Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Prestation de la troupe Ningxia au Fitheb : Toute la culture chinoise dans une même scène

Les chinois ne sont pas restés en marge de la célébration du 57ème anniversaire de l’indépendance du Bénin. Venue de la chine, la troupe Ningxia a offert à la salle bleue du Festival international de théâtre du Bénin à Cotonou (Fitheb), une prestation riche en couleurs, au son et aux pas de la culture chinoise.
Sur scène, un groupe de neuf danseurs, vêtus de pantalon rouge. Avec des gestes frivoles, ils captent l’attention du public, impatient de découvrir à travers eux la culture chinoise. C’est un groupe de jeunes danseurs vêtu d’un ensemble chemise pantalon rouge qui a procédé à l’ouverture de la soirée, par une danse traditionnelle chinoise. Le dynamisme dans la cadence de ceux-ci ne pouvait empêcher certains spectateurs d’imiter leurs parts. Après quelques minutes de danse, le groupe cède sa place à un autre groupe. Celui-ci est constitué de quatre jeunes adolescentes toutes habillées en maillot rose avec des disques de bâton en mains. A chaque rotation des disques, suivaient des mouvements de corps de ces dernières. Elles ont charmés le publique ; surtout les enfants qui expriment leur étonnement par des cris et applaudissements à la vue de la souplesse avec laquelle les jeunes chinoises font des acrobaties. Les acrobates quittent la scène pour laisser place à Gao ling une joueuse d’instrument traditionnel.
Concentrée sur son « Erhu » le violon chinois, la musicienne a séduite le publique par la douce mélodie de son instrument. Elle n’est pas la seule appréciée par le publique. Ma yuqi une acrobate vient sur le podium pour plus fasciner la foule. Celle-ci a une telle facilité et habilité à faire tourner autour de son corps, une quinzaine de cercle sans qu’aucun ne s’échappent pour atteindre le sol. La cérémonie devenait plus intéressante après le passage de chaque groupe de danse ou d’acrobatie. « Rime de retour ». C’est sur cette danse de fin que la troupe a clôturé la soirée. Sur le visage du publique se lisait un sentiment de satisfaction ; même si certains auraient aimés que le spectacle se prolonge.
Gloria AGLIGAN (Stag)

16-08-2017, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Hehomey, un tigre en papier ?
20-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
La nouvelle est encore fraîche. Pour une surprise, c’en est une. Hervé Hehomey a été débarqué du gouvernement. En tournée dans la partie septentrionale (...) Lire  

En vérité : Retour d’un fils polémiste !
20-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Dans la tourmente de l’Unesco (...)
19-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un mutisme surprenant
19-09-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La rentrée du Nouveau départ (...)
18-09-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : L’alternance syndicale
18-09-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Culture en danger…
30-06-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 480

Après un séjour en Chine : Catilina Tossou peint les réalités (...)
18-09-2017, La rédaction
voyager à travers l’Afrique et la Chine. Telle est la sensation que faisaient ressortir les tableaux de Elon-m (...)  

Spectacle de chorégraphie « Donkpèvou : Moi ado ! » : La compagnie (...)
18-09-2017, La rédaction
Tels des voyageurs dans un train, les spectateurs de l’Institut Français de Cotonou ont vécu une diversité de danses (...)  

Promotion des métiers d’art et culture au Bénin : Atelier de (...)
30-08-2017, Isac A. YAÏ
Le ministre du tourisme et de la culture Ange N’koué a organisé ce mardi 29 août 17 un atelier de validation des (...)  

Finale du jeu-concours ’’GBE CE NYO’’ : Agbangnizoun enlève le (...)
28-08-2017, Géraud AGOÏ
La 1ère édition du tournoi de célébration de la culture et de la langue fongbé dénommé ’’Gbé ce nyo’’, a révélé le samedi (...)