Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


« Célébrons nos artistes de leur vivant » : Un concert d’hommage à Angélique Kidjo

JPEG - 162.7 ko
Angelique Kidjo, la star célébrée

La place des martyrs de Cotonou a accueilli le samedi dernier un géant concert en hommage à la diva ‘’Angélique Kidjo’’ qui a célébré ses 55 ans d’âge le 14 juillet dernier. Le concept est simple : « célébrons nos artistes de leur vivant ». Mario Akpo, Koudy, Djenny Djella, Adukè, Faty et Zeynab y ont adhéré et ont séduit de par leurs prestations un public massivement sorti pour vivre l’évènement. Spectacle d’hommage à une artiste béninoise qui a su se faire une place dans le gotha musical mondial de son vivant est une première, et les amoureux des sonorités musicales ont dégusté une diversité de rythmes. Des applaudissements aux hurlements, tout est mis à contribution pour exprimer sa joie. Et ce fut l’apothéose avec l’entrée sur scène de Zeynab. Même le Directeur de la Promotion artistique et culturelle, Patrick Idohou et le grand comédien et metteur en scène Tola Koukoui n’ont pu contenir leur émotion. « J’aurais aimé être avec vous ce soir pour célébrer la musique béninoise ; chantez, dansez, amusez-vous, soyez fiers de notre culture pleine de richesse et je serai de cœur avec vous », a déclaré Angélique Kidjo par vidéo interposée. La place des martyrs est devenue trop exigu pour contenir la foule des passants et autres curieux attirés par l’ambiance qui y régnait. ‘’Bissez, Bissez… !’’, se met à crier un spectateur après la prestation de Zeynab. Son voisinage le défigure et quelques uns se mirent à applaudir tout comme pour apporter leur caution. ‘’C’est génial’’, lance une fille à son compagnon qui répondit par le sourire. Il a sans doute marqué un point précieux. Mais, visiblement, la fille aurait tout donné pour voir continuer le spectacle.
Victoire Yarou (Stag)

22-07-2015, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Ministère de la culture : Urgence des réformes à l’Ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Guerre des clans, conflits d’attributions, népotisme, manque de visibilité... La liste n’est pas exhaustive. Très (...)  

Marcel Zounon, Directeur de l’Ensemble artistique national du (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Marcel Zounon, à quand remonte la création de l’Ensemble artistique national du Bénin ? L’Ensemble artistique national (...)  

Alougbine Dine : « … Qu’on arrête de faire du désordre à l’ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Quelles ont été les raisons de votre départ précipité de la tête du théâtre national ? On ne saurait dire qu’il y a eu un (...)  

Professeur Bienvenu Akoha : « Il faut organiser une journée de (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Comment concevez-vous le rôle de l’Ean ? La politique culturelle doit avoir une philosophie derrière et la (...)