Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Fête du Vodoun : Allada aux couleurs des rites et rythmes endogènes

La fondation Afriqu’Espoir et la cour royale d’Allada ont célébré le lundi dernier la fête du vodoun. C’était au palais du roi d’Allada, sa majesté Kpodegbe Lanmanfan en présence des têtes couronnées, des chefs religieux et de quelques autorités politiques.

JPEG - 53.8 ko

Pérenniser les traditions ancestrales dans la sagesse et la dignité. C’est l’objectif que s’est fixé la cour royale d’Allada depuis 1997. Ainsi, en prélude à la célébration de la fête du « Vodoun », diverses manifestations sont organisées chaque année pour rehausser l’image des cultes endogènes. Dans ce cadre, les festivités du lundi 09 janvier dernier se sont déroulées au palais de sa majesté Kpodegbe Lanmanfan, roi d’Allada. Le thème de cette 20ème célébration est : « Ensemble, œuvrons pour une Afrique unie, forte et prospère ». Selon la présidente du comité d’organisation, la reine Djèhami Kpodegbe, cette célébration est une occasion de retrouvailles et de retour aux sources pour les fils d’Allada et les Béninois en général. Pour elle, le vodoun est un patrimoine ancestral à préserver à tout prix. « La célébration de la fête du vodoun est une journée porte ouverte dans nos couvents, mais le vodoun se vit au quotidien. Les adeptes du vodoun, à travers leurs entités célestes, terrestres et maritimes entrent en communion avec Mahou, le seul et unique Dieu, quelle que soit la religion. Dieu est en nous et prier avec une amulette ou un chapelet, c’est prier et Dieu vous écoute », a-t-elle déclaré. Elle a pour finir invité les gouvernants à soutenir financièrement cette célébration qui se tient la veille de la fête du vodoun à Allada, et surtout de penser à programmer la célébration officielle du 10 janvier dans cette localité. A sa suite, des dignitaires du culte vodoun, des rois et autres gardiens de la tradition ont à tour de rôle salué l’initiative et adressé des prières à Dieu par le biais des divinités. Prenant la parole, le Préfet du département de l’Atlantique, Jean Claude Codjia a félicité les organisateurs pour leur attachement aux valeurs traditionnelles. Il poursuit en rassurant la reine Djèhami Kpodégbé, que son plaidoyer par rapport à la tenue des festivités du 10 janvier à Allada sera pris en compte. Par ailleurs, Jean Claude Codjia exhorte les dignitaires du culte vodoun à prier pour le Président Patrice Talon, pour le plein succès de son programme d’actions. Sa majesté Kpodegbe Lanmanfan a pour sa part remercié tous les princes et princesses, les conservateurs de trône et autres qui n’ont ménagé aucun effort pour la tenue de la 20ème édition de la célébration du Vodoun à Allada. « Nous ne pouvons ne pas adorer le vodoun. Le vodoun est le socle du royaume d’Allada. C’est notre identité culturelle et nous devions lui redonner ses lettres de noblesse. Le Vodoun est une religion monothéiste au même titre que le Christianisme et l’Islam. Point n’est besoin de diaboliser la religion de ses ancêtres. Nous devions tous œuvrer pour la cohabitation pacifique des religions », a-t-il expliqué. Il a pour conclure remercié le Préfet du département de l’Atlantique pour son implication dans la résolution de la crise entre les deux dignitaires du culte vodoun à Ouidah. Prières, rituels et immolations d’animaux en offrande aux dieux ont mis un terme à cette célébration animée par des adeptes du culte vodoun.
Yasmine DA MATHA (Coll)

11-01-2017, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Micmac à préjudice pour Djougou !
27-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des légèretés administratives à donner la chair de poule ! Un préjudice énorme aux populations de Djougou et à un entrepreneur qui ne peut passer sous (...) Lire  

En vérité : Le geste du cœur !
26-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Après Macron, la Cedeao… !
25-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un éternel recommencement !
25-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Un en chute libre
24-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Culture en danger…
30-06-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Les outils d’une gouvernance au service des peuples : L’ouvrage (...)
27-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La salle de conférence d’Azalaï hôtel de Cotonou, a abrité dans la matinée d’hier, la première séance de vulgarisation de (...)  

Organisation du Hadj 2015 : Le plaidoyer d’un convoyeur de (...)
21-07-2017, La rédaction
Si l’organisation du Hadj 2016 a été un succès, sous la houlette du Nouveau départ, et que celui de 2017 se prépare (...)  

Adjogan : le rythme de la canne : L’héritage des Aïnonvi
21-07-2017, La rédaction
Autrefois canne à percussion, le adjogan s’est révélé au fil des jours un rythme exécuté dans les cours royales lors des (...)  

Au centre multicorps de Cotonou : Comédiens et danseurs dans (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La thématique est originale et les acteurs se retrouvent dans un nouveau rôle, une nouvelle expérience avec la (...)