Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Occupation des vacances : Des jeunes à l’école de la sculpture

Ils sont nombreux ces jeunes qui mettent à profit les vacances pour s’initier à certains métiers dont la sculpture.

JPEG - 114.9 ko

Les jeunes qui s’y adonnent sont surtout séduits par son côté artistique. Pendant ces temps de vacances, d’aucuns se sont initiés à ce métier. Tout comme Morel Kakan, plusieurs jeunes vacanciers sont sensibles à cet art. Pour Morel Kakan, c’est un métier qui génère de bons revenus et c’est une passion pour celui qui façonne les bois, les taille pour en faire des objets d’ornement. « J’ai un goût particulier pour la sculpture, raison pour laquelle, à chaque vacances, je m’y adonne », a déclaré Morel Kakan. Florent pour sa part a, au fil des années, accumulé des expériences qui lui permettent de produire de petits articles qu’il vend à ses camarades au cours de l’année scolaire. A chacun ses ambitions. Ce petit commerce permet à Florent de subvenir à ses menus besoins. Ainsi, il ambitionne se professionnaliser à la fin de ses études. « Je ne pense jamais abandonner ce métier. Ça me donne plusieurs ouvertures », a confié Kpadonou Elekenan, un jeune passionné de la sculpture. Mais pour certains, c’est plus qu’une passion, c’est un héritage familial. C’est tout en sueur et le sourire aux lèvres que Kyrielle, élève en classe de seconde au Ceg Houéyiho, s’acharne sur le bois. Elle entend finir la fabrication d’une statuette avant le coucher du soleil. Elle explique que c’est un héritage de la familial et qu’à chaque vacances, elle s’y met pour mieux apprendre. Ainsi, les vacances, c’est aussi le temps des métiers.
Bakhita ATINDEHOU (Stag.)

1er-09-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Plaidoyer pour les journées de salubrité
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Disons-le sans détour. La ville de Cotonou a besoin d’un bon coup de balai. L’insalubrité qui y règne et à laquelle s’accommodent les habitants de (...) Lire  

En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Transversal : Nécessité d’une Dtn
22-03-2017, Ambroise ZINSOU
Editorial : Les députés face à l’histoire
20-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Ministère de la culture : Urgence des réformes à l’Ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Guerre des clans, conflits d’attributions, népotisme, manque de visibilité... La liste n’est pas exhaustive. Très (...)  

Marcel Zounon, Directeur de l’Ensemble artistique national du (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Marcel Zounon, à quand remonte la création de l’Ensemble artistique national du Bénin ? L’Ensemble artistique national (...)  

Alougbine Dine : « … Qu’on arrête de faire du désordre à l’ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Quelles ont été les raisons de votre départ précipité de la tête du théâtre national ? On ne saurait dire qu’il y a eu un (...)  

Professeur Bienvenu Akoha : « Il faut organiser une journée de (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Comment concevez-vous le rôle de l’Ean ? La politique culturelle doit avoir une philosophie derrière et la (...)