Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Organisation du Hadj 2015 : Le plaidoyer d’un convoyeur de pèlerins

JPEG - 67.8 ko

Si l’organisation du Hadj 2016 a été un succès, sous la houlette du Nouveau départ, et que celui de 2017 se prépare activement, le pèlerinage de 2015 laisse encore de mauvais souvenirs pour beaucoup. Le dernier Hadj organisé par le régime Yayi sous la coordination de l’ex ministre des affaires étrangères Saliou Akadiri a connu des insuffisances qui ont affecté plusieurs acteurs et pèlerins. Au nombre de ceux-ci, figurent 129 pèlerins qui bien qu’ayant rempli les formalités d’usage, n’ont pu se rendre à la Mecque en Arabie Saoudite. En effet, ces pèlerins devraient être convoyés par El Hadj Mama Sambo qui n’a pu honorer, pour diverses raisons, son engagement. Les victimes réclament alors leurs sous.
Accusé, Mama Sambo compte sur la volonté du chef de l’Etat Patrice Talon et du Ministre Aurelien Agbénonci pour que les responsabilités soient situées afin qu’il soit lavé de tout soupçon. Pour le convoyeur, l’Etat étant une continuité, le Ministre des affaires étrangères doit œuvrer pour que les 129 pèlerins entrent en possession de leurs sous. « Je souhaite que l’autorité compétente impliquée dans l’organisation du Hadj joue convenablement sa partition pour que de pareilles situations ne se reproduisent », a dit El Hadj Mama Sambo. Il souhaite que le Chef de l’Etat réclame le rapport de l’organisation du Hadj 2015, qui, dit-il, est inexistant. Il dédouane le Gouvernement Talon et accuse celui de Yayi, puis exige qu’on lui rétrocède les fonds engloutis. Sous la pression des 129 pèlerins qui sont laissés sur le carreau en 2015 et qui estiment qu’il a détourné leurs sous, Mama Sambo espère une prompt du Gouvernement Talon.
Richard AKOTCHAYE (Coll.)

21-07-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Pas d’intouchable !
21-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
Il a dégainé et il sait dégainer. Au mot corruption et pour tout ce qui est louche, sans distinction, son sabre frappe là où ça fait très mal. Talon, (...) Lire  

En vérité : La fin d’une époque
21-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La loi, rien que la loi
20-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Moteur neuf pour l’éducation (...)
20-02-2019, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Ganvié, de l’ombre à la lumière
19-02-2019, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Energie : Prestation tendance (...)
19-02-2019, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Fin Fitheb 2018 : Les grandes leçons
26-11-2018, La rédaction
Fin Fitheb 2018 : Les grandes leçons
26-11-2018, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 540

Visite aux anciennes gloires de la musique : Oswald Homeky chez (...)
18-02-2019, Isac A. YAÏ
Le ministre Béninois de la culture s’est rendu vendredi dernier aux domiciles de deux anciens chanteurs. Il s’agit de (...)  

Gouvernance au Bénin : Stéphane Adégnika livre ses pensées dans « (...)
13-02-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Sous les exigences de la grande muette le lieutenant-colonel, Kolawolé A. Stéphane Adégnika est parvenu à se saisir (...)  

Rosette Loé parle de la tournée européenne du meilleur artiste (...)
7-01-2019, Arnaud DOUMANHOUN
Le vainqueur de la 11e édition de Bénin Top 10, meilleur artiste de l’année 2018, Fanicko de Jésus entame une tournée (...)  

Congrès constitutif à Ouaké : La Cnll Lokpa renaît de ses (...)
27-12-2018, Isac A. YAÏ
La salle de conférence de la mairie de Ouaké a abrité les 22 et 23 décembre dernier, les travaux entrant dans le cadre (...)