Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Opération « Tous à Togbin » : Un espace pour les handicapés moteurs au Fitheb 2016

La grande salle de l’Ecole internationale du théâtre du Bénin (Eitb) a abrité hier l’opération « Tous à Togbin » initiée dans le cadre de la 13è édition du Festival international du Théâtre du Bénin. A l’occasion, la compagnie « Coco Théâtre » a présenté le spectacle ‘’Gbè, tic-tac à la rue des pingouins’’.

Les handicapés moteurs ont désormais droit au chapitre dans le cadre de l’édition 2016 du Fitheb. Hier, à l’Ecole internationale du théâtre du Bénin, Anicet Adanzounon a mis en scène une pièce intitulée « Gbè, tic-tac à la rue des pingouins ». A travers ce théâtre monogramme de 55 minutes présenté par Sofiath Bello, le metteur en scène a su toucher la sensibilité du public.’Gbè, tic-tac à la rue des pingouins’’ pose la question de l’identité de l’être humain. « Qui sommes-nous ? Où allons-nous ? Que voulons-nous ? » Autant d’inquiétudes auxquelles le public a certainement trouvé des réponses après avoir suivi cette représentation. A travers ce spectacle, c’est aussi les langues nationales qui sont valorisées.
Sofiath, un talent en reconstruction
Tout le monde était ému par la représentation de Sofiath. Certains ont même coulé des larmes. En réalité, Sofiath Bello est une danseuse professionnelle qui se reconvertit. « Elle a fait le ballet national avant de devenir handicapé moteur il y a deux ans. Suite à son accident, j’ai décidé de travailler avec elle. Et compte tenu de son état et des moyens financiers dont je disposais, c’est dans son salon que le spectacle a été créé », a expliqué Anicet Adanzounon. A en croire le directeur du Fitheb, Erick Hector Hounkpè qui a rencontré l’artiste depuis 2006 dans le cadre du Fitheb, Sofiath est une danseuse professionnelle dont l’instrument principal a été abîmé. Cette reconversion est le résultat d’un surpassement de soi. « J’ai pris trois mois pour travailler avec elle afin de ramener la puissance énergétique théâtrale dans son sang ; afin de lui montrer qu’avec son seul pied, elle peut beaucoup. Elle a eu confiance et ça a marché », a-t-il ajouté. En effet, la compagnie « Coco théâtre » a été créée pour perfectionner et promouvoir les performances théâtrales des handicapés.
Cyrille LIGAN (Coll.)

31-03-2016, La rédaction


CHRONIQUES

tribune verte : L’audace d’assainir les villes
1er-12-2016, La rédaction
Sous la rupture, les villes s’apprêtent à faire leur toilette. Le Gouvernement Talon retrousse les manches pour débarrasser huit principales villes (...) Lire  

Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne (...)
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

3ème édition du festival Mia : Pour la promotion des instrumentistes
29-11-2016, La rédaction
La ville de Cotonou accueille la 3ème édition du festival des Meilleurs Instrumentistes d’Afrique (Mia). Ce grand (...)  

« L’affaire Coovi : Chronique d’un procès au goût d’inachevé (...)
24-11-2016, La rédaction
L’assassinat de l’ancien président de la Cour d’appelde Parakou, Sévérin CodjoCoovia,pendant longtemps, défrayé la (...)  

Métier de la broderie : Un secteur d’activité menacé
20-10-2016, La rédaction
Spécialité des Sénégalais, la broderie est un métier qui permet d’apporter une touche particulière aux vêtements. Malgré (...)  

Louis Biao, Directeur général l’Anssfd : « Nous mettons hors d’état (...)
29-09-2016, La rédaction
Après l’affaire Icc-Services, le gouvernement a mis en place l’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes (...)