Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Festival « Les échos de Lobozounkpa » : Le Centre célèbre l’art contemporain béninois

Le Centre abrite depuis le 2 décembre dernier, une exposition collective de plus d’une trentaine d’artistes contemporains. Cette exposition de masse intervient dans le cadre du festival « Les échos de Lobozounkpa » et a pour objectif de diffuser l’art plastique béninois.

A l’occasion du festival « Les échos de Lobozounkpa » organisé par le Centre, plusieurs artistes contemporains ont été invités à mettre en lumière leurs différentes créations. A travers ce grand regroupement, le Centre entend donner une meilleure visibilité à ses activités. Ainsi, des artistes peintres, sculpteurs, photographes, des performances et installations artistiques ont été invités à présenter leurs œuvres au public. Les grands artistes contemporains béninois tels que Théodore Dakpogan, Aston, Dominique Zinkpè, Prince Toffa, Sébastien Boko, Aze Baba, Charly d’Almeida, Nassara, Daavo, Bamouss, Francine Koppe, pour ne citer que ceux-là ne se sont pas fait prier pour rehausser l’évènement. En effet, une pléthore de sculptures, de peintures et d’autres créations artistiques décrivant des tendances et réalités diverses, réalisées avec l’argile, du fil de fer, du carton, des perles, des fils électriques, du bois, de la toile, de l’acrylique et des objets de récupération ont permis au public de découvrir le génie créateur des artistes contemporains béninois. Les artistes ont su profiter de l’occasion pour véhiculer certains messages et décrire les réalités quotidiennes des Béninois. Ainsi, Parfait Zossou met en exergue dans une photographie les vertus de la femme africaine. Faut-il le souligner, les différentes œuvres sont réalisées avec soin et finesse.
Audrey GBAGUIDI (Stag)

16-12-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Le style Zinzindohoué !
27-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ça y est ! Les bons apôtres pour une révision de qualité sortent des bois. En dehors des Béninois qui se sont fait leur religion sans, au préalable, (...) Lire  

Editorial : Le calme après la tempête
27-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour les journées de (...)
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Ministère de la culture : Urgence des réformes à l’Ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Guerre des clans, conflits d’attributions, népotisme, manque de visibilité... La liste n’est pas exhaustive. Très (...)  

Marcel Zounon, Directeur de l’Ensemble artistique national du (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Marcel Zounon, à quand remonte la création de l’Ensemble artistique national du Bénin ? L’Ensemble artistique national (...)  

Alougbine Dine : « … Qu’on arrête de faire du désordre à l’ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Quelles ont été les raisons de votre départ précipité de la tête du théâtre national ? On ne saurait dire qu’il y a eu un (...)  

Professeur Bienvenu Akoha : « Il faut organiser une journée de (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Comment concevez-vous le rôle de l’Ean ? La politique culturelle doit avoir une philosophie derrière et la (...)