Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Ecole du patrimoine africain : 14 archivistes en stage de formation

L’Ecole du patrimoine africain (Epa) à Porto-Novo accueille depuis le lundi 17 août dernier, 14 archivistes venus de la République démocratique du Congo (Rdc), du Burundi et du Rwanda. Ils y séjourneront jusqu’au 25 septembre 2015 dans le cadre d’un stage de renforcement de capacités. A en croire le Directeur du stage, Ismaïlou Baldé, Directeur pôle collection de l’Epa, il s’agit d’une formation qui vise à apporter une réponse à l’état critique de conservation et de diffusion des fonds d’archives dans plusieurs pays d’Afrique centrale. Toujours selon lui, la mémoire collective des pays ciblés pour bénéficier de cette formation risque de disparaître si les capacités des archivistes de ces pays ne sont pas renforcées. Il s’agira de donner aux 14 archivistes stagiaires, un enseignement spécifique susceptible de contribuer à l’amélioration de la gestion des fonds d’archives de leurs pays respectifs.
Organisée par le Musée Royal d’Afrique centrale (Mrac) en collaboration avec les Archives générales du royaume (Agr) et l’Epa puis financée par la Coopération Belge au Développement, cette formation vise plusieurs objectifs. Entre autres, elle devrait permettre aux stagiaires de se mettre en réseaux nationaux pour pérenniser les connaissances acquises en les partageant avec d’autres confrères. Aussi, devrait-elle aboutir à l’inscription des participants dans un réseau africain et international de professionnels d’archives et du patrimoine à travers le réseau de l’Epa et celui du Mrac. Enfin, à l’issue de la formation, des bourses seront offertes aux 4 meilleurs stagiaires qui feront 6 mois de stage au Musée Royal d’Afrique centrale (Mra) en Belgique.

20-08-2015, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
On n’en parle pas souvent. Mais il s’agit d’un indicateur de bonne gouvernance et de transparence financière. La plupart du temps, les esprits se (...) Lire  

Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Standing ovation pour le Onze (...)
17-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 540

Interview avec Bokonon Aké Oundjèglo : « La cérémonie "ahouandida" (...)
19-10-2018, La rédaction
Président du Festival International des jumeaux, Bokonon Aké Oundjèglo nous parle ici des jumeaux à travers un rite (...)  

Léila Adjé-Chabi au sujet du Make up SFX : « Ce qui me passionne (...)
18-10-2018, La rédaction
Étudiante en 3e année de réalisation cinéma et télévision à l’Institut Supérieur des métiers de l’audiovisuel (Isma), (...)  

Coffi Eric Lazare Akakpo, Président de Caco : « L’heure a sonné, il (...)
17-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Coffi Eric Lazare Akakpo préside depuis quelques années l’association Sonagnon et le Collectif des acteurs culturels (...)  

Festival des danses endogènes : Le patrimoine culturel immatériel (...)
15-10-2018, La rédaction
La place publique de Zogbo, appelée sato Zangbétô vali a accueilli samedi dernier la 6éme édition du festival des (...)