Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Fitheb 2016 : Plus de 700.000.000 Fcfa alloués à la prochaine biennale

Le Conseil d’administration du Fitheb a adopté dans la journée du 31 décembre 2015 au siège de l’institution, le budget global prévisionnel pour le compte de l’année 2016. Il s’agit d’un budget de 711.700.000 Fcfa qui recouvre deux axes majeurs de la biennale : le " Fitheb Djononhi" et le " Fitheb Houéhi".

JPEG - 142.9 ko

Les deux grands volets de la biennale du Festival international du théâtre du Bénin (Fitheb) viennent de recevoir 711.700.000 Fcfa. C’est à l’issue d’une réunion tenue le 31 décembre dernier par les membres du conseil d’administration de cette institution, que ce budget global prévisionnel a été adopté. En effet, ces deux volets constituent les grands axes de la biennale prévue pour Février 2016. Il s’agit du "Fitheb Djononhi" et le " Fitheb Houéhi". "Le Fitheb Djononhi" correspond aux créations locales destinées à être vendues aux étrangers qui participeront à cette biennale en 2016, et prend plus de 600 millions de Francs CFA dudit budget. Quant au second axe, le "Fitheb Houéhi", il entend faire du Fitheb, une institution migratoire, et permettra aux acteurs du théâtre béninois de faire tourner des spectacles tout au long de l’année. Dans ce cadre, chaque dernier week-end du mois, trois spectacles locaux seront présentés dans des localités bien précises et ce, de façon tournante pour permettre aux populations de vivre en live le Fitheb. Par ailleurs, avant la réalisation des deux grands volets de cette biennale, des activités intellectuelles seront organisées. Il y aura notamment une table ronde au cours de laquelle le thème de la biennale intitulé "Théâtre, démocratie et développement au Bénin et en Afrique" sera débattu. A en croire la direction du Fitheb, l’apport des hommes de théâtre dans le développement économique sera évalué à cet effet. Aussi, certains groupes de théâtre qui, à une certaine époque, se sont-ils servis du théâtre pour faire des dénonciations politiques, seront honorés. Il sera notamment question de : "Les Cerveaux Noirs" de Lazard Houétin, "Zamahara" du metteur en scène Alougbine Dine et de l’Ensemble artistique et culturel des étudiants (Eace). Outre ces activités, il y aura également le " Fitheb des enfants". Selon Erick Hector Hounkpè, directeur du Fitheb, cette activité est initiée pour la formation des élèves du primaire à la création de spectacle. Ainsi, après leur formation, ils seront mis en compétition et primés. Selon lui, le but est de rapprocher le Fitheb de toutes les couches de la société et d’inciter les enfants à avoir le goût de la création de spectacle.
Cyrille LIGAN

6-01-2016, La rédaction


CHRONIQUES

tribune verte : Freiner à temps la dégradation des sols (...)
8-12-2016, Isac A. YAÏ
La baisse de la fertilité des sols focalise désormais les attentions de par le monde. En marge de la journée mondiale des sols, célébrée le 05 (...) Lire  

Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
tribune verte : L’audace d’assainir les (...)
1er-12-2016, La rédaction
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

3ème édition du festival Mia : Pour la promotion des instrumentistes
29-11-2016, La rédaction
La ville de Cotonou accueille la 3ème édition du festival des Meilleurs Instrumentistes d’Afrique (Mia). Ce grand (...)  

« L’affaire Coovi : Chronique d’un procès au goût d’inachevé (...)
24-11-2016, La rédaction
L’assassinat de l’ancien président de la Cour d’appelde Parakou, Sévérin CodjoCoovia,pendant longtemps, défrayé la (...)  

Métier de la broderie : Un secteur d’activité menacé
20-10-2016, La rédaction
Spécialité des Sénégalais, la broderie est un métier qui permet d’apporter une touche particulière aux vêtements. Malgré (...)  

Louis Biao, Directeur général l’Anssfd : « Nous mettons hors d’état (...)
29-09-2016, La rédaction
Après l’affaire Icc-Services, le gouvernement a mis en place l’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes (...)