Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Réjouissances de fin d’année : La Dal offre un géant concert aux populations de Parakou

JPEG - 338.7 ko

Les populations de la cité des Kobourou ont vécu l’un des plus grands évènements culturels de l’année. Parakou a vibré aux sons et rythmes de la musique béninoise. La place Bio Guerra, lieu de ce grand spectacle, a été très tôt pris d’assaut par le public parakois dans la soirée du vendredi 30 décembre 2016. Il s’agit d’un méga concert gratuit organisé par le gouvernement du président Patrice Talon à travers la Direction des arts et du livre (Dal), ceci sur demande de l’équipe municipale dirigée par le maire Charles Toko. La culture béninoise a été, à cette occasion, révélée dans toutes ses dimensions au public. Les artistes humoristes, chanteurs et des groupes folkloriques représentant presque toutes les régions du Bénin ont égayé le public à l’occasion. Etaient présentes des autorités politico administratives dont le directeur des arts et du livre (Dal), Léon Zoha représentant le ministre de la culture et du tourisme, le premier adjoint et le troisième adjoint au maire de parakou, le préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé. C’était l’Occasion pour les uns et les autres de souligner l’importance de la culture dont la valorisation préoccupe d’ailleurs le maire Charles Toko. A travers ce spectacle, le gouvernement du Président Patrice Talon vise à prouver au peuple béninoise la place combien importante, qu’occupe la culture dans son programme d’actions. C’est aussi une façon pour le régime de clôturer l’année 2016 en beauté et d’entamer la nouvelle année avec les populations dans une ambiance festive, a souligné le Dal, Léon Zoha qui, dans son discours soutient que le chef de l’Etat, à travers son ministre de la culture, veut réformer les secteurs culturel et touristique au Bénin en vue de leur redonner leurs lettres de noblesse. La fête a été belle et inoubliable pour les populations qui en réclament déjà pour les années à venir.

9-01-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Micmac à préjudice pour Djougou !
27-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Des légèretés administratives à donner la chair de poule ! Un préjudice énorme aux populations de Djougou et à un entrepreneur qui ne peut passer sous (...) Lire  

En vérité : Le geste du cœur !
26-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Après Macron, la Cedeao… !
25-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Un éternel recommencement !
25-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : L’Un en chute libre
24-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Culture en danger…
30-06-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 450

Les outils d’une gouvernance au service des peuples : L’ouvrage (...)
27-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La salle de conférence d’Azalaï hôtel de Cotonou, a abrité dans la matinée d’hier, la première séance de vulgarisation de (...)  

Organisation du Hadj 2015 : Le plaidoyer d’un convoyeur de (...)
21-07-2017, La rédaction
Si l’organisation du Hadj 2016 a été un succès, sous la houlette du Nouveau départ, et que celui de 2017 se prépare (...)  

Adjogan : le rythme de la canne : L’héritage des Aïnonvi
21-07-2017, La rédaction
Autrefois canne à percussion, le adjogan s’est révélé au fil des jours un rythme exécuté dans les cours royales lors des (...)  

Au centre multicorps de Cotonou : Comédiens et danseurs dans (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La thématique est originale et les acteurs se retrouvent dans un nouveau rôle, une nouvelle expérience avec la (...)