Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Patrimoine culturel et artistique du Bénin : Le Centre de recherche sur les chants et danses du Bénin inauguré

Le professeur titulaire de linguistique Albert Bienvenu Akoha va procéder vendredi prochain à Abomey-Calavi, à l’inauguration du centre de recherche et de documentation sur les chants et danses du Bénin du Conservatoire de danses cérémoniales et royales d’Abomey (Cdcra). Soutenu par le Programme société civile et Culture, ce Centre de 16 ans d’expérience, se veut une structure spécialisée qui, selon le Président du Cdcra, Albert Bienvenu Akoha, vise à recueillir, archiver et diffuser les chants et danses du Bénin. Ceci facilitera l’exploitation scientifique de ce patrimoine culturel et le rendra accessible à tous. Ainsi, 9 genres musicaux ont fait l’objet de collecte, de traitement et d’archivage. Ce sont des rythmes tels que le Koutchati, le Tibenti, le Dukuntri, l’Aské, l’Iwé, le Hanyé, le Guidigbo, le Agbadja et le Agbohoun. Pour chacune de ces danses, le Centre dispose d’un recueil de chants transcrits en langues nationales et traduits en français, un enregistrement sonore des chants en a capella, un enregistrement audio visuel de la danse et un film documentaire.

Pour un suivi régulier des activités dans le centre, des conditions sont émises pour l’exploitation du fonds documentaire. Il s’agit entre autres de l’ouverture du centre au public sans restriction, mais les usagers doivent savoir manier l’outil informatique pour accéder à la banque des données. La gestion du Centre doit être assurée par le Cdcra qui a prévu de solliciter des usagers une modique contribution financière pour l’entretien, le fonctionnement et l’enrichissement du fonds documentaire. A ce sujet, des frais d’abonnement sont prévus dans l’ordre de 10.000 Fcfa par an pour les adultes et de 5.000 Fcfa par an pour les élèves et étudiants.

30-05-2013, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
On n’en parle pas souvent. Mais il s’agit d’un indicateur de bonne gouvernance et de transparence financière. La plupart du temps, les esprits se (...) Lire  

Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Standing ovation pour le Onze (...)
17-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 540

Interview avec Bokonon Aké Oundjèglo : « La cérémonie "ahouandida" (...)
19-10-2018, La rédaction
Président du Festival International des jumeaux, Bokonon Aké Oundjèglo nous parle ici des jumeaux à travers un rite (...)  

Léila Adjé-Chabi au sujet du Make up SFX : « Ce qui me passionne (...)
18-10-2018, La rédaction
Étudiante en 3e année de réalisation cinéma et télévision à l’Institut Supérieur des métiers de l’audiovisuel (Isma), (...)  

Coffi Eric Lazare Akakpo, Président de Caco : « L’heure a sonné, il (...)
17-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Coffi Eric Lazare Akakpo préside depuis quelques années l’association Sonagnon et le Collectif des acteurs culturels (...)  

Festival des danses endogènes : Le patrimoine culturel immatériel (...)
15-10-2018, La rédaction
La place publique de Zogbo, appelée sato Zangbétô vali a accueilli samedi dernier la 6éme édition du festival des (...)