Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Candidature de Sébastien Ajavon : Une belle occasion de concert inédit

Le Stade de l’Amitié Mathieu Kérékou a accueilli ce dimanche sa première grande manifestation de l’année. L’annonce de la candidature de Sébastien Ajavon a été une belle occasion de concert inédit du nouvel an avec sur scène Kèmy, Norbèka, Anice Pépé, Tohon et autres.

Dans l’intervalle de trois heures d’horloge, le temps que Sébastien Ajavon ne réponde à la sollicitation du public enthousiasmé qui s’impatientait, la musique béninoise donnait ses premiers éclats de l’année. Il y en avait de toutes les couleurs artistiques pour égayer les militants devenus à priori des spectateurs d’un concert de circonstance. Le chantre de l’Eternel Johny Sourou de part sa prestation a appelé sur le Bénin et les populations, les grâces de Dieu en cette année électorale. Il sera rejoint par une série d’artistes qui ont essayé de mettre le « show ». Oluwa Kèmy avec le tube « évolution », Nelly à travers « Amour Catapilla », Lady G., Willy Mignon, Kalamoulaye ont saisi l’occasion pour établir un parfait premier contact avec leurs fans. Et c’est au pas des masques Guèlèdè, patrimoine mondial de l’Unesco, que le candidat Sébastien Ajavon a fait son entré à 15heures 00 dans l’enceinte du Stade de l’Amitié Mathieu Kérékou. Si Zeynab et Don Metok n’ont pu prester malgré leur présence remarquable et fortement saluée, la prestation de ‘’Papi Grande’’, Stan Tohon qui s’est fondu en remerciements aura suscité l’effervescence dans les tribunes. Il fallait aussi l’entrée sur scène de Anice Pépé pour redonner à ce rendez-vous devenu culturel son caractère politique à travers son morceau d’appel à l’indépendance des peuples africains. Malgré qu’il n’a pas ajouté un mot de plus à sa prestation, le public s’est approprié le message et l’a applaudi.
Fulbert ADJIMEHOSSOU (Coll.)

4-01-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Ministère de la culture : Urgence des réformes à l’Ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Guerre des clans, conflits d’attributions, népotisme, manque de visibilité... La liste n’est pas exhaustive. Très (...)  

Marcel Zounon, Directeur de l’Ensemble artistique national du (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Marcel Zounon, à quand remonte la création de l’Ensemble artistique national du Bénin ? L’Ensemble artistique national (...)  

Alougbine Dine : « … Qu’on arrête de faire du désordre à l’ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Quelles ont été les raisons de votre départ précipité de la tête du théâtre national ? On ne saurait dire qu’il y a eu un (...)  

Professeur Bienvenu Akoha : « Il faut organiser une journée de (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Comment concevez-vous le rôle de l’Ean ? La politique culturelle doit avoir une philosophie derrière et la (...)