Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Absents au débat politique : Que sont devenus les anciens ministres de Kérékou ?

JPEG - 117.4 ko
Pierre Osho, ancien ministre de la défense de Mathieu Kérékou

Ils brillent par leur absence dans l’animation du débat national. Alors que l’actualité leur offre une panoplie de sujets, les anciens ministres du Général Mathieu Kérékou se murent dans un silence assourdissant. Ceux qui revendiquent avec une certaine fierté avoir été à la bonne école privent l’opinion de leur éclairage. Le profil du prochain président de la République, l’ambiance de fin de mandat, les marches de soutien, la décision de la Cour constitutionnelle sur la limite d’âge, la menace sur la rentrée scolaire… La liste n’est pas exhaustive sur les sujets relatifs à la vie socio-économique et politique. Mais rien ne semble émouvoir les hommes et les femmes qui ont pris part à la gouvernance du caméléon. Pourtant, Mathieu Kérékou était un homme de grand charisme, et certains de ses ministres ont hérité du franc-parler de leur leader. Pierre Osho, l’un des apôtres, doté d’une éloquence rare a longtemps contribué à l’animation de la vie sociopolitique, avant de se soustraire et de se réfugier dans un mutisme incroyable. Kamarou Fassassi était revenu au devant de la scène quand il s’est agi de le traduire devant la Haute cour de justice. Il a très vite retrouvé ses réflexes de combattant pour se sortir d’affaire. Epargné par l’épée de Damoclès, l’homme a replongé dans le silence. Les exemples sont légion et l’on veut bien savoir ce que sont devenus les anciens ministres du Général. Pour avoir eu droit au partage de l’héritage de la démocratie légué par le caméléon au peuple béninois, c’est un devoir et une fierté de participer à une veille citoyenne permanente. Heureusement, les exceptions ne manquent pas. Lazare Sèhouéto, Karim Rafiatou et d’autres militent dans des partis politiques et continuent d’alimenter le débat national. Que chacun prenne part à la construction de l’édifice Bénin.

13-10-2015, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Nous nous sommes donnés comme mission depuis un certain temps d’apporter notre expertise et notre expérience au service de la culture béninoise qui (...) Lire  

Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Le Bénin sportif, pourquoi pas (...)
18-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Présidence du Parti social démocrate : La justice renvoie Amoussou, (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le juge n’a pas tranché sur la question de fond. Très attendu par les parties, le verdict du tribunal de première (...)  

Avancées dans le passage de l’analogie au numérique : Rafiatou (...)
21-07-2017, La rédaction
Faire le point de l’évolution des travaux techniques et échanger sur les orientations institutionnelles et juridiques (...)  

Mesures sociales sous la rupture : La vision Talon démontre sa (...)
21-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Ne jamais mettre la charrue avant les bœufs. A ce piège, malgré les critiques les plus acerbes sur le manque de (...)  

Narcisse Djègui à propos de la fête nationale du cotonculteur : « (...)
20-07-2017, La rédaction
Parakou accueille le samedi prochain l’édition 2017 de la fête nationale du cotonculteur (Fnc). Il s’agit d’un (...)