétition dont les quart et demi-finale se sont respectivement déroulés les 25 juillet et 1er août derniers. La phase finale est prévue pour le samedi 8 août à Majestic de Gbégamey. « Pour cette finale, plusieurs vedettes de la Salsa et de Tchingoumè seront sur le podium. Entre autres, nous avons : Gbétchéou, Bayor Agonglo, Charly Guédou… A l’issue de cette soirée, la Reine de la Salgota et deux princesses seront élues. Elles partiront avec plusieurs lots. L’entrée est à 10.000 F Cfa et la réservation à 25.000 par couple. Les billets sont déjà en vente Majestic de Gbégamey. Tous ceux qui viendront à cette soirée vont manger et danser jusqu’à l’aube », a conclu professeur Codo

5-08-2015, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : La Police républicaine arrive !
24-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un corps unique pour la sécurité publique. Une police républicaine contre la pègre. En janvier 2018, de l’étape de vision, elle passera à celle de (...) Lire  

Editorial : Le veto du parlement
24-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Dantokpa bientôt à Adjagbo !
23-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le combat de l’internet
23-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisatio
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Culture en danger…
30-06-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 480

Interview avec le Pdt de l’Ugdo Christophe Chodaton : « …Ouidah a (...)
21-09-2017, Alassane AROUNA
Le 23 août 2017, sous la bannière de l’Ugdo-France, la communauté béninoise a commémoré à la Porte du Non-Retour à (...)  

Après un séjour en Chine : Catilina Tossou peint les réalités (...)
18-09-2017, La rédaction
voyager à travers l’Afrique et la Chine. Telle est la sensation que faisaient ressortir les tableaux de Elon-m (...)  

Spectacle de chorégraphie « Donkpèvou : Moi ado ! » : La compagnie (...)
18-09-2017, La rédaction
Tels des voyageurs dans un train, les spectateurs de l’Institut Français de Cotonou ont vécu une diversité de danses (...)  

Promotion des métiers d’art et culture au Bénin : Atelier de (...)
30-08-2017, Isac A. YAÏ
Le ministre du tourisme et de la culture Ange N’koué a organisé ce mardi 29 août 17 un atelier de validation des (...)