Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


6e édition du festival International de cinéma Rebiap : Act-sf engagé pour la promotion du cinéma africain

Art, Culture et Tourisme Sans Frontière, (Act-sf) a organisé du 23 au 24 novembre dernier à Parakou la 6e édition du festival International de cinéma Rebiap. Ce festival qui vise à contribuer au rayonnement du cinéma africain en général et Béninois en particulier a connu la participation des acteurs du secteur du cinéma, des organisations internationales qui œuvrent pour la promotion de la femme, des décideurs politiques et des cinéphiles.

JPEG - 76.8 ko

« Scolarisation et autonomisation : peut-on parvenir à l’autonomisation sans la scolarisation ? ». C’est le thème sous lequel a été placé la 6e édition du festival International de cinéma. L’objectif visé par les organisateurs de ce festival est de faire gagner à la mairie de Parakou, et au Bénin en général, une visibilité inédite et une plus-value sur les plans économique, touristique et culturel. Ce festival a connu 6 grandes activités dont la tenue de 24 séances de diffusion publique de films sélectionnés, une cérémonie d’hommage aux figures emblématiques du secteur de la culture, l’organisation d’une soirée de gala de distinction de 06 œuvres cinématographiques et une rencontre de réflexion thématique.
Comme innovations, il faut noter la formation de 23 cinéastes à l’écriture de scénario de film documentaire, la diffusion de films dans 34 collèges, lycées et centres universitaires dans la ville de Parakou et la mise en place de façon progressive de ciné clubs dans les établissements scolaires de Parakou.
Pour Eric Nougloi, Rebiap, ses souhaits restent l’atteinte des objectifs qui sous-tendent la mise en place de ce festival. « Rebiap 2017 vient d’inscrire son deuxième film. Un film qui découvre en la Ville de Parakou la future capitale du Bénin. Que les professionnels du secteur s’en approprient et se mobilisent une fois encore en grand nombre pour soutenir le festival », a-t-il ajouté.
Pour finir, il se dit rassurer du fait que ce festival permettra l’instauration d’une véritable industrie créatrice de richesses et d’emplois pour le rayonnement international du Bénin et les retrouvailles des filles et fils de Parakou, « Je reste convaincu que Rebiap sera bientôt hissé au rang des grands festivals de cinéma africains à l’image du Fespaco », a-t-il conclu.

5-12-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 480

Sabin Sèdégnon, Aumônier diocésain adjoint de la jeunesse/Cotonou au (...)
16-02-2018, Fulbert ADJIMEHOSSOU
Les chrétiens catholiques ont entamé depuis hier 40 jours de marche vers la fête de Pâques. A travers cette interview, (...)  

Volet social, culturel et touristique : L’ASP à la recherche des (...)
7-02-2018, La rédaction
Les membres de l’Association Action Solidarité et Partage (ASP) fondée par Clauvis Agossou, se sont réunis du (...)  

Direction des arts et du livre : Léon Zoha évoque les raisons de (...)
7-02-2018, La rédaction
Léon Zoha a déposé sa démission au ministre Oswald Homeky dans la journée du 02 février 2018. Dans sa lettre de (...)  

Rencontre entre le Chef de l’Etat et les partenaires sociaux : (...)
7-02-2018, La rédaction
Le président de la République (Pr), Patrice Talon a rencontré dans l’après-midi d’hier, les leaders des centrales et (...)