Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Le mari malintentionné : Un spectacle qui dévoile la force de la tradition

La tradition n’est pas une chose à mépriser. C’est ce qu’a démontré la compagnie Ayé Oluwa le samedi dernier sur l’espace scénique du Centre Arts et Cultures, à travers la reproduction de la pièce « Le mari malintentionné ». Cette pièce aborde les thématiques du mépris de la tradition et de la trahison.

L’être humain est lié, dans toutes ses dimensions, à sa tradition. C’est la moralité qui découle de la pièce théâtrale « Le mari malintentionné », reproduite le samedi dernier par la compagnie Ayé Oluwa, au Centre Arts et Cultures. Cette représentation qui a duré plus de 90 minutes, a sensibilisé vieux, jeunes et enfants sur le rôle du père dans une famille et les déconvenues que sa négligence engendrerait. « Le mari malintentionné » retrace la puissance de la culture africaine. « Nous avons choisi cette pièce parce qu’elle sensibilise beaucoup plus sur l’un des sujets les plus patents de la société actuelle : la trahison. Aussi, les gens croient qu’ils peuvent ignorer leur culture, ne sachant pas que cette culture fait partie d’eux », a indiqué Simplice Ogoungnon, président de la compagnie Ayé Oluwa. Ce spectaclede théâtre a également exploré la vraie vie d’un homme cocufié qui a subi la colère des dieux. A en croire Ismaël Satchili, metteur en scène, « la compagnie Ayé Oluwa renaît toujours de ses cendres, puisqu’elle existe depuis plus d’une quinzaine d’années ».

Arnaud AGBOWAÏ (Stag)

25-11-2015, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Ministère de la culture : Urgence des réformes à l’Ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Guerre des clans, conflits d’attributions, népotisme, manque de visibilité... La liste n’est pas exhaustive. Très (...)  

Marcel Zounon, Directeur de l’Ensemble artistique national du (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Marcel Zounon, à quand remonte la création de l’Ensemble artistique national du Bénin ? L’Ensemble artistique national (...)  

Alougbine Dine : « … Qu’on arrête de faire du désordre à l’ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Quelles ont été les raisons de votre départ précipité de la tête du théâtre national ? On ne saurait dire qu’il y a eu un (...)  

Professeur Bienvenu Akoha : « Il faut organiser une journée de (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Comment concevez-vous le rôle de l’Ean ? La politique culturelle doit avoir une philosophie derrière et la (...)