Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Le mari malintentionné : Un spectacle qui dévoile la force de la tradition

La tradition n’est pas une chose à mépriser. C’est ce qu’a démontré la compagnie Ayé Oluwa le samedi dernier sur l’espace scénique du Centre Arts et Cultures, à travers la reproduction de la pièce « Le mari malintentionné ». Cette pièce aborde les thématiques du mépris de la tradition et de la trahison.

L’être humain est lié, dans toutes ses dimensions, à sa tradition. C’est la moralité qui découle de la pièce théâtrale « Le mari malintentionné », reproduite le samedi dernier par la compagnie Ayé Oluwa, au Centre Arts et Cultures. Cette représentation qui a duré plus de 90 minutes, a sensibilisé vieux, jeunes et enfants sur le rôle du père dans une famille et les déconvenues que sa négligence engendrerait. « Le mari malintentionné » retrace la puissance de la culture africaine. « Nous avons choisi cette pièce parce qu’elle sensibilise beaucoup plus sur l’un des sujets les plus patents de la société actuelle : la trahison. Aussi, les gens croient qu’ils peuvent ignorer leur culture, ne sachant pas que cette culture fait partie d’eux », a indiqué Simplice Ogoungnon, président de la compagnie Ayé Oluwa. Ce spectaclede théâtre a également exploré la vraie vie d’un homme cocufié qui a subi la colère des dieux. A en croire Ismaël Satchili, metteur en scène, « la compagnie Ayé Oluwa renaît toujours de ses cendres, puisqu’elle existe depuis plus d’une quinzaine d’années ».

Arnaud AGBOWAÏ (Stag)

25-11-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Les Cauris au gré des intérêts !
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un, deux et déjà trois départs officiels…Le rêve du ‘‘Après nous, c’est nous’’ des Fcbe tourne carrément au cauchemar. Dix mois après l’échec à la (...) Lire  

En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Saint Valentin version (...)
10-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

Interview avec John Arcadius « Je n’ai pas disparu…Je vais souvent à (...)
9-02-2017, La rédaction
De son vrai nom Comlan Arcadius Avaligbé, John Arcadius est un artiste musicien (chanteur, auteur compositeur, (...)  

Projection des six meilleurs films de Rebiap 2016 : Le cinéma à (...)
9-02-2017, Isac A. YAÏ
Dans le cadre des activités d’après festival, Eric Nougloi, Promoteur des Rencontres de belles images africaines à (...)  

5e édition du festival de cinéma de la « Rebiap » : Parakou célèbre (...)
7-02-2017, Isac A. YAÏ
« La politique cinématographique béninoise à la croisée des chemins », tel est le thème de la 5ème édition du festival de (...)  

Concert live à ‘’Africa Sound City’’ : Jah Baba et band distillent de (...)
7-02-2017, La rédaction
Le musicien Jah Baba a donné un concert inédit samedi dernier au centre artistique et culturel "Africa Sound City" (...)