Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Improvisation au Centre Art et Culture de Lobozounkpa L’équipe de Calavi remporte la partie

La Ligue béninoise d’improvisation en collaboration avec la ligue d’improvisation de la Belgique a organisé le 07 janvier dernier un tournoi d’improvisation au centre art et culture de Lobozounkpa. Cette rencontre a regroupé les jouteurs de Cotonou, de Porto-Novo et de Calavi sur la même scène.

JPEG - 125.8 ko
Dominique Zinkpè, promoteur de l’espace art et culture de Lobozounkpa

Enfants, femmes et hommes. Tous ont effectué 7 janvier dernier le déplacement du Centre Art et Culture de Lobozounkpa pour vivre pour la toute première fois dans l’histoire du Bénin, un match d’improvisation théâtral. Cette rencontre organisée par la ligue béninoise d’improvisation en partenariat avec celle du Belgique a regroupé sur la même scène les jouteurs de Cotonou, de Porto-Novo et de Calavi. « Ce match a pour objectif la mise en commun des fruits de la formation que nous avons reçue pendant deux semaines des Belges. L’essentiel ici n’est pas de gagner mais de faire une bonne prestation et d’éviter le maximum de fautes », a expliqué Guy Kponhento Directeur artistique de la ligue béninoise d’improvisation. Le premier face à face a opposé la ligue de Cotonou vêtue en tee shirt bleu à celle de Calavi en tee shirt rouge. Sous le regard admirateur du public les comédiens ont presté sur des thèmes tels que : on aurait dû attendre, masque du pouvoir, bonne et mauvaise surprise chez maman Togo etc. Les comédiens des deux villes ont émerveillé les spectateurs qui à l’aide d’un carton coloré votent pour eux. Cette première rencontre s’est soldée par la victoire l’équipe de Calavi. A en croire Stanislas Hinkoty, Directeur du centre « Ce match vise à rassembler sur une même scène les jouteurs des villes du Bénin pour égayer la population de Godomey et environs en cette période de fête ». Le deuxième match a réuni les jouteurs de Cotonou et de Porto-Novo vêtus d’un tee shirt jaune. Au terme de cette rencontre, c’est l’équipe de Porto-Novo qui remporte et affronte celle de Calavi pour la finale. Après une rude bataille, l’arbitre annonce que c’est l’équipe des rouges qui remporte le tournoi sous les cris de joie des spectateurs. « Ce spectacle a été une réussite. On ne dirait pas dire que c’est un match car nous avons assez rigolé », a déclaré Hervé Wegbomè, spectateurs.
Gloria KOESSI-GOVOR (Stg)

14-01-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Culture en danger…
30-06-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Organisation du Hadj 2015 : Le plaidoyer d’un convoyeur de (...)
21-07-2017, La rédaction
Si l’organisation du Hadj 2016 a été un succès, sous la houlette du Nouveau départ, et que celui de 2017 se prépare (...)  

Adjogan : le rythme de la canne : L’héritage des Aïnonvi
21-07-2017, La rédaction
Autrefois canne à percussion, le adjogan s’est révélé au fil des jours un rythme exécuté dans les cours royales lors des (...)  

Au centre multicorps de Cotonou : Comédiens et danseurs dans (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La thématique est originale et les acteurs se retrouvent dans un nouveau rôle, une nouvelle expérience avec la (...)  

15 ans après son dernier passage au Bénin : Aïcha Koné replonge le (...)
5-07-2017, La rédaction
Le temps n’est vraiment pas clément ce samedi soir. Mais pour l’amour de la musique et surtout pour la diva Aïcha (...)