Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Réjouissances de fin d’année : La Dal offre un géant concert aux populations de Parakou

JPEG - 338.7 ko

Les populations de la cité des Kobourou ont vécu l’un des plus grands évènements culturels de l’année. Parakou a vibré aux sons et rythmes de la musique béninoise. La place Bio Guerra, lieu de ce grand spectacle, a été très tôt pris d’assaut par le public parakois dans la soirée du vendredi 30 décembre 2016. Il s’agit d’un méga concert gratuit organisé par le gouvernement du président Patrice Talon à travers la Direction des arts et du livre (Dal), ceci sur demande de l’équipe municipale dirigée par le maire Charles Toko. La culture béninoise a été, à cette occasion, révélée dans toutes ses dimensions au public. Les artistes humoristes, chanteurs et des groupes folkloriques représentant presque toutes les régions du Bénin ont égayé le public à l’occasion. Etaient présentes des autorités politico administratives dont le directeur des arts et du livre (Dal), Léon Zoha représentant le ministre de la culture et du tourisme, le premier adjoint et le troisième adjoint au maire de parakou, le préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé. C’était l’Occasion pour les uns et les autres de souligner l’importance de la culture dont la valorisation préoccupe d’ailleurs le maire Charles Toko. A travers ce spectacle, le gouvernement du Président Patrice Talon vise à prouver au peuple béninoise la place combien importante, qu’occupe la culture dans son programme d’actions. C’est aussi une façon pour le régime de clôturer l’année 2016 en beauté et d’entamer la nouvelle année avec les populations dans une ambiance festive, a souligné le Dal, Léon Zoha qui, dans son discours soutient que le chef de l’Etat, à travers son ministre de la culture, veut réformer les secteurs culturel et touristique au Bénin en vue de leur redonner leurs lettres de noblesse. La fête a été belle et inoubliable pour les populations qui en réclament déjà pour les années à venir.

9-01-2017, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
On n’en parle pas souvent. Mais il s’agit d’un indicateur de bonne gouvernance et de transparence financière. La plupart du temps, les esprits se (...) Lire  

Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Standing ovation pour le Onze (...)
17-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 540

Léila Adjé-Chabi au sujet du Make up SFX : « Ce qui me passionne (...)
18-10-2018, La rédaction
Étudiante en 3e année de réalisation cinéma et télévision à l’Institut Supérieur des métiers de l’audiovisuel (Isma), (...)  

Coffi Eric Lazare Akakpo, Président de Caco : « L’heure a sonné, il (...)
17-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Coffi Eric Lazare Akakpo préside depuis quelques années l’association Sonagnon et le Collectif des acteurs culturels (...)  

Festival des danses endogènes : Le patrimoine culturel immatériel (...)
15-10-2018, La rédaction
La place publique de Zogbo, appelée sato Zangbétô vali a accueilli samedi dernier la 6éme édition du festival des (...)  

Christ Gozzy : le nouveau porte-étendard de l’Afro Pop au (...)
11-10-2018, La rédaction
A la fois instrumentiste, beat-maker (ingénieur de sons), Disc Joker, compositeur et chanteur, Gédéon Honvou alias (...)