Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Le Vodoun : âme du peuple, l’espérance de l’adepte

Depuis son instauration en 1994, la fête des religions traditionnelles rassemble au Bénin aussi bien les adeptes que de nombreux curieux qui viennent se ressourcer au berceau mondial du culte Vodoun. Ceci témoigne de la place qu’occupe le Vodoun dans le cœur des Béninois

JPEG - 341.3 ko

Difficile d’évoquer le Bénin sans lui adjoindre de manière indissociable, les pratiques et les croyances du vodoun. Et en dépit de la percé qu’a connue le christianisme ces dernières années, cette religion bâtie autour des quatre éléments (la terre, le feu, l’air et l’eau) continue d’occuper le cœur de millions de « fidèles » de par le monde. Et dimanche prochain, à Savalou, comme dans plusieurs autres localités du Bénin, les adeptes vont honorer leurs divinités dans le cadre de la 21è édition de la fête des religions endogènes. Les rues seront aux couleurs de plus de la centaine de divinités de cette religion. C’est l’occasion de professer leur foi, à travers chants, louanges, communion avec l’esprit des morts et spectacles. Ainsi, les adeptes reconnaissent en leurs dieux, la tolérance, l’amour et le pardon. A l’origine, le créateur serait Mawu et Lissa ; une incarnation des principes masculin et féminin. De Mawu et Lissa seraient nés quatorze enfants dotés de pouvoirs surnaturels, ceux-ci auraient eu comme descendants Shango, ou Gou, le dieu du tonnerre, Sakpata, le dieu de la terre ou de la variole. A eux viennent s’ajouter d’autres dieux, qui selon les chercheurs béninois sont au nombre de 260.

Une religion ou un mythe ?
A en croire des études réalisées sur la question, loin d’être polythéiste, le Vodoun serait une religion monothéiste où l’on reconnaîtrait un seul et unique Dieu inaccessible, dont les différentes facettes s’exprimeraient à travers l’ensemble des forces cosmo-telluriques telles que la foudre ou encore des maladies éruptives comme la variole si crainte en Afrique, malgré les progrès scientifiques. Pour les initiés, le Vodoun est d’abord une entité immatérielle qui surpasse l’homme, une force, une énergie qui peut emprunter plusieurs canaux pour s’exprimer. Les croyances Vodoun s’articulent autour du culte rendu à des divinités ou esprits incarnant des forces supranaturelles. Ceux-ci président aux destinées des hommes et servent d’intermédiaires entre le dieu suprême et l’humanité. Le Vodoun est ancré dans la culture africaine et introduit aux Caraïbes, à Haïti et au Brésil, où il a pris corps et est devenu une religion de rassemblement identitaire. La principale vocation du Vodoun est de protéger ses adeptes et d’assurer leur sécurité. Les adeptes espèrent surtout des avantages tels que la santé, la richesse, la longévité, et la prospérité
Cyrille LIGAN

8-01-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

Fête du Vodoun : Allada aux couleurs des rites et rythmes (...)
11-01-2017, La rédaction
La fondation Afriqu’Espoir et la cour royale d’Allada ont célébré le lundi dernier la fête du vodoun. C’était au palais (...)  

Réjouissances de fin d’année : La Dal offre un géant concert aux (...)
9-01-2017, Isac A. YAÏ
Les populations de la cité des Kobourou ont vécu l’un des plus grands évènements culturels de l’année. Parakou a vibré (...)  

Mtc : Une saison touristique orpheline de la culture
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Un tourisme orphelin de la culture ! C’est sans doute l’option du régime du nouveau départ. Sinon comment expliquer que (...)  

Festival international de Porto-Novo : Le colloque scientifique a (...)
5-01-2017, Karim O. ANONRIN
En attendant la cérémonie officielle d’ouverture prévue pour le samedi prochain au Stade Charles de Gaulle, le Festival (...)