Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


5ème édition du Festima : 15 pays africains au rendez-vous de l’histoire

JPEG - 6.6 ko
La Sobebra, à travers Beaufort Lager a décidé d’accompagner pour la 5ème fois le festival de mode et mannequinat africain

Le Festival de la mode et du mannequinat africain (Festima) aura lieu les 3, 4, 5 juillet 2013 à Cotonou. C’est ce qui ressort de la conférence de presse tenue hier à la Société béninoise de brasserie par le Comité d’organisation du Festima. A cette séance d’échange, le Président du Comité d’organisation, Alain Adjibadé a présenté le Festima en tant que projet qui, depuis 5 ans, s’affiche dans la mode et le mannequinat africain. Cette 5ème édition placée sous le thème " La mode africaine et les couleurs " regroupe 15 pays venus de toute l’Afrique. La présélection des top modèles africains se tiendra le vendredi prochain sur l’esplanade du stade de l’amitié. "… Le Comité d’organisation du festival, cette année, a réuni de grosses têtes évènementielles au Bénin. Tous ceux qui sont venus pour assister à cet évènement, auront le temps de remarquer qu’il y a un pas de plus ", a-t-il dit. Pour le Promoteur John Médard Sèdokoun, tout est mis en œuvre pour un festival qui attirera le plus grand nombre d’amoureux de la mode africaine. " Il y aura à l’Infosec des expositions et des défilés-concours. L’autre innovation, c’est que les mannequins défileront dans les boutiques de certains partenaires comme Woodin et Vlisco ", a-t-il affirmé. Fort du style, de l’originalité et de la beauté que va offrir ce festival, la Société béninoise de Brasserie via Beaufort Lager a une fois encore réitéré son engagement à accompagner toutes ces activités. " La Sobebra, à travers Beaufort Lager a décidé d’accompagner pour la 5ème fois le festival de mode et mannequinat africain ", a dit la représentante de la Sobebra. Aussi, est-il prévu du 17 au 23 juin prochain, une formation des jeunes stylistes.

13-06-2013, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
On n’en parle pas souvent. Mais il s’agit d’un indicateur de bonne gouvernance et de transparence financière. La plupart du temps, les esprits se (...) Lire  

Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Standing ovation pour le Onze (...)
17-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 540

Interview avec Bokonon Aké Oundjèglo : « La cérémonie "ahouandida" (...)
19-10-2018, La rédaction
Président du Festival International des jumeaux, Bokonon Aké Oundjèglo nous parle ici des jumeaux à travers un rite (...)  

Léila Adjé-Chabi au sujet du Make up SFX : « Ce qui me passionne (...)
18-10-2018, La rédaction
Étudiante en 3e année de réalisation cinéma et télévision à l’Institut Supérieur des métiers de l’audiovisuel (Isma), (...)  

Coffi Eric Lazare Akakpo, Président de Caco : « L’heure a sonné, il (...)
17-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Coffi Eric Lazare Akakpo préside depuis quelques années l’association Sonagnon et le Collectif des acteurs culturels (...)  

Festival des danses endogènes : Le patrimoine culturel immatériel (...)
15-10-2018, La rédaction
La place publique de Zogbo, appelée sato Zangbétô vali a accueilli samedi dernier la 6éme édition du festival des (...)