Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Littérature : Jérôme-Michel Tossavi, lauréat du prix international de la poésie

La littérature béninoise est honorée au plan international à travers le Prix international de la poésie, « sur les traces de Léopold Sédar Senghor ». Ceci, à travers la plume de Jérôme-Michel Tossavi, 3e ex aequo de cette compétition dont la remise de prix s’est tenue à Milan le 19 décembre 2015.

Parmi le trio gagnant de la section française de la 1ère édition du Prix international de la poésie, « sur les traces de Léopold Sédar Senghor », il n’y a qu’un seul africain, le Béninois Jérôme-Michel Tossavi. Le poète auteur des « Pensées au grelot », a été classé 3e ex aequo par le jury présidé par le Sénégalais Pap Khouma derrière le Français Mario Urbanet, auteur du poème « Couleurs noires » et la française Maria Salamone, auteur du poème « Celle que je suis ». Poète et dramaturge, Jérôme-Michel Tossavi vient ainsi de confirmer le talent qu’on lui connaît et qui est apprécié à travers son recueil « Signatures et balivernes » publié en 2012, des pièces théâtrales publiées en 2014 et enfin un poème à forme courte de trois vers en 2015 qui lui a valu le prix Haikus en finale. Ainsi, le Bénin vient d’être honoré dans le cadre de cette compétition qui vise à promouvoir la culture de la paix, la solidarité et l’amour entre les peuples par le biais de la poésie. La compétition qui se veut un canal de diffusion de la vision du grand poète Léopold Sédar Senghor, a connu la participation des poètes qui écrivent en italien ou en français et se subdivise en trois sections. Il s’agit de la section des Livres de poésie en italien publiés dans les quatre dernières années, celle de la poésie inédite en langue italienne à thème libre et la section de poésie inédite sans limite de vers en français. Le poète béninois a concouru dans la dernière section et fait désormais la fierté du Bénin et de l’Afrique.
Yasmine DA MATHA (Stag)

7-01-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Liaison dangereuse !
28-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ils sont de retour ! Après une courte hibernation, des religieux-politiciens ont décidé de sortir des bois pour se faire à nouveau entendre. Avec (...) Lire  

Editorial : La traque des produits illicites
28-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple tête baissée (...)
24-02-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

Promotion du patrimoine culturel immatériel du Bénin : L’Ensemble (...)
24-02-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La culture au service du développement restera un vœu pieux si les politiques publiques, de même que les organismes (...)  

Interview avec John Arcadius « Je n’ai pas disparu…Je vais souvent à (...)
9-02-2017, La rédaction
De son vrai nom Comlan Arcadius Avaligbé, John Arcadius est un artiste musicien (chanteur, auteur compositeur, (...)  

Projection des six meilleurs films de Rebiap 2016 : Le cinéma à (...)
9-02-2017, Isac A. YAÏ
Dans le cadre des activités d’après festival, Eric Nougloi, Promoteur des Rencontres de belles images africaines à (...)  

5e édition du festival de cinéma de la « Rebiap » : Parakou célèbre (...)
7-02-2017, Isac A. YAÏ
« La politique cinématographique béninoise à la croisée des chemins », tel est le thème de la 5ème édition du festival de (...)