Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Royaume international des vierges : Quand le promoteur déflore des adolescentes

La ‘’miss vierge’’, un trophée très convoité par des jeunes filles et même des parents qui ont encore la nostalgie des temps où la virginité jusqu’au mariage était une coutume, n’existe plus qu’en apparence. Le promoteur en est arrivé à devenir un loup dans la bergerie. Il dévirginise ces filles qui sont sans défense et abuse de la confiance des parents. Pourquoi se donner une vocation de promoteur de la virginité quand l’on est soi-même en porte-à-faux avec la morale ? Les parents doivent être vigilants et se méfier de ce faux prophète du pucelage qui a des comportements aux antipodes de la vertu. Heureusement, les masques tombent. Des langues se délient et certaines filles racontent leur mésaventure. Déjà, il faut s’interroger sur la présence du loup dans la bergerie. Sinon, pourquoi un homme se permet-il de prendre sous ses ailes des filles et d’en faire sa chasse gardée. Non seulement il est devenu un entremetteur pour certaines d’entre elles, mais aussi il est de plus en plus prouvé qu’il en dévirginise d’autres. Pas étonnant si cela vient d’un homme qui n’est pas compatible avec la morale, mais qui se met sous les feux des projecteurs pour évangéliser des âmes innocentes sur les vertus de la virginité jusqu’au mariage. Tant mieux si des parents continuent de se laisser avoir de la sorte. Cela ne fera qu’allonger la liste des victimes. Il ne faut pas donner le bon Dieu sans confession à des individus de cet acabit qui ne sont en définitive que des businessmen et des jouisseurs en panne d’inspiration.

7-09-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Lumière sur les lois de règlement
18-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
On n’en parle pas souvent. Mais il s’agit d’un indicateur de bonne gouvernance et de transparence financière. La plupart du temps, les esprits se (...) Lire  

Editorial : Médiateur : acte 3 ou stop (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Encore Biya, bêtise continuelle (...)
18-10-2018, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Standing ovation pour le Onze (...)
17-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Dr Martial Ayenon à propos de l’antibiorésistance
16-10-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Un plus pour l’état civil !
15-10-2018, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 540

Interview avec Bokonon Aké Oundjèglo : « La cérémonie "ahouandida" (...)
19-10-2018, La rédaction
Président du Festival International des jumeaux, Bokonon Aké Oundjèglo nous parle ici des jumeaux à travers un rite (...)  

Léila Adjé-Chabi au sujet du Make up SFX : « Ce qui me passionne (...)
18-10-2018, La rédaction
Étudiante en 3e année de réalisation cinéma et télévision à l’Institut Supérieur des métiers de l’audiovisuel (Isma), (...)  

Coffi Eric Lazare Akakpo, Président de Caco : « L’heure a sonné, il (...)
17-10-2018, Arnaud DOUMANHOUN
Coffi Eric Lazare Akakpo préside depuis quelques années l’association Sonagnon et le Collectif des acteurs culturels (...)  

Festival des danses endogènes : Le patrimoine culturel immatériel (...)
15-10-2018, La rédaction
La place publique de Zogbo, appelée sato Zangbétô vali a accueilli samedi dernier la 6éme édition du festival des (...)