Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Rencontres mensuelles de la culture : La problématique de la formation artistique au cœur des débats

Les acteurs culturels ont échangé le samedi 16 janvier dernier, au Centre culturel Artistik Africa d’Agla, sur les défis liés à la formation artistique et culturelle au Bénin. C’était dans le cadre de la troisième édition des Rencontres mensuelles de la Culture initiées par le Forum culturel du Bénin et le portail de la diversité culturelle.

JPEG - 201.7 ko
Alougbine Dine

« Formation artistique et culturelle au Bénin : opportunités et état des lieux ». C’est le thème autour duquel ont échangé samedi dernier les acteurs culturels participant à l’acte III des rencontres mensuelles de la culture. Il s’agit pour ces passionnés de l’art et de la culture d’identifier les insuffisances liées à la formation des acteurs et qui entravent la qualité des productions. Le secteur culturel béninois est donc en quête de qualité pour être plus compétitif au-delà des frontières nationales. Etaient présents sur le plateau dirigé par Annick Balley, Directrice de la chaîne panafricaine Maïsha Tv, Dine Alougbine, Directeur de l’École internationale de Théâtre du Bénin (Eitb) et Méchac Adjaho, artiste, promoteur de Benin Music Institut. A travers leur exposé, les deux acteurs ont démontré à l’assistance la nécessité d’une formation professionnelle pour l’image de la culture béninoise. Après un bref historique sur les centres de formation existants depuis l’indépendance à ce jour, Dine Alougbine a expliqué que les couvents ont très vite laissé place à une formation plus accentuée grâce à la colonisation à travers la naissance des églises. « Les églises, en formant au christianisme, facilitaient la pluralité des artistes et des instrumentistes. Cette prolifération d’artistes s’est plus développée avec la période révolutionnaire. La révolution a plus boosté les formations culturelles…’’, a-t-il affirmé. Mais avec la démocratie, cette émergence des artistes s’est vite éteinte, pense Méchac Adjaho. Selon lui, la corruption dicte sa loi. A l’en croire, il faut une prise de conscience quant à l’importance d’une formation culturelle. Pour y parvenir, il a proposé que l’on instaure la formation à l’art et à la culture dans nos écoles. Par ailleurs, Annick Balley a invité les acteurs culturels à participer régulièrement à ces rencontres riches en idées.
Yasmine DA MATHA (Stag)

18-01-2016, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

Promotion du patrimoine culturel immatériel du Bénin : L’Ensemble (...)
24-02-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La culture au service du développement restera un vœu pieux si les politiques publiques, de même que les organismes (...)  

Interview avec John Arcadius « Je n’ai pas disparu…Je vais souvent à (...)
9-02-2017, La rédaction
De son vrai nom Comlan Arcadius Avaligbé, John Arcadius est un artiste musicien (chanteur, auteur compositeur, (...)  

Projection des six meilleurs films de Rebiap 2016 : Le cinéma à (...)
9-02-2017, Isac A. YAÏ
Dans le cadre des activités d’après festival, Eric Nougloi, Promoteur des Rencontres de belles images africaines à (...)  

5e édition du festival de cinéma de la « Rebiap » : Parakou célèbre (...)
7-02-2017, Isac A. YAÏ
« La politique cinématographique béninoise à la croisée des chemins », tel est le thème de la 5ème édition du festival de (...)