Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


3ème congrès statutaire du Cad : Me Lionel Agbo de retour sur la scène politique

JPEG - 109.1 ko

Me Lionel Agbo n’a pas fait la langue de bois samedi dernier à l’occasion du 3ème congrès statutaire du Congrès africain des démocrates (Cad), au sujet de sa vie privée, de l’actualité politique nationale et des prochaines joutes électorales. En présence de différentes personnalités politiques telles que l’He Candide Azannaï, le Prof Antoine Détchénou, Richard Sènou, Houdou Ali et surtout les jeunes fortement mobilisés pour la circonstance, Me Lionel Agbo rompt le silence. Pour lui, malgré le verdict rendu par la Cour d’Appel de Cotonou qui le blanchit des différentes accusations portées contre lui par le Président de la République Boni Yayi en janvier 2013, il ‘’fait toujours l’objet d’une filature constante par des individus qui ne peuvent qu’être à la solde du pouvoir.
Toujours à ce congrès, Lionel Agbo a fait des propositions qui, selon lui, marqueraient un nouveau départ dans le processus démocratique du Bénin. D’entrée, il pense que le Bénin est trop petit pour avoir plus de 200 partis politiques, et donc une multitude de candidatures pour l’élection présidentielle de 2016. A ce sujet, il appelle à une mobilisation générale afin qu’on en vienne à deux ou trois grands partis. « Nous appelons de toutes nos forces à un regroupement des forces politiques, et pourquoi pas à des primaires au sein desdits regroupements pour dégager trois ou quatre candidats et éviter ainsi une kyrielle de candidatures sans projets de société viables », a-t-il déclaré. Aussi, a-t-il préconisé que le prochain quinquennat puisse être placé sous le sceau d’une transition marquée par une assise nationale pour repenser les grandes idées qu’il a émises.

31-08-2015, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Pour défaut d’autorisation : Plusieurs établissements supérieurs (...)
20-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Odile Attanasso siffle la fin de la récréation dans le secteur de l’enseignement supérieur privé. Les promoteurs (...)  

Entretien avec le Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines : (...)
20-01-2017, Adrien TCHOMAKOU, La rédaction
Sans tambours ni trompette, le Gouvernement de la rupture agit pour venir à bout du délestage. Dans un contexte, où (...)  

Destitution tous azimuts des Maires : Péril sur le développement à (...)
19-01-2017, Naguib ALAGBE
Une courte trêve et nous voilà repartis de plus belle. La fronde gagne de plus en plus du terrain plongeant (...)  

Clôture de la 2ème session ordinaire 2016 : Adrien Houngbédji fait (...)
18-01-2017, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé hier au Palais des gouverneurs à Porto-Novo à la (...)