Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Bilan à mi-parcours du FITHEB 2016 : 5 jours de progrès significatifs pour Erick Hector Hounkpè

Après 5 jours d’animation de la 13è édition du Festival international du théâtre du Bénin, le directeur du Fitheb Erick Hector Hounkpè a marqué un arrêt pour faire le bilan des activités menées. Face à la presse lundi dernier, il a également porté à l’attention du public, les difficultés liées au déroulement de ce festival.

JPEG - 58.8 ko

La 13è édition du Fitheb lancée le 23 mars dernier est à sa 8è journée de spectacles. Face aux hommes des médias le lundi 28 mars dernier, au siège du Fitheb, Erick Hector Hounkpè a fait le bilan à mi-parcours du déroulement de ce festival. « Le festival est en marche malgré les couacs », s’est-il réjoui. Le directeur est d’abord revenu sur le pré-Fitheb. A l’en croire, c’est une série de manifestations qui a annoncé le festival. « Certaines de ces manifestations ont consisté à présenter des lectures scéniques devant les élèves, d’autres ont consisté à présenter plus d’une vingtaine de spectacles sur les différentes places publiques dans les villes et localités retenues pour accueillir le Fitheb 2016 », a expliqué le directeur du Fitheb. Selon lui, ces différentes activités avaient pour but de rapprocher le Fitheb des jeunes. Concernant le Fitheb proprement dit, Erick Hector Hounkpè a estimé que les différentes activités prévues ont bien commencé. Une table ronde sur le thème : « 25 ans de renouveau démocratique, 25 ans de Fitheb : théâtre, démocratie et développement au Bénin et en Afrique », a ouvert les activités du Fitheb. Ensuite, le dimanche 27 mars a été célébrée la journée mondiale du théâtre qui a été marquée par une causerie débat, une lecture scénique et la distinction de cinq personnalités du monde du théâtre à savoir Eliane Chagas, Fidèle Gbégnon, James Rémy Salanon, Gérard Hounou et Marcel Orou-Fico. Toutefois, des perturbations engendrées par certains événements qui ont bousculé l’arrivée des artistes étrangers ont été relevées. Pour Erick Hector Hounkpè, ces bouleversements sont liés à l’attaque de Grand Bassam en Côte d’Ivoire et à l’attentat de Bruxelles. Ces événements ont contraint les organisateurs du Fitheb à repousser certaines représentations. Cependant, Erick Hector Hounkpè rassure des mesures prises tant au plan sécuritaire qu’aux plans du transport et de la restauration. « Nous avons pris assez de précautions, je ne suis pas spécialiste de la question mais nous travaillons en étroite collaboration avec les forces de l’ordre », a-t-il dit. Faut-il le souligner, le festival se poursuit jusqu’au 31 mars 2016.
Cyrille LIGAN (Coll.)

30-03-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

Promotion du patrimoine culturel immatériel du Bénin : L’Ensemble (...)
24-02-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La culture au service du développement restera un vœu pieux si les politiques publiques, de même que les organismes (...)  

Interview avec John Arcadius « Je n’ai pas disparu…Je vais souvent à (...)
9-02-2017, La rédaction
De son vrai nom Comlan Arcadius Avaligbé, John Arcadius est un artiste musicien (chanteur, auteur compositeur, (...)  

Projection des six meilleurs films de Rebiap 2016 : Le cinéma à (...)
9-02-2017, Isac A. YAÏ
Dans le cadre des activités d’après festival, Eric Nougloi, Promoteur des Rencontres de belles images africaines à (...)  

5e édition du festival de cinéma de la « Rebiap » : Parakou célèbre (...)
7-02-2017, Isac A. YAÏ
« La politique cinématographique béninoise à la croisée des chemins », tel est le thème de la 5ème édition du festival de (...)