Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Projet cinématographique : Florent Couao-Zotti à l’honneur pour le scénario de Béhanzin à Hollywood

Romancier-scénariste béninois, Florent Couao-Zotti est un génie créateur désigné par l’acteur hollywoodien Djimon Hounsou pour nouer la trame du projet de réalisation d’un biopic sur la vie du roi Béhanzin à Hollywood.

JPEG - 144.3 ko

« Entre l’écriture scénaristique et le roman, la différence n’est pas grande ». C’est en ces termes que le romancier-scénariste Florent Couao-Zotti, invité à écrire le scénario du biopic sur la vie du roi Béhanzin, s’est exprimé. Le parcours littéraire du génie lui a valu cet honneur que Djimon Hounsou lui a fait. En effet, son esprit de créativité a un rôle prépondérant à jouer dans l’écriture du scénario. Selon lui, le but visé par ce projet est de couvrir le personnage du roi Béhanzin à la fois dans sa grandeur et dans sa nudité. Ce projet cinématographique vient reprendre et compléter l’œuvre ‘‘Kondo le requin’’ de Jean Pliya et le film ‘‘L’exil du roi Béhanzin’’ de Guy de Laurier. Pour Florent Couao-Zotti, l’originalité de cette histoire est de couvrir l’ensemble de la vie ainsi que les différents obstacles qui ont jalonné le parcours de Béhanzin. Le romancier béninois a travaillé et continue de travailler sur les mœurs dahoméennes. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui ont motivé sa sélection par le cinéaste hollywoodien. A l’en croire, Djimon Hounsou l’a préféré à un historien grâce à son esprit de créativité. Il déclare à cet effet : « Dans un biopic, il ne s’agit pas seulement de retracer la vie du personnage. Un historien raconte les évènements de manière authentique, sans les noircir ni les embellir. Or, le créateur ajoute une dimension émotionnelle et artistique ». Pour cela, Florent Couao-Zotti est mieux placé pour écrire le scénario sur la vie du roi Béhanzin mais, il ne manquera pas de mettre un accent particulier sur les traits physiques et la bravoure des amazones. Cependant, les Béninois qui auront la chance d’être choisis dans la réalisation de ce film, n’auront qu’un rôle de figuration à jouer dans ce projet. « Il y a de la place pour tout le monde mais les béninois n’auront que de petits rôles ; parce que les films de ce genre ont besoin, pour drainer du monde, de têtes d’affiche » a-t-il déclaré. Par ailleurs, il souligne que ce sera une école pour l’ensemble des professionnels du cinéma du Bénin. L’écriture de ce scénario est en train d’être finalisée et le tournage est prévu pour décembre 2016.
Cyrille Sèmako LIGAN (Stag)

4-09-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En vérité : Le style Zinzindohoué !
27-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ça y est ! Les bons apôtres pour une révision de qualité sortent des bois. En dehors des Béninois qui se sont fait leur religion sans, au préalable, (...) Lire  

Editorial : Le calme après la tempête
27-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Plaidoyer pour les journées de (...)
23-03-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Fausse route pour l’Unamab !
23-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Républicaine posture !
22-03-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un projet avorté ?
22-03-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Ministère de la culture : Urgence des réformes à l’Ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Guerre des clans, conflits d’attributions, népotisme, manque de visibilité... La liste n’est pas exhaustive. Très (...)  

Marcel Zounon, Directeur de l’Ensemble artistique national du (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Marcel Zounon, à quand remonte la création de l’Ensemble artistique national du Bénin ? L’Ensemble artistique national (...)  

Alougbine Dine : « … Qu’on arrête de faire du désordre à l’ensemble (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Quelles ont été les raisons de votre départ précipité de la tête du théâtre national ? On ne saurait dire qu’il y a eu un (...)  

Professeur Bienvenu Akoha : « Il faut organiser une journée de (...)
24-03-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Comment concevez-vous le rôle de l’Ean ? La politique culturelle doit avoir une philosophie derrière et la (...)