Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Festival international de Porto-Novo : Le colloque scientifique a démarré

JPEG - 62.6 ko

En attendant la cérémonie officielle d’ouverture prévue pour le samedi prochain au Stade Charles de Gaulle, le Festival international de Porto-Novo bat son plein depuis hier. C’est par le colloque scientifique sur le thème : « Porto-Novo, ville cosmopolitique : les liens qui unissent ses habitants » que le festival a démarré sur l’esplanade du Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo en présence du Maire de la ville, Emmanuel Zossou, de ses adjoints, des Conseillers communaux et de quartiers de ville, des sages et notables, des membres du Conseil scientifique du festival avec à leur tête, le Professeur Bienvenu Koudjo. Le Maire de Porto-Novo, Emmanuel Zossou, a délivré un message à l’assistance sur les tenants et aboutissants non seulement du festival, mais également du colloque. « …A travers le colloque du Festival International de Porto-Novo, il s’agit de poser les bases du développement d’une cité renforcée dans son identité propre ; de souligner les rapports et les liens puissants entre ses différentes composantes culturelles que ni l’espace (Diaspora), ni le temps n’ont distendu ; de montrer que la ville s’est bâtie sur ses différentes richesses culturelles qui lui donnent aujourd’hui un cachet unique dans la République. Il s’agit aussi pour ce festival de penser une ville nouvelle, une ville d’avenir, culturelle, historique et universitaire, avec une population au cœur d’actions dynamiques et innovantes… », a déclaré le Maire Emmanuel Zossou. Par ailleurs, il a laissé entendre que c’est l’une des rares fois que la ville réunit un panel aussi riche d’universitaire du Bénin et des pays de la sous-région. Aussi, a-t-il ajouté que l’organisation du Festival international de Porto-Novo se justifie par le fait que la ville fait partie des cités privilégiées du Bénin à disposer d’un patrimoine culturel riche. Rappelons que les travaux du colloque prennent fin ce jour jeudi 5 décembre 2017.

(Lire ci-dessous l’intégralité du message du Maire à l’occasion du colloque scientifique)

JPEG - 56.5 ko

• Mesdames et messieurs,
• Distingués invités,

L’évènement auquel nous assistons aujourd’hui fera date dans l’histoire de Porto-Novo, car c’est l’une des rares fois que la ville réunit un panel aussi relevé de personnalités de nos universités et des universités de la sous-région autour d’un sujet aussi intéressant que celui de ce colloque. Ainsi donc, deux jours durant, à travers différentes thématiques, des communicateurs révèleront aux participants mais aussi à la face du monde la diversité, culturelle de notre ville. Cette diversité si elle est valorisée est source de développement. C’est dans cette dynamique que s’inscrit le conseil municipal que j’ai l’insigne honneur de présider.
Je voudrais donc en votre nom à vous tous, filles et fils de Porto-Novo, souhaiter la bienvenue à tous les participants dans notre ville hospitalière.
Mesdames et Messieurs, chers participants, comme vous le savez, la région de Porto-Novo est à la confluence de deux grandes aires culturelles qui ignorent les frontières actuelles : les aires adja et yoruba. Le peuplement de Porto-Novo est le résultat de courants migratoires venus de divers horizons et à différentes époques. Le développement de la cité s’est fondé sur cette diversité culturelle extraordinaire qui a fait du royaume un modèle de tolérance. La multiple histoire de la fondation urbaine est inscrite dans l’espace par les géo symboles majeurs de la cité que sont le temple du « monstre à neuf têtes », le temple des trois chasseurs, le palais Honmè, etc.
Porto-Novo fait partie des villes privilégiées du Bénin à disposer d’un patrimoine culturel diversifié. Ce qui porte les traces de l’histoire particulièrement riche et complexe. En effet, de l’installation des premières populations jusqu’à l’établissement du siège de la colonie française du Dahomey à Porto-Novo, en passant par l’arrivée et la conquête des Adja, l’installation des négociants européens, la traite des esclaves et le retour des affranchis du Brésil, la ville a conservé les marques de tous ces héritages.
Ville de culture, ville de savoir, ville de nature, candidate à l’inscription au patrimoine mondial de l’Unesco, Porto Novo doit développer une économie urbaine respectueuse de l’environnement basée sur le commerce, les services, la recherche, le tourisme tout en valorisant le patrimoine culturel et naturel unique qui a forgé son identité. Celui-ci est déterminant pour préserver une spécificité et une originalité de plus en plus recherchées dans le continuum urbain indifférencié et globalisé de demain.
La ville de Porto-Novo croit en l’opportunité d’un regard nouveau sur son histoire et d’une politique de revitalisation du site historique qu’elle représente, pour structurer son développement urbain et pour construire son renouveau économique. C’est justement l’objectif que nous avons assigné à ce colloque.
Mesdames et messieurs, chers participants, ville multiséculaire au carrefour des cultures anciennes et modernes, Porto-Novo, s’affiche à la fois consciente de son authenticité et tournée vers son avenir. A travers le colloque du Festival International de Porto-Novo, il s’agit de poser les bases du développement d’une cité, renforcée dans son identité propre ; de souligner les rapports et les liens puissants entre ses différentes composantes culturelles que ni l’espace (Diaspora), ni le temps n’ont distendu ; de montrer que la ville s’est bâtie sur ces différentes richesses culturelles qui lui donne aujourd’hui un cachet unique dans la République. Il s’agit aussi pour ce festival de penser une ville nouvelle, une ville d’avenir, culturelle, historique et universitaire, avec une population au cœur d’actions dynamiques et innovantes.
Les différentes communications qui vous seront présentées contribueront à une meilleure connaissance de l’Histoire de la ville. Elles seront comme l’opportunité d’une large réflexion qui devrait permettre aux populations, tout en se ressourçant dans l’histoire de leur ville, de trouver les ressorts nécessaires pour bâtir son avenir et renforcer le bien-être social, d’où le thème : « Porto-Novo, ville cosmopolite : les liens qui unissent ses habitants ». Afin de vous permettre de mieux cerner le thème de ce colloque, les communications aborderont plusieurs axes de réflexion :
• Histoire et peuplement de la ville de Porto-Novo
• Diversité socioculturelle et enjeux de développement
• Diversité et dialogue interreligieux dans la ville de Porto-Novo
• Evolution urbaine de la ville de Porto-Novo
• Patrimoine culturel et développement de la ville de Porto-Novo
• Relations entre Porto-Novo et les communes environnantes
• Tourisme et développement dans la ville de Porto-Novo.

Confiant de ce qu’à la fin de ce colloque nous prendrons de bonnes résolutions sur le devenir de notre ville, je voudrais inviter les participants à prendre une part active dans les débats qui vont s’ouvrir. D’ailleurs, moi-même je ne serai pas loin de cette salle afin de vous présenter de temps en temps la vision de mon conseil municipal, vision qui s’inscrit en droite ligne du programme d’actions du gouvernement du Président Talon qui ambitionne de mettre le tourisme et la culture au cœur du développement du Bénin. Porto-Novo s’y est donc déjà engagée et voudrait montrer l’exemple.
Qu’il me soit permis, Mesdames et messieurs les participants, de dire mes sincères reconnaissances et mes vives félicitations à toute l’équipe de préparation et d’organisation de ce festival. Chers membres de l’équipe scientifique, à travers moi c’est toute la population de la ville de Porto-Novo qui vous remercie pour la qualité de votre travail. Quant à vous les communicateurs, sentez vous comme chez vous et donnez le maximum à tous ceux qui sont venus vous écouter et qui je l’espère tireront le meilleur de vous.
C’est sur ces mots, que je déclare ouverts les travaux du colloque sur le thème « Porto-Novo, ville cosmopolite : les liens qui unissent ses habitants » dans le cadre de la 1ère édition du Festival Internationale de Porto-Novo.
Vive le Bénin
Vive Porto-Novo, la ville aux trois noms
Plein succès à vos travaux.
Je vous remercie.

5-01-2017, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En vérité : Le style Zinzindohoué !
27-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ça y est ! Les bons apôtres pour une révision de qualité sortent des bois. En dehors des Béninois qui se sont fait leur religion sans, au préalable, (...) Lire  

Editorial : Le calme après la tempête
27-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour les journées de (...)
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Ministère de la culture : Urgence des réformes à l’Ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Guerre des clans, conflits d’attributions, népotisme, manque de visibilité... La liste n’est pas exhaustive. Très (...)  

Marcel Zounon, Directeur de l’Ensemble artistique national du (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Marcel Zounon, à quand remonte la création de l’Ensemble artistique national du Bénin ? L’Ensemble artistique national (...)  

Alougbine Dine : « … Qu’on arrête de faire du désordre à l’ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Quelles ont été les raisons de votre départ précipité de la tête du théâtre national ? On ne saurait dire qu’il y a eu un (...)  

Professeur Bienvenu Akoha : « Il faut organiser une journée de (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Comment concevez-vous le rôle de l’Ean ? La politique culturelle doit avoir une philosophie derrière et la (...)