Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


95e anniversaire des retrouvailles de la communauté la xwla : Nonvitcha à l’abri des publicités politiques ?

JPEG - 192.2 ko

La politique et ses intrigues ! Ils investissent tous les lieux de culte, s’identifient à toutes sortes de rencontres culturelles, et jouent les bons samaritains en toute saison électorale. Qu’un enjeu se dessine à l’horizon, et les acteurs politiques béninois deviennent soudainement attentifs à toute sollicitation. A la fête de l’igname à Savalou, à la Gani, à Wéméwxé ou à la célébration du vodoun, ils grimacent pour prouver leur attachement à la chose culturelle et un semblant d’amitié aux communautés en fête. Une plaisanterie politique, un appât pour recueillir des suffrages. Les élections passées, ils vident le plancher. C’est Nonvitcha 2016 qui a révélé au grand jour ces hypocrisies politiques. Ils y ont brillé par leur absence, parce que la prochaine échéance électorale est bien pour 2019. Il faudra attendre trois ans, pour les voir effectuer leur rentrée artistique, ces acteurs qui feraient de très bons comédiens. En attendant, Nonvitcha 2016 n’a pas eu de coloration politique. Il n’en demeure pas moins que le 95e anniversaire de ces retrouvailles entre les filles et fils de l’aire culturelle xwla et alliés soit célébré de la plus belle des manières. Bien au contraire, cette fête a retrouvé son identité originelle, la célébration de la culture et rien d’autre. Une bonne chose en soi, surtout que l’édition 2016 a mis à nu les réelles motivations de ces politiques, fidèles à cette rencontre annuelle de Grand-Popo. La preuve que la culture reste et restera, même si les acteurs politiques passent. Loin des publicités politiques, les xwla et alliés, ainsi que d’autres amoureux de cette culture, ont réchauffé les liens d’amitié. Il est certain qu’après 95 ans de célébration, Nonvitcha n’est plus seulement l’affaire des xwla et des communautés alliées. L’absence remarquable de ces hommes politiques qui jouent en toutes circonstances sur les apparences n’a pas influé sur l’esprit de cette initiative communautaire. Comme son nom l’indique, les populations ont une fois encore renforcé leurs liens d’amitié et pensé aux actions à mener pour un mieux vivre de chacun et de tous. Heureusement, les populations savent se prendre en charge. Il faut de la pudeur dans le jeu politique. Se servir de ces genres de rendez-vous pour jouer les m’as-tu-vu et ensuite disparaître n’est pas élégant, n’est pas sain.

17-05-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Faux diplômes, faux certificats, pas de profil pour le job, compétences douteuses…Des années durant, ils ont dupé tout le monde et plombé le (...) Lire  

Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Conjoint envouté !
13-01-2017, Naguib ALAGBE
editorial : La violence religieuse en (...)
11-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Plume libre : Merci !
23-12-2016, Sulpice Oscar GBAGUIDI




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Un discours précis, concis et bien structuré
23-12-2016, Arnaud DOUMANHOUN


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Clôture de la 2ème session ordinaire 2016 : Adrien Houngbédji fait (...)
18-01-2017, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé hier au Palais des gouverneurs à Porto-Novo à la (...)  

Code de l’information et de la communication au Bénin L’intégralité (...)
17-01-2017, La rédaction
Le député Eric Houndété, 1er Vice-président de l’Assemblée nationale, 7ème législature, estime que le Code de l’information (...)  

Affrontements entre les fidèles de Banamè et les populations (...)
17-01-2017, Karim O. ANONRIN
Le député Louis Vlavonou, a introduit le jeudi dernier, une question d’actualité au gouvernement au sujet de (...)  

* Accusé de mauvaise gestion à la mairie de Ouidah : Des (...)
17-01-2017, La rédaction
Ça grogne au conseil communal de Ouidah ! Le collectif des conseillers communaux protestent contre la gestion de (...)