Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Realisation d’œuvres d’art : L’expression de la pensée par des objets

L’atelier commun du Centre de Promotion de l’Artisanat (Cpa) de Cotonou est un véritable temple où artistes et artisans s’attellent à donner forme à leurs pensées. Compte tenu de l’inspiration qui lui a donné naissance, de la durée de sa réalisation ou de la couleur que l’artiste lui imprime, l’œuvre d’art recouvre une signification particulière. Ainsi, elle se révèle comme un important moyen de communication.

JPEG - 105.9 ko

Loin d’être de simples objets, les œuvres d’art sont porteuses d’un message précis. Déjà tôt le matin, les artistes et artisans de l’Atelier Commun du Cpa ainsi que ceux d’autres centres se mettent à l’œuvre soit pour donner corps à leurs pensées, soit pour finaliser leurs produits. De la sculpture la plus géante au porte-clé le plus petit, tout revêt un sens particulier. « La plupart de nos œuvres ont une signification ayant rapport avec les sujets de la vie quotidienne » explique Sihou, un artisan du Cpa. « Les artistes ont quelque chose à dire. Ils réfléchissent et disent beaucoup de choses par leurs œuvres », déclare Théodore, un artiste. Les sujets abordés par ces artistes à travers leurs œuvres sont entre autres l’amour, le chômage, la pauvreté, la sagesse, la détermination, le courage, l’acculturation, l’intelligence, etc. Il est donc clair que mis à part leur beauté, les œuvres d’art sont avant tout des objets expressifs.

Le fruit de l’inspiration
Les œuvres d’art sont réalisées grâce à une force soudaine qui pousse les artistes/artisans à imaginer et créer. La majorité de ces œuvres sont le fruit d’une forte inspiration. « Il faut avoir une inspiration pour commencer. On ne se met pas à créer pour le plaisir », a affirmé Simon, un artisan. Toujours, a-t-il dit, « L’inspiration peut prendre forme sur des objets divers comme des tissus appliqués, des toiles, des tableaux, du cuir, de la poterie, du bois d’ébène, avec des teintures, ou encore, avec des objets de récupération ». Ainsi, dans le domaine artistique ou artisanal, l’art de traduire la pensée se concrétise de diverses manières. Pour sa part, l’artiste Marc Hodonou attribue à un tableau qui peint un village du nord Bénin où l’eau se retrouve à des dizaines de kilomètres l’expression de la misère. Procédant ainsi, les artistes peignent sur des tableaux la solitude, l’amour, le bonheur, etc. De même, les sculptures ne sont pas que de simples objets en finition. Elles ont elles aussi une signification. « La plupart de mes sculptures incarnent la sagesse », affirme un artiste de l’Atelier. A en croire Ferdinand Adandossossi, sculpteur, « une œuvre d’art représentant un homme au torse nu ayant une houe à l’épaule et une flèche à la main confirme bien l’adage ‘’la terre ne ment jamais’’. « On n’a pas besoin d’être intellectuel pour s’auto suffire », a-t-il dit. Aussi, pouvait-on voir des statuettes de la vierge Marie avec son fils Jésus en main exprimant l’amour maternel ; des sculptures ‘’des trois singes’’ qui ne veulent rien voir, rien entendre ni rien dire qui incarnent la sagesse ; des sculptures de vieux couples incarnant la longévité dans l’amour. Aussi, les œuvres produites par les tisserands ont elles une certaine valeur. Selon un artisan de cet atelier, qui a requis l’anonymat : « les toiles de jute ont une grande valeur. De surcroît, les tissus teintés sur lesquels sont tissés les emblèmes des rois symbolisent la vertu inébranlable à eux reconnue ». Par ailleurs, les couleurs utilisées ont également une signification particulière. Elles varient cependant d’un artiste à un autre. « Moi, j’utilise souvent du noir pour cirer mes sculptures parce que cela fait ressortir la qualité de l’ébène », a déclaré Ferdinand, artiste. Pour agencer les couleurs, il faut y être préalablement initié. « Je ne sais pas comment il faut mélanger les couleurs, c’est pour cela que je n’ai jamais osé prendre un pinceau », affirme Théodore, artiste. Cependant, les couleurs ne sont pas toujours choisies à dessein. « Pour les masques, je mets les couleurs que je veux », dit Marc. « Le tisserand tisse sur du fond blanc ou le fond qui lui plaît l’emblème des rois, étant donné que l’emblème est connu de tous et a déjà ses couleurs distinctives », a-t-il ajouté.
En outre, le message qui veut être véhiculé à travers l’objet est aussi déterminant dans le temps de sa réalisation. A cet effet, Ferdinand, artiste, la quarantaine environ fait remarquer que : « Le temps que l’artiste met pour réaliser une œuvre d’art dépend de la nature de l’article, de l’habileté de l’artisan et de l’importance du message qu’il veut passer à travers son produit ». Et c’est à juste titre que d’après lui, si l’inspiration est fluide, déjà dans un délai de trois jours, l’artiste finit la réalisation d’une œuvre en finition d’ébène. Produits à la main grâce à plusieurs instruments, les objets d’art recouvrent selon leur destination un sens autre que celui que l’artiste ou l’artisan entend leur donner. C’est le cas des chapeaux artisanaux, des colliers en perles, des pendentifs en dents de lion, des nappes de table, des habits en tissu teinté, des porte-clés artisanaux ou encore des cartes touristiques du Bénin. Marc précise à ce propos, « les cartes touristiques d’Afrique sont réalisées pour les touristes qui veulent un souvenir de leur passage en Afrique ». Toutefois, le sens de ces objets n’est pas perçu de cette manière par tous les clients. C’est d’ailleurs le cas de Lucien qui possède l’une de ces cartes chez lui. « Lorsque mes enfants verront quotidiennement cette carte, ils n’auront pas du mal à situer les pays d’Afrique », dit-il. Il importe donc de connaître la signification ou tout au moins le sens que l’artiste confère à l’œuvre avant de l’acquérir. Par contre, certains se procurent ces objets sans avoir une idée de ce qu’ils représentent. « Ça m’a fasciné et je l’ai acheté », avoue Bertrand, un touriste rencontré sur les lieux avec un tableau en vannerie en main. La méconnaissance du sens de ces objets d’art explique en partie le désintéressement de la population à l’égard de ces œuvres. Certains estiment que les œuvres d’art ne sont que des objets attrayants mais qui n’ont aucun intérêt. « Hormis leur beauté, les objets d’art n’ont aucun sens selon moi ; c’est pour cela que je ne m’intéresse pas à eux », déclare Rafiou Edibo, un citoyen. De même, Denise Kpoviessi ne s’approche pas des objets d’art parce qu’elle n’y voit aucun intérêt. Il faut donc dire que chaque objet a un sens et une signification précise lui est attribuée. Il est donc temps que la population sache ce que les objets d’art représentent afin qu’ils retrouvent les valeurs qui sont les leurs.
Cyrille Sèmako LIGAN (Stag)

30-07-2015, La rédaction


CHRONIQUES

tribune verte : L’audace d’assainir les villes
1er-12-2016, La rédaction
Sous la rupture, les villes s’apprêtent à faire leur toilette. Le Gouvernement Talon retrousse les manches pour débarrasser huit principales villes (...) Lire  

Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Plume libre : Le mystère de la cocaïne (...)
24-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : La croisade pour la paix
21-11-2016, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

3ème édition du festival Mia : Pour la promotion des instrumentistes
29-11-2016, La rédaction
La ville de Cotonou accueille la 3ème édition du festival des Meilleurs Instrumentistes d’Afrique (Mia). Ce grand (...)  

« L’affaire Coovi : Chronique d’un procès au goût d’inachevé (...)
24-11-2016, La rédaction
L’assassinat de l’ancien président de la Cour d’appelde Parakou, Sévérin CodjoCoovia,pendant longtemps, défrayé la (...)  

Métier de la broderie : Un secteur d’activité menacé
20-10-2016, La rédaction
Spécialité des Sénégalais, la broderie est un métier qui permet d’apporter une touche particulière aux vêtements. Malgré (...)  

Louis Biao, Directeur général l’Anssfd : « Nous mettons hors d’état (...)
29-09-2016, La rédaction
Après l’affaire Icc-Services, le gouvernement a mis en place l’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes (...)