Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


"La culture du développement par l’attitude" : Komi Ezin interpelle le Béninois dans sa quête d’épanouissement

C’est devant un parterre de parents, amis et invités, que Komi Ezin a procédé ce samedi 25 juillet 2015 à l’Institut français de Cotonou, au lancement de son premier ouvrage intitulé ‘’La culture du développement par l’attitude’’. A travers cette œuvre, l’écrivain invite tous les africains en général et les Béninois en particulier à repenser l’état dans lequel ils se trouvent en vue d’un changement de comportement.

‘’La culture du développement par l’attitude’’. Ainsi s’intitule le premier ouvrage de l’écrivain Komi Ezin. Avec cet ouvrage de 90 pages subdivisé en deux grandes parties, le postier Komi Ezin fait son entrée dans le monde des écrivains. A travers ‘’La culture du développement par l’attitude’’, l’auteur entend tout africain en général à changer d’habitude. Ainsi, dans la première partie de son œuvre, il énumère les ‘’douze’’ principes et règles fondamentaux sur lesquels chaque homme doit bâtir sa vie. Au nombre de ces principes et règles de vie, il y a « l’éthique comme principe de base, l’intégrité, la responsabilité, l’amour du travail, la ponctualité, le respect des lois et des règles, le respect des droits des autres citoyens, l’esprit du groupe ou du collectif, l’effort pour épargner et investir, la volonté de réaliser de grandes actions, avoir un idéal et la connaissance de sa Nation ». Dans la deuxième partie de l’œuvre, Komi Ezin trace les principaux axes de développement de l’Afrique. Lesdits axes, au nombre de trois, sont « le développement des valeurs endogènes, le développement de l’agriculture et le développement de l’industrie ». A en croire les propos du journaliste-écrivain Jérôme Carlos, préfacier de l’ouvrage, Komi Ezin « n’a fait qu’énoncer une loi, une loi qui a un caractère universel ». ‘’Le message de Komi Ezin, apparaît-il, clair et précis comme une invite impérieuse au changement de l’Afrique et des Africains, du Bénin et des Béninois à travers « La culture du développement par l’attitude »’’, a affirmé le préfacier. S’inscrivant dans cette même logique, M. Akplogan, parrain de la cérémonie a invité tous les béninois à s’approprier l’ouvrage.
Melle Elvire SOGLO&Monia AZIAKOU (Stags)

27-07-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Ofmas, pas de quoi fouetter un chat !
21-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des poux, même sur des crânes rasés, il y a des spécialistes de la polémique qui toujours, en trouvent. Des accusations sans fondement et des (...) Lire  

Editorial : Hehomey, un tigre en papier (...)
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Culture en danger…
30-06-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 480

Interview avec le Pdt de l’Ugdo Christophe Chodaton : « …Ouidah a (...)
21-09-2017, Alassane AROUNA
Le 23 août 2017, sous la bannière de l’Ugdo-France, la communauté béninoise a commémoré à la Porte du Non-Retour à (...)  

Après un séjour en Chine : Catilina Tossou peint les réalités (...)
18-09-2017, La rédaction
voyager à travers l’Afrique et la Chine. Telle est la sensation que faisaient ressortir les tableaux de Elon-m (...)  

Spectacle de chorégraphie « Donkpèvou : Moi ado ! » : La compagnie (...)
18-09-2017, La rédaction
Tels des voyageurs dans un train, les spectateurs de l’Institut Français de Cotonou ont vécu une diversité de danses (...)  

Promotion des métiers d’art et culture au Bénin : Atelier de (...)
30-08-2017, Isac A. YAÏ
Le ministre du tourisme et de la culture Ange N’koué a organisé ce mardi 29 août 17 un atelier de validation des (...)