Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Sa majesté Ahotondji Sèvègni Gbaguidi, roi de Savalou « Les secrets de chaque divinité sont bien gardés et on attend le grand jour pour des démonstrations spectaculaires… »

Le roi de Savalou, sa majesté Ahotondji Sèvègni Gbaguidi se prononce ici sur l’intérêt que revêt la célébration du culte vodoun tous les 10 janvier de chaque année. Le Bénin étant le berceau du vodoun, sa Majesté pense que c’est une fierté nationale que de célébrer le culte de ses ancêtres.

JPEG - 127.6 ko

En tant que dignitaire et gardien de la tradition, que représente pour vous la célébration du Vodoun le 10 janvier ?
La fête du Vodoun est un grand événement. C’est très important pour moi car il s’agit d’honorer nos fétiches. Gardien de la tradition, je ne peux que m’en réjouir.

Comment s’organisent les couvents pour la réussite de cette fête à Savalou ?
L’événement est si important que les prêtres et prêtresses de toutes les divinités du Bénin viennent à Savalou pour y installer leurs couvents avant le grand jour.

Quelles sont les divinités qui seront à l’honneur ?
Il y aura un parterre de divinités parmi lesquelles : sakpata, zangbéto, sounhoué, thron, kouvito, … et bien d’autres.

Comment se passera la célébration, avec cette diversité de couvents et de divinités ?
Du moment où c’est la même croyance, il n’y a pas de problème entres les adeptes des divinités. La seule remarque est que les secrets de chaque divinité sont bien gardés et on attend le grand jour pour des démonstrations spectaculaires.

Comment gérez-vous la cohabitation avec les autres confessions religieuses, notamment à l’occasion d’une telle célébration ?
Il faut dire que chacun à sa croyance. Mais j’ai l’impression que les religions révélées ont peur de nous et nous évitent. A mon couronnement, j’ai regroupé les chefs des confessions religieuses, toutes croyances confondues pour leur expliquer que je n’ai de penchant pour aucune religion. Je suis le roi de Savalou, par conséquent, je suis le chef de tous. La belle preuve est que pour la fête de l’igname, j’ai été à l’église. Donc, ce sont les religions importées qui ont peur du Vodoun. La fête du 10 Janvier est ouverte à tout le monde et elles seront les bienvenues aux festivités.

Quels sont les moyens mis à disposition par le gouvernement pour la célébration de la fête du 10 janvier 2016 ?
C’est vraiment regrettable. Le gouvernement a mis à disposition seulement 10 millions pour l’organisation de cette fête dans tout le Bénin. Et c’est dans ces 10 millions que les missions, la sécurité, bref, tout ce qui a trait à l’évènement sera géré.

Quel est le thème sous lequel les prières seront adressées aux divinités cette année ?
‘’Implorer les ancêtres pour la paix au Bénin’’. Tel est le thème que nous avons retenu, parce que nous sommes à un moment très critique de l’histoire de notre pays, avec l’approche des élections.

Quelle sera la particularité de l’évènement ?
Tout ce que je peux vous dire est que le parrain de l’évènement est le Premier Ministre, Lionel Zinsou.

Quel appel à l’endroit des Béninois en général et des Savalois en particulier à quelques heures des festivités ?
J’invite la population de Savalou et tous les Béninois à cet évènement de grande envergure. Rappelons-nous que c’est notre culture. Le Bénin est le berceau du Vodoun. Donc, tenons-nous la main pour réussir cette célébration.

8-01-2016, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

Fête du Vodoun : Allada aux couleurs des rites et rythmes (...)
11-01-2017, La rédaction
La fondation Afriqu’Espoir et la cour royale d’Allada ont célébré le lundi dernier la fête du vodoun. C’était au palais (...)  

Réjouissances de fin d’année : La Dal offre un géant concert aux (...)
9-01-2017, Isac A. YAÏ
Les populations de la cité des Kobourou ont vécu l’un des plus grands évènements culturels de l’année. Parakou a vibré (...)  

Mtc : Une saison touristique orpheline de la culture
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Un tourisme orphelin de la culture ! C’est sans doute l’option du régime du nouveau départ. Sinon comment expliquer que (...)  

Festival international de Porto-Novo : Le colloque scientifique a (...)
5-01-2017, Karim O. ANONRIN
En attendant la cérémonie officielle d’ouverture prévue pour le samedi prochain au Stade Charles de Gaulle, le Festival (...)