Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


3ème congrès statutaire du Cad : Me Lionel Agbo de retour sur la scène politique

JPEG - 109.1 ko

Me Lionel Agbo n’a pas fait la langue de bois samedi dernier à l’occasion du 3ème congrès statutaire du Congrès africain des démocrates (Cad), au sujet de sa vie privée, de l’actualité politique nationale et des prochaines joutes électorales. En présence de différentes personnalités politiques telles que l’He Candide Azannaï, le Prof Antoine Détchénou, Richard Sènou, Houdou Ali et surtout les jeunes fortement mobilisés pour la circonstance, Me Lionel Agbo rompt le silence. Pour lui, malgré le verdict rendu par la Cour d’Appel de Cotonou qui le blanchit des différentes accusations portées contre lui par le Président de la République Boni Yayi en janvier 2013, il ‘’fait toujours l’objet d’une filature constante par des individus qui ne peuvent qu’être à la solde du pouvoir.
Toujours à ce congrès, Lionel Agbo a fait des propositions qui, selon lui, marqueraient un nouveau départ dans le processus démocratique du Bénin. D’entrée, il pense que le Bénin est trop petit pour avoir plus de 200 partis politiques, et donc une multitude de candidatures pour l’élection présidentielle de 2016. A ce sujet, il appelle à une mobilisation générale afin qu’on en vienne à deux ou trois grands partis. « Nous appelons de toutes nos forces à un regroupement des forces politiques, et pourquoi pas à des primaires au sein desdits regroupements pour dégager trois ou quatre candidats et éviter ainsi une kyrielle de candidatures sans projets de société viables », a-t-il déclaré. Aussi, a-t-il préconisé que le prochain quinquennat puisse être placé sous le sceau d’une transition marquée par une assise nationale pour repenser les grandes idées qu’il a émises.

31-08-2015, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple et Incompatibilités !
17-02-2017, Naguib ALAGBE
L’âme sœur, tout le monde en rêve. Mais existe-t-elle vraiment ? La question se pose en tout cas avec acuité. Il est en effet, très peu de couples, (...) Lire  

Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Saint Valentin version (...)
10-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

violation des textes dans la nomination de deux policiers : Il ne (...)
17-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Dix ans de service au lieu de quinze comme l’exige la loi. Nommée par décret en violation des textes pour représenter (...)  

Réformes du système partisan : Les grands blocs possibles
14-02-2017, Naguib ALAGBE
Sauf cataclysme, la pratique politique au Bénin va enregistrer dans les jours à venir, de profondes mutations. Les (...)  

Hadj 2017 : Agbénonci doit éviter une organisation bâclée
10-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un autre Hadj profile à l’horizon. Comme à l’accoutumée, il s’annonce avec son lot de craintes des pèlerins souvent dupés (...)  

Animation de la vie politique : Les députés Rb affichent leur (...)
9-02-2017, La rédaction
En l’absence d’une position claire du parti de la Renaissance du Bénin, les députés Rb, sauf l’honorable Rosine Soglo, (...)