Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


« Connaître la justice, ses animateurs et les diverses procédures » : Un collège de magistrats démystifie la justice béninoise

Un collège de trois magistrats a procédé hier au lancement du livre « Connaître la justice, ses animateurs et les diverses procédures » à Benin Royal Hôtel de Cotonou. Cet ouvrage se révèle être un véritable précis de droit qui explique tout le système judiciaire béninois. C’était en présence des acteurs de la justice et de quelques personnalités du pays.

Écrit par un collège de trois magistrats dont Michel R. Azalou, Jacques F. Azalou-Tokpassi et Armel A. Azondogbehou, « Connaître la justice, ses animateurs et les diverses procédures » est un manuel qui rapproche les justiciables de la maison justice. Pour le présentateur du livre, Wilfried Léandre Houngbédji, le livre devrait porter le titre « la justice expliquée au profane », vu le style clair et limpide dépourvu de tout jargon juridique de cette publication. Ce livre représente un trésor de connaissance et apparaît dans un contexte où nul ne doute qu’il y a un désamour à l’égard de la justice au Bénin. De l’exposé de l’organisation au fonctionnement de la justice en passant par les moindres couleurs utilisées dans la vie juridique du Bénin, cet ouvrage comporte 300 pages environ et est destiné aux justiciables, aux étudiants et à tous les praticiens du droit. Ainsi, pour la présidente de la chambre des notaires du Bénin : « cet ouvrage est comparable à une journée porte-ouverte de la maison justice. Il présente aux concitoyens une visibilité sur la maison justice ». A en croire le porte-parole des auteurs, Michel Azalou, « la population se plaint toujours de l’injustice dont elle est victime, ignorant que toute la justice est à son service. Il y a des choses que la population ignore et pour cela, la justice béninoise est mal connue d’elle alors que cela ne devrait pas être ainsi. C’est d’ailleurs ce qui nous a motivés à écrire cet ouvrage ». Pour sa part, le bâtonnier de l’ordre national des avocats du Bénin explique le défi que ce collège de magistrats a relevé. « Connaître la justice ou, du moins, faire connaître la justice est une entreprise d’actualité et c’est le défi que les auteurs ont relevé dans cet ouvrage » a-t-il dit. Quant à Denis Ogoubiyi, représentant du ministre de la justice, il déclare : « cet ouvrage est un document d’éclairage, un lampadaire allumé dans l’obscurité de l’ignorance du droit par la population ». En outre, Ousmane Batoko, président de la Cour Suprême du Bénin, préfacier de l’ouvrage précise : « cet ouvrage a le mérite de sortir le peuple béninois de son ignorance. La justice ne peut plus continuer à rester inconnue des Béninois. Cet ouvrage permet de rapprocher non seulement les justiciables de la justice mais aussi la justice des justiciables ».Pour finir, Michel Azalou a souhaité que l’ouvrage soit traduit dans les langues nationales afin que le grand nombre puisse s’imprégner du contenu. Aussi, a-t-il exhorté le public à se procurer cet ouvrage et à l’exploiter pour une vraie jouissance des prérogatives à lui accordées par l’article 26 de la Constitution du Bénin.
Cyrille Sèmako LIGAN (Stag)

14-08-2015, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Ministère de la culture : Urgence des réformes à l’Ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Guerre des clans, conflits d’attributions, népotisme, manque de visibilité... La liste n’est pas exhaustive. Très (...)  

Marcel Zounon, Directeur de l’Ensemble artistique national du (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Marcel Zounon, à quand remonte la création de l’Ensemble artistique national du Bénin ? L’Ensemble artistique national (...)  

Alougbine Dine : « … Qu’on arrête de faire du désordre à l’ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Quelles ont été les raisons de votre départ précipité de la tête du théâtre national ? On ne saurait dire qu’il y a eu un (...)  

Professeur Bienvenu Akoha : « Il faut organiser une journée de (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Comment concevez-vous le rôle de l’Ean ? La politique culturelle doit avoir une philosophie derrière et la (...)