Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Le 30 juin à l’institut français de Cotonou : Le ‘’meeting musical’’ de Ramou fascine le public

Elle a joint ses cordes vocales aux tonalités des instruments de musique ce vendredi à l’institut français de Cotonou. Très active sur scène, Ramou a servi un cocktail musical ‘’haut de gamme’’ à ses fans.

JPEG - 56.3 ko

21h. La directrice de l’institut français de Cotonou souhaite la bienvenue au public et lance le concert de Ramou. Les musiciens s’installent et entament une note musicale. Quelques secondes après, Ramou monte sur scène. Portant un body rehaussé par une salopette cousue en basin avec des baskets warabi et de l’eau minérale en main, elle joint sa voix aux tonalités des instruments, et le concert commence. Au début, il n’y a pas eu un seul bruit. Elle chante tellement bien que tout le public est absorbé. Elle souhaite la bienvenue aux fans par ces mots. « Je vous aime ! C’est un honneur pour moi de vous avoir. Ce soir, c’est un meeting. Pas politique mais musical ». A cet instant, le public l’ovationne et s’apprête alors à vivre ce concert. Elle revisite les titres de son premier album « Irè Nikan », un album par lequel elle rend hommage à Dieu pour tous ses bienfaits. Présence scénique, très souriante, justesse dans les notes, voix impeccable, Ramou donne le meilleur d’elle même. Au cours de sa prestation, elle semblait capitaliser toute sa foi en Dieu sur le podium de l’institut français. Bras levés vers le ciel, les yeux fermés par moments, visage serein, elle exprime toute sa gratitude à l’éternel et invite le public à en faire autant. ‘’Iyololo’’, le cinquième titre de la soirée a connu une touche particulière. La star de musique togolaise King Mensah rejoint Ramou sur la scène, le concert prend alors une autre tournure. Ce duo a su plonger le public dans l’émotion. Tout le monde applaudit. 22h. ‘’Changement de fréquence’’. Avec ces propos, l’artiste confirme qu’elle est encore pleine d’énergie et que les surprises de la soirée ne venaient que de commencer. Chantant tantôt en français, en anglais, en goun, en mina ou encore dans sa langue maternelle, Ramou prouve son multilinguisme à travers ses prestations. Originaire de l’Atacora, son morceau ‘’Laamu’’ qui signifie espoir exécuté avec le groupe Wood Sound montre combien elle est attachée à ses origines. Les instruments résonnaient si fort et si bien que l’on pouvait compter dans le rang des spectateurs quelques danseurs circonstanciels. Elle chante, elle danse, elle déborde d’énergie et embarque le public dans ‘’son monde’’. Elle invite sur scène le maestro Mechac Adjaho pour l’exécution de son titre ‘’Okpè’’. Elle gratifie également le public de quelques titres de son prochain album. Sa prestation prend fin avec son morceau phare ‘’Tchité’’ bien connu du public qui l’accompagne tout au cours de sa prestation.
Nicaret AMADIDJE (Coll)

5-07-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : A vos plaques…Partez !
15-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
L’axiome est sans équivoque. Qui veut rouler à moto, doit avoir sa plaque d’immatriculation. Défaut longtemps toléré au Bénin, mais défaut bientôt (...) Lire  

En vérité : Transport en commun : le grand (...)
15-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : 176 milliards du SNU !
13-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Zoom sur le budget 2019
13-11-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Du mieux pour les pompiers (...)
8-11-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Les Epes à la barre
8-11-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 540

Père Clément Marie Bonou au sujet de la fête de Toussaint : « La (...)
31-10-2018, La rédaction
Les chrétiens catholiques célèbrent demain les saints et le2 prochain les défunts. Deux fêtes qui se suivent sans pour (...)  

Interview avec Bokonon Aké Oundjèglo : « La cérémonie "ahouandida" (...)
19-10-2018, La rédaction
Président du Festival International des jumeaux, Bokonon Aké Oundjèglo nous parle ici des jumeaux à travers un rite (...)  

Léila Adjé-Chabi au sujet du Make up SFX : « Ce qui me passionne (...)
18-10-2018, La rédaction
Étudiante en 3e année de réalisation cinéma et télévision à l’Institut Supérieur des métiers de l’audiovisuel (Isma), (...)  

Coffi Eric Lazare Akakpo, Président de Caco : « L’heure a sonné, il (...)
17-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Coffi Eric Lazare Akakpo préside depuis quelques années l’association Sonagnon et le Collectif des acteurs culturels (...)