Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


« La messe expliquée : signes, paroles et gestes » : « Une invitation à un exercice spirituel et pastoral »

JPEG - 190.2 ko

Quatre prêtres du diocèse de Cotonou, les abbés Ambroise Kinhoun, Mathieu Aïfan, Maurice Hounmènou et Rodrigue Gbedjinou, tous en étude en Italie, ont décidé de se rendre davantage utiles à l’Eglise par la publication d’un ouvrage au titre ambitieux et évocateur : « La messe expliquée : signes, paroles et gestes ». Le contexte social, politique, économique où domine la perte des valeurs se prête à la publication de cette œuvre. Pour le présentateur du livre, la spiritualité chrétienne est de plus en plus sujette à la banalisation et à une ignorance coupable. « Pour beaucoup, la messe devient un rendez-vous protocolaire, une façon d’être à la mode, une marque de modernité. Conséquence, aucune compréhension des signes, paroles et gestes », s’est désolé Félix Akpaca.
Sans proposer un exposé complet de théologie de la messe, les auteurs du livre offrent plutôt une réflexion sur les rapports entre le mystère de l’Eucharistie et la vie de l’Eglise. Il s’agit de dire pourquoi et comment doit se vivre la messe à la lumière des enseignements de l’Eglise. En effet, selon le père Maurice Hounmènou, « nombreux sont ceux qui ne considèrent plus la messe comme vitale ou ayant un strict rapport avec leur vie. On la trouve ennuyeuse. Elle perd son sens de mystère. Bien de personnes cherchent leur épanouissement spirituel en dehors de la communauté eucharistique. Les gestes qui fondent la messe sont accomplis machinalement parce que incompris de bon nombre de chrétiens. Les paroles qui la constituent manquent de mordant et le symbolisme qui la structure, parce que mal vécu, en fait perdre la dimension performative ».
« La messe expliquée… n’est pas un manuel de spécialistes. Il se veut plutôt une invitation à un exercice spirituel et pastoral », a renchéri le père Ambroise Kinhoun. Même son de cloche chez l’abbé Mathieu Aïfan qui affirme : « nous avons décidé d’unir et d’unifier nos diverses qualifications et compétences pour aider le peuple entier, pasteurs, religieux et fidèles laïcs à sortir des ornières d’une pratique superficielle de la foi, en l’occurrence de la foi eucharistique ». Il n’en fallait pas plus pour que le père Rodrigue Gbédjinou enfonce le clou. « Ce dont nous avons le plus besoin, c’est notre rapport à l’Eucharistie, centre et sommet de notre vie chrétienne… Il n’y a aucun problème de la vie de l’Eglise qui ne trouve en l’Eucharistie sa réponse imminente. Si notre rapport à la messe est biaisée, notre foi est blessée ».
Dans sa préface, le Secrétaire du Conseil pontifical de la culture, Monseigneur Barthélémy Adoukonou, dévoile son état d’âme. « La messe expliquée… est un excellent outil de travail pour tous les responsables de la pastorale et de la mission dans nos Eglises, qui ont toutes besoin d’une conversion en profondeur. Il sera utile à tous les acteurs de la célébration de la Sainte Messe qui, pour bien faire ce qu’ils doivent faire au cours de la célébration, ont besoin précisément de commencer par connaître le sens et la portée de ce qu’ils font, tant dans sa globalité que dans ses éléments constitutifs ».

10-08-2015, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Ministère de la culture : Urgence des réformes à l’Ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Guerre des clans, conflits d’attributions, népotisme, manque de visibilité... La liste n’est pas exhaustive. Très (...)  

Marcel Zounon, Directeur de l’Ensemble artistique national du (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Marcel Zounon, à quand remonte la création de l’Ensemble artistique national du Bénin ? L’Ensemble artistique national (...)  

Alougbine Dine : « … Qu’on arrête de faire du désordre à l’ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Quelles ont été les raisons de votre départ précipité de la tête du théâtre national ? On ne saurait dire qu’il y a eu un (...)  

Professeur Bienvenu Akoha : « Il faut organiser une journée de (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Comment concevez-vous le rôle de l’Ean ? La politique culturelle doit avoir une philosophie derrière et la (...)