Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Concert « De chez nous » : Le Fan Club offre un spectacle aux sonorités endogènes

L’espace scénique du Centre Arts et Cultures a abrité le samedi dernier, le concert « De chez nous ». C’est une initiative du Fan Club du Centre qui entend valoriser la culture endogène.

JPEG - 338.7 ko

Samedi dernier peu après 19h, plus de 300 personnes prennent d’assaut le Centre Arts et Cultures. L’espace scénique grouillait de monde. Les quatre groupes culturels devant prester se préparaient dans les coulisses pendant que l’équipe de Danny King communiquait de la bonne ambiance. Après une heure d’horloge, les rideaux s’ouvrent et les projecteurs éclairent la planche pour faire découvrir aux spectateurs impatients les groupes culturels Luli Djomion, les Confirmateurs, les Archanges du Bénin et l’Ensemble artistique et culturel au nom du théâtre (Ecant). Le groupe Luli Djomion, qui a été le premier à monter sur scène a fait vibrer le podium et bouger le public. Du tèkè à Ogbon, en passant par le massè gohoun, le agbadja et le zinli, Luli Djomion a ému plus d’un par sa prestation riche en couleurs traditionnelles et en sonorités musicales de toutes les régions du Bénin. Ensuite, l’ensemble artistique et culturel au nom du théâtre (Ecant) a allié conte et théâtre pour égayer le public. Ce groupe a tenu en haleine le public qui, visiblement, n’a pas été ennuyé, surtout lors du défilé de mode des vêtements traditionnels. Viennent après les Confirmateurs, un groupe de jeunes chorégraphes et les Archanges du Bénin qui ont apporté leur touche à la beauté de cette soirée. Cette initiative du Fan Club du Centre Arts et Cultures présidé par François d’Assise Agbigba a pour objectif de valoriser la tradition endogène. « Il faut que nous nous intéressions à notre culture, c’est pourquoi nous avons dénommé l’événement ‘‘De chez nous’’ », a laissé entendre François d’Asssise Agbigba.

Plus de 300 partenaires de jeu…
Au slogan « public ! », les spectateurs ont répondu « privé ! » durant tout le concert. Des ovations, des cris de joie, tout a été mis à contribution par un public d’environ 300 personnes pour exprimer sa satisfaction et sa joie de vivre cette soirée. A cet effet, Victorin Adinsi confie « je suis ému par les prestations auxquelles je viens d’assister ce soir. Il y a eu tout ce qu’il faut pour se distraire ». Outre le caractère distractif, ce concert a permis à certaines personnes d’appréhender les richesses de la culture béninoise. A cet effet, Luc affirme : « beaucoup de jeunes aujourd’hui sont extravertis. Mais, ce à quoi je viens d’assister ce soir prouve bien que la culture africaine et béninoise est très riche ». Comme Luc, beaucoup d’autres ont apprécié le spectacle notamment les danses traditionnelles et ballets. « Je ne pouvais pas m’empêcher de répondre à cet appel parce qu’il m’était lancé », a confié Flora qui, à sa place, a esquissé quelques pas de danse. A la fin du spectacle, François d’Assise Agbigba a donné rendez-vous au public pour d’autres surprises les jours à venir.
Cyrille LIGAN (Coll.)

18-04-2016, La rédaction


CHRONIQUES

tribune verte : Freiner à temps la dégradation des sols (...)
8-12-2016, Isac A. YAÏ
La baisse de la fertilité des sols focalise désormais les attentions de par le monde. En marge de la journée mondiale des sols, célébrée le 05 (...) Lire  

Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
tribune verte : L’audace d’assainir les (...)
1er-12-2016, La rédaction
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

3ème édition du festival Mia : Pour la promotion des instrumentistes
29-11-2016, La rédaction
La ville de Cotonou accueille la 3ème édition du festival des Meilleurs Instrumentistes d’Afrique (Mia). Ce grand (...)  

« L’affaire Coovi : Chronique d’un procès au goût d’inachevé (...)
24-11-2016, La rédaction
L’assassinat de l’ancien président de la Cour d’appelde Parakou, Sévérin CodjoCoovia,pendant longtemps, défrayé la (...)  

Métier de la broderie : Un secteur d’activité menacé
20-10-2016, La rédaction
Spécialité des Sénégalais, la broderie est un métier qui permet d’apporter une touche particulière aux vêtements. Malgré (...)  

Louis Biao, Directeur général l’Anssfd : « Nous mettons hors d’état (...)
29-09-2016, La rédaction
Après l’affaire Icc-Services, le gouvernement a mis en place l’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes (...)