Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Exposition « Vodunaut » : Emo de Medeiros peint l’« Homos Futurus »

En exposition depuis le 08 août dernier au Centre Arts et Cultures de Godomey, les œuvres de l’artiste Emo de Medeiros promettent une nouvelle société dans laquelle la différence des hommes devient le plus grand pouvoir de l’humanité du futur.

JPEG - 366 ko

A travers une vingtaine d’œuvres exposées au Centre Arts et Cultures de Godomey, Emo de Medeiros a décidé d’arpenter la voie du futur en emportant avec lui le Vodun, une réalité culturelle du Bénin. Il s’agit entre autres d’une exposition de casques réalisés uniquement avec des cauris qui constituent un outil indispensable pour l’Homo Futurus (l’homme du futur) que sera le Vodunaut. En effet, à en croire Didier Houenoudé, « le Vodunaut est un être fantastique, immortel mais également un être si humain qu’on pourrait l’identifier aux dieux ». Par conséquent, le Vodunaut est un dieu des temps nouveaux. « C’est un nouvel être transmuté par la pierre philosophale de l’alchimiste » a estimé Emo de Medeiros. Pour l’artiste, cette pierre de la transmutation prend l’allure des cauris. A cet effet, Didier Houenoudé confie qu’« une voyance par les cauris a cette particularité non seulement de fournir des prédictions sur les événements à venir, mais aussi d’informer sur la manière dont la personne procédera pour y faire face ».

Le Vodun
Le Vodun s’avère être une réalité dans laquelle sont présents tous les éléments du cosmos : le ciel, la terre, l’eau, l’air, le feu. Selon Didier Houenoude, commissaire de l’exposition : « peu importe le vocable qu’on lui donne dans d’autres parties du pays ou dans d’autres endroits du monde, le Vodun renvoie aux deux principes parmi les plus anciens, les plus immuables et les plus perdurables de l’univers : la vie et la mort ». Aussi, ajoute-t-il que : « le Vodun nous rappelle combien nous sommes immortels ». Ainsi, Emo de Medeiros entend emboîter le pas à Icare, à Prométhée, à Youri Gagarine ou encore à Neil Armstrong pour la conquête du ciel tout comme celle du futur. L’artiste tente de franchir certaines barrières comme l’ont fait de nombreux hommes depuis les temps mythologiques. De plus, il prend le soin de munir les hommes de moyens adéquats de protection afin de leur éviter le sort tragique connu par Icare. Selon Didier Houenoude, « l’échec d’Icare ne signifie pas que notre quête vers l’ailleurs est vaine, mais qu’elle mérite simplement plus d’efforts et de sacrifice, plus de foi en ce que nous sommes ». En réalité, ces casques que l’artiste nous propose protègent l’homme du futur de toutes sortes d’accidents et lui permettent de respirer et de s’adapter à l’environnement hostile de l’espace et celui du futur.
« Le Vodunaut ouvre la voie à l’humanité et dans ses pas marche l’Homo Futurus », a déclaré Didier Houenoude. Pour ce qui est de ce voyage spatial dont l’artiste nous parle, Didier Houenoude précise : « pour celui qui sait vraiment d’où il est issu, l’aventure aussi ambiguë qu’elle puisse être, ne l’abîme pas. Il sait garder toute son humanité tout le long du processus d’hybridation ». Enfin, il est à préciser que cette exposition qui a démarré le 8 août dernier va prendre fin le 15 août prochain.
Cyrille Sèmako LIGAN (Stag)

14-08-2015, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

Fête du Vodoun : Allada aux couleurs des rites et rythmes (...)
11-01-2017, La rédaction
La fondation Afriqu’Espoir et la cour royale d’Allada ont célébré le lundi dernier la fête du vodoun. C’était au palais (...)  

Réjouissances de fin d’année : La Dal offre un géant concert aux (...)
9-01-2017, Isac A. YAÏ
Les populations de la cité des Kobourou ont vécu l’un des plus grands évènements culturels de l’année. Parakou a vibré (...)  

Mtc : Une saison touristique orpheline de la culture
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Un tourisme orphelin de la culture ! C’est sans doute l’option du régime du nouveau départ. Sinon comment expliquer que (...)  

Festival international de Porto-Novo : Le colloque scientifique a (...)
5-01-2017, Karim O. ANONRIN
En attendant la cérémonie officielle d’ouverture prévue pour le samedi prochain au Stade Charles de Gaulle, le Festival (...)