Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tabaski 2015 : Les musulmans se conforment aux prescriptions

JPEG - 67.8 ko

La communauté musulmane du monde entier a célébré hier la fête de la Tabaski. Une fête consacrée à l’immolation de bêtes pour suivre les prescriptions d’Allah. Selon l’Imam Mouhamadou Souleymane, ce geste est posé en conformité à la sourate 108 (Al Kauthar) du Saint Coran. A cet effet, dans la matinée d’hier (aux environs de 9 heures), les fidèles musulmans de Sèmè Kraké se sont rendus à la place Eid. Après l’accomplissement des deux unités de prières (rakats) recommandées pour chaque Eid l’imam Souleymane qui a dirigé la prière a planté le décor en posant l’acte le plus qualifié pour la fête de la Tabaski. Il a immolé son mouton en présence des fidèles, leur donnant ainsi le top pour poser le même geste. Dans son sermon, l’imam a rappelé les qualités de bêtes qui sont recommandées. « Pendant la tabaski, d’abord, il est préférable que le fidèle immole un mouton ou une chèvre. Dans le cas contraire, le cabri est mieux que le bœuf. Et c’est pareil pour le chameau », a-t-il précisé. Pour l’islamologue Mouhamadou Sayaou, la fête de la Tabaski est une occasion pour se rapprocher de son seigneur. A ce sujet, l’Imam Mouhamadou Souleymane a invité les fidèles à fêter en suivant les recommandations et interdictions d’Allah. « En ce jour de fête, que tout le monde se réjouisse. Mais sachez qu’aucun acte illicite n’est licite ce jour et vice versa. Donc, que tout se fasse dans les normes de la religion », a-t-il indiqué. Cependant, les bêtes de la Tabaski peuvent être immolées jusqu’au troisième jour à compter du jour de l’Eid.
Ali MOUMOUNI

25-09-2015, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Nouvel an chinois : 2017 : l’année du coq
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

Fête du Vodoun : Allada aux couleurs des rites et rythmes (...)
11-01-2017, La rédaction
La fondation Afriqu’Espoir et la cour royale d’Allada ont célébré le lundi dernier la fête du vodoun. C’était au palais (...)  

Réjouissances de fin d’année : La Dal offre un géant concert aux (...)
9-01-2017, Isac A. YAÏ
Les populations de la cité des Kobourou ont vécu l’un des plus grands évènements culturels de l’année. Parakou a vibré (...)  

Mtc : Une saison touristique orpheline de la culture
5-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Un tourisme orphelin de la culture ! C’est sans doute l’option du régime du nouveau départ. Sinon comment expliquer que (...)  

Festival international de Porto-Novo : Le colloque scientifique a (...)
5-01-2017, Karim O. ANONRIN
En attendant la cérémonie officielle d’ouverture prévue pour le samedi prochain au Stade Charles de Gaulle, le Festival (...)