Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Promotion de la paix par Brahma Kumaris : Pour un climat de paix et de dialogue inter religieux

JPEG - 9.6 ko
Ces personalités des cultes et réligions sont pour la paix durable dans le monde

L’organisation spirituelle mondiale Brahma Kumaris tient à une paix durable dans le monde. Ainsi se justifie l’activité qu’elle a organisée en juin 2013, à son siège. Cette manifestation s’inscrit dans le cadre de la journée internationale de l’enfant africain et est centrée sur l’approfondissement du dialogue inter religieux pour la promotion d’une culture de paix au Bénin et dans le monde. En organisant cette manifestation, Brahma Kumaris concrétise le souhait de Dieu le Père Suprême, c’est-à-dire l’unité dans la diversité. Ainsi, treize (13) personnalités des cultes et religions se sont retrouvées autour de la même table pour échanger sur la culture de la paix. Pour la représentante de l’organisation Brahma Kumaris au Bénin, la Sœur Vinadevii, l’éducation spirituelle de chaque individu est la condition sine qua non à la promotion de la paix et de la stabilité dans le monde. Pour réussir la mission, dit-elle, il faudra que les religions jouent pleinement leur partition en travaillant à la transformation de l’homme dans un climat de paix et de dialogue religieux réciproque. "La vraie religion doit aider chacun de ses membres à être des instruments de paix. La vraie religion, c’est la paix, la vraie religion enseigne la Paix", déclare-t-elle.

3-07-2013, Chadrack J. SODABI


CHRONIQUES

En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
On n’en parle pas souvent. Mais il s’agit d’un indicateur de bonne gouvernance et de transparence financière. La plupart du temps, les esprits se (...) Lire  

Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Standing ovation pour le Onze (...)
17-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 540

Interview avec Bokonon Aké Oundjèglo : « La cérémonie "ahouandida" (...)
19-10-2018, La rédaction
Président du Festival International des jumeaux, Bokonon Aké Oundjèglo nous parle ici des jumeaux à travers un rite (...)  

Léila Adjé-Chabi au sujet du Make up SFX : « Ce qui me passionne (...)
18-10-2018, La rédaction
Étudiante en 3e année de réalisation cinéma et télévision à l’Institut Supérieur des métiers de l’audiovisuel (Isma), (...)  

Coffi Eric Lazare Akakpo, Président de Caco : « L’heure a sonné, il (...)
17-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Coffi Eric Lazare Akakpo préside depuis quelques années l’association Sonagnon et le Collectif des acteurs culturels (...)  

Festival des danses endogènes : Le patrimoine culturel immatériel (...)
15-10-2018, La rédaction
La place publique de Zogbo, appelée sato Zangbétô vali a accueilli samedi dernier la 6éme édition du festival des (...)