Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Tabaski 2015 : Les musulmans se conforment aux prescriptions

JPEG - 67.8 ko

La communauté musulmane du monde entier a célébré hier la fête de la Tabaski. Une fête consacrée à l’immolation de bêtes pour suivre les prescriptions d’Allah. Selon l’Imam Mouhamadou Souleymane, ce geste est posé en conformité à la sourate 108 (Al Kauthar) du Saint Coran. A cet effet, dans la matinée d’hier (aux environs de 9 heures), les fidèles musulmans de Sèmè Kraké se sont rendus à la place Eid. Après l’accomplissement des deux unités de prières (rakats) recommandées pour chaque Eid l’imam Souleymane qui a dirigé la prière a planté le décor en posant l’acte le plus qualifié pour la fête de la Tabaski. Il a immolé son mouton en présence des fidèles, leur donnant ainsi le top pour poser le même geste. Dans son sermon, l’imam a rappelé les qualités de bêtes qui sont recommandées. « Pendant la tabaski, d’abord, il est préférable que le fidèle immole un mouton ou une chèvre. Dans le cas contraire, le cabri est mieux que le bœuf. Et c’est pareil pour le chameau », a-t-il précisé. Pour l’islamologue Mouhamadou Sayaou, la fête de la Tabaski est une occasion pour se rapprocher de son seigneur. A ce sujet, l’Imam Mouhamadou Souleymane a invité les fidèles à fêter en suivant les recommandations et interdictions d’Allah. « En ce jour de fête, que tout le monde se réjouisse. Mais sachez qu’aucun acte illicite n’est licite ce jour et vice versa. Donc, que tout se fasse dans les normes de la religion », a-t-il indiqué. Cependant, les bêtes de la Tabaski peuvent être immolées jusqu’au troisième jour à compter du jour de l’Eid.
Ali MOUMOUNI

25-09-2015, La rédaction


CHRONIQUES

tribune verte : Freiner à temps la dégradation des sols (...)
8-12-2016, Isac A. YAÏ
La baisse de la fertilité des sols focalise désormais les attentions de par le monde. En marge de la journée mondiale des sols, célébrée le 05 (...) Lire  

Plume libre : L’amalgame syndical !
7-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
tribune verte : L’audace d’assainir les (...)
1er-12-2016, La rédaction
Plume libre : Zèle et excès à la Haac !
30-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI
Editorial : Le péril du feu
30-11-2016, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Le duo Ajavon-Kotingan
28-11-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 420

3ème édition du festival Mia : Pour la promotion des instrumentistes
29-11-2016, La rédaction
La ville de Cotonou accueille la 3ème édition du festival des Meilleurs Instrumentistes d’Afrique (Mia). Ce grand (...)  

« L’affaire Coovi : Chronique d’un procès au goût d’inachevé (...)
24-11-2016, La rédaction
L’assassinat de l’ancien président de la Cour d’appelde Parakou, Sévérin CodjoCoovia,pendant longtemps, défrayé la (...)  

Métier de la broderie : Un secteur d’activité menacé
20-10-2016, La rédaction
Spécialité des Sénégalais, la broderie est un métier qui permet d’apporter une touche particulière aux vêtements. Malgré (...)  

Louis Biao, Directeur général l’Anssfd : « Nous mettons hors d’état (...)
29-09-2016, La rédaction
Après l’affaire Icc-Services, le gouvernement a mis en place l’Agence Nationale de Surveillance des Systèmes (...)