Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Lancement du salon du livre : Pour la promotion de la culture littéraire au Bénin

Pour relever les défis liés au secteur du livre au Bénin, il a été procédé hier mercredi 4 novembre 2015 au lancement officiel du Salon du livre. C’était au Hall des Arts de Cotonou en présence de la ministre Nadine Tamadaho Dako qui a représenté son homologue de la culture.

JPEG - 87 ko

« Faire lire un enfant, ce n’est pas remplir un vase, c’est allumer un feu », disait Montaigne. Et c’est pour contribuer à l’édification des enfants que les autorités en charge de la culture ont initié le Salon du livre. Placé sous le thème « Livre et économie créative », ce salon se veut être une porte ouverte du Bénin par le biais du livre et de la lecture et se déroulera du 4 au 8 novembre 2015. Selon Anne Marie Odounharo-Hounnougan, directrice nationale de la Promotion du livre et de la lecture, « ce salon permet de donner une meilleure visibilité à la production du livre au Bénin ». Ainsi, des écrivains aux éditeurs en passant par les libraires, les bibliothécaires et les lecteurs, le monde littéraire béninois dévoilera au monde la richesse littéraire du Bénin. A en croire Odounharo-Hounnougan, ce salon est l’occasion d’amener la population béninoise et en particulier les jeunes à s’intéresser à la lecture. Pour sa part, la ministre Nadine Dako Tamadaho, représentante du ministre de la culture estime que le Salon du livre vient renforcer le Salon International du livre et de lecture de Cotonou (Silco) pour permettre au Bénin d’avoir une bonne visibilité dans le monde littéraire international. « Cette expérience qui se renouvelle à la faveur de ce Salon national du livre marque un nouveau départ pour la tenue des deux salons de façon alternative afin de permettre à notre pays d’avoir sa place dans les annales internationales des salons et foires du livre » a déclaré Nadine Dako Tamadaho. Après avoir exprimé sa satisfaction pour l’organisation de ce salon, Koffi Attiédé, représentant des maisons d’édition a exhorté les autorités à la multiplier les initiatives du genre pour le rayonnement du secteur du livre au Bénin.
Cochimau HOUNGBADJI(Stag)

5-11-2015, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Ministère de la culture : Urgence des réformes à l’Ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Guerre des clans, conflits d’attributions, népotisme, manque de visibilité... La liste n’est pas exhaustive. Très (...)  

Marcel Zounon, Directeur de l’Ensemble artistique national du (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Marcel Zounon, à quand remonte la création de l’Ensemble artistique national du Bénin ? L’Ensemble artistique national (...)  

Alougbine Dine : « … Qu’on arrête de faire du désordre à l’ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Quelles ont été les raisons de votre départ précipité de la tête du théâtre national ? On ne saurait dire qu’il y a eu un (...)  

Professeur Bienvenu Akoha : « Il faut organiser une journée de (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Comment concevez-vous le rôle de l’Ean ? La politique culturelle doit avoir une philosophie derrière et la (...)