Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


"La culture du développement par l’attitude" : Komi Ezin interpelle le Béninois dans sa quête d’épanouissement

C’est devant un parterre de parents, amis et invités, que Komi Ezin a procédé ce samedi 25 juillet 2015 à l’Institut français de Cotonou, au lancement de son premier ouvrage intitulé ‘’La culture du développement par l’attitude’’. A travers cette œuvre, l’écrivain invite tous les africains en général et les Béninois en particulier à repenser l’état dans lequel ils se trouvent en vue d’un changement de comportement.

‘’La culture du développement par l’attitude’’. Ainsi s’intitule le premier ouvrage de l’écrivain Komi Ezin. Avec cet ouvrage de 90 pages subdivisé en deux grandes parties, le postier Komi Ezin fait son entrée dans le monde des écrivains. A travers ‘’La culture du développement par l’attitude’’, l’auteur entend tout africain en général à changer d’habitude. Ainsi, dans la première partie de son œuvre, il énumère les ‘’douze’’ principes et règles fondamentaux sur lesquels chaque homme doit bâtir sa vie. Au nombre de ces principes et règles de vie, il y a « l’éthique comme principe de base, l’intégrité, la responsabilité, l’amour du travail, la ponctualité, le respect des lois et des règles, le respect des droits des autres citoyens, l’esprit du groupe ou du collectif, l’effort pour épargner et investir, la volonté de réaliser de grandes actions, avoir un idéal et la connaissance de sa Nation ». Dans la deuxième partie de l’œuvre, Komi Ezin trace les principaux axes de développement de l’Afrique. Lesdits axes, au nombre de trois, sont « le développement des valeurs endogènes, le développement de l’agriculture et le développement de l’industrie ». A en croire les propos du journaliste-écrivain Jérôme Carlos, préfacier de l’ouvrage, Komi Ezin « n’a fait qu’énoncer une loi, une loi qui a un caractère universel ». ‘’Le message de Komi Ezin, apparaît-il, clair et précis comme une invite impérieuse au changement de l’Afrique et des Africains, du Bénin et des Béninois à travers « La culture du développement par l’attitude »’’, a affirmé le préfacier. S’inscrivant dans cette même logique, M. Akplogan, parrain de la cérémonie a invité tous les béninois à s’approprier l’ouvrage.
Melle Elvire SOGLO&Monia AZIAKOU (Stags)

27-07-2015, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

Fête du Vodoun : Allada aux couleurs des rites et rythmes (...)
11-01-2017, La rédaction
La fondation Afriqu’Espoir et la cour royale d’Allada ont célébré le lundi dernier la fête du vodoun. C’était au palais (...)  

Réjouissances de fin d’année : La Dal offre un géant concert aux (...)
9-01-2017, Isac A. YAÏ
Les populations de la cité des Kobourou ont vécu l’un des plus grands évènements culturels de l’année. Parakou a vibré (...)  

Mtc : Une saison touristique orpheline de la culture
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Un tourisme orphelin de la culture ! C’est sans doute l’option du régime du nouveau départ. Sinon comment expliquer que (...)  

Festival international de Porto-Novo : Le colloque scientifique a (...)
5-01-2017, Karim O. ANONRIN
En attendant la cérémonie officielle d’ouverture prévue pour le samedi prochain au Stade Charles de Gaulle, le Festival (...)