Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Soupçons de mauvaise gestion au Bubédra : Des artistes dénoncent une fraude dans la redistribution des droits d’auteurs

La Fédération des Associations de Musiciens Traditionnels du Bénin (Famtb) doute de la gouvernance actuelle au sein du Bureau Béninois des Droits d’Auteurs (Bubédra). A travers un sit-in le vendredi dernier, ces artistes ont porté leurs soupçons et autres revendications à la connaissance des autorités de l’institution.

Les artistes regroupés au sein de la Famtb sont préoccupés par la mauvaise gestion des droits d’auteurs. En effet, certaines personnes auraient la possibilité d’émarger au Bubédra sans avoir la qualité d’artiste. De quoi frustrer la Famtb qui a saisi l’opportunité de la tenue du Conseil d’Administration pour mieux se faire entendre. « Nous exigeons que l’on retrouve à tout prix les artistes fictifs et que l’on sanctionne les auteurs et responsables des malversations opérées au Bubédra », a déclaré Jean Pierre Kiki Hountin, au nom de ses confrères mécontents. Cependant, il n’y a pas que cette question qui fâche les artistes. Il y avait aussi au menu de ce sit-in, ce que les manifestants appellent l’immixtion désagréable de certains responsables d’Associations dans cette affaire dont ils ne maitrîsent pas le contour et la nécessité que les musiciens traditionnels soient traités à la mesure de la loi de la majorité dans les prises de décisions concernant le Bubédra, notamment en ce qui concerne la désignation du Président du Conseil d’Administration. Les autres récriminations et doléances sont contenues dans une lettre adressée au Ministre en charge de la Culture, en date du 28 septembre 2015. Pour ces manifestants, la non satisfaction des revendications les obligerait à se lancer dans une lutte sans merci pour défendre leurs intérêts. Faut-il le souligner, la manifestation a été écourtée quelques instants après par l’intervention de la police.
Fulbert ADJIMEHOSSOU (Coll.)

19-10-2015, La rédaction


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

Promotion du patrimoine culturel immatériel du Bénin : L’Ensemble (...)
24-02-2017, Arnaud DOUMANHOUN
La culture au service du développement restera un vœu pieux si les politiques publiques, de même que les organismes (...)  

Interview avec John Arcadius « Je n’ai pas disparu…Je vais souvent à (...)
9-02-2017, La rédaction
De son vrai nom Comlan Arcadius Avaligbé, John Arcadius est un artiste musicien (chanteur, auteur compositeur, (...)  

Projection des six meilleurs films de Rebiap 2016 : Le cinéma à (...)
9-02-2017, Isac A. YAÏ
Dans le cadre des activités d’après festival, Eric Nougloi, Promoteur des Rencontres de belles images africaines à (...)  

5e édition du festival de cinéma de la « Rebiap » : Parakou célèbre (...)
7-02-2017, Isac A. YAÏ
« La politique cinématographique béninoise à la croisée des chemins », tel est le thème de la 5ème édition du festival de (...)