Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Abattement excessif des ressources allouées au Fac : Les acteurs culturels crient à une asphyxie de la culture béninoise

JPEG - 127.5 ko

‘’Non à l’abattement excessif et abusif et acquis culturels (Fonds des arts et de la culture)…Non au clivage régionaliste Nord-Sud. Le Bénin est un et indivisible...Les professionnels de la culture aux commandes de la culture… ». Tels sont les messages inscrits sur les banderoles à l’occasion d’un sit-in tenu hier au ministère de l’économie et des finances par les acteurs culturels béninois. Réunis au sein de la Confédération béninoise des arts et de la culture (Cbaac) – la Confédération de musique moderne et de musique d’inspiration traditionnelle (Cmmit) – mouvement Mercredi rouge des artistes (Mra), ces acteurs ont dénoncé l’abattement à hauteur de 52% du budget alloué annuellement au Fonds d’aide à la culture (Fac). « Au lieu d’un accroissement des ressources du Fac, ou tout au moins leur maintien au niveau prévu par le budget général 2016 de l’Etat, nous avons appris, dans un premier temps, leur abattement de 25%, soit une diminution de 1,250 milliards de Francs Cfa. Et comme si cela ne suffisait pas, ….vous venez de nous notifier que la dotation au Fac pour le compte de l’année 2016 est ramenée à 2,3 milliards de Francs Cfa, soit une réduction drastique de plus de 52%... », a laissé entendre le Porte-parole du collectif Pascal Wanou. A ce titre, dit-il, le gouvernement a fait preuve d’injustice et « c’est une honte pour le gouvernement de la rupture, et nous, artistes et acteurs culturels, ne pouvons l’accepter ». Les manifestants se sont donc insurgés contre l’abattement de leurs ressources qui ne fait qu’aggraver les difficultés dans le secteur. Le Directeur de cabinet du Mef, Servais Adjovi qui les a rencontrés a apaisé les esprits et leur a promis une séance d’échange dans les tout prochains jours.

25-08-2016, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Ministère de la culture : Urgence des réformes à l’Ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Guerre des clans, conflits d’attributions, népotisme, manque de visibilité... La liste n’est pas exhaustive. Très (...)  

Marcel Zounon, Directeur de l’Ensemble artistique national du (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Marcel Zounon, à quand remonte la création de l’Ensemble artistique national du Bénin ? L’Ensemble artistique national (...)  

Alougbine Dine : « … Qu’on arrête de faire du désordre à l’ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Quelles ont été les raisons de votre départ précipité de la tête du théâtre national ? On ne saurait dire qu’il y a eu un (...)  

Professeur Bienvenu Akoha : « Il faut organiser une journée de (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Comment concevez-vous le rôle de l’Ean ? La politique culturelle doit avoir une philosophie derrière et la (...)