Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Absents au débat politique : Que sont devenus les anciens ministres de Kérékou ?

JPEG - 117.4 ko
Pierre Osho, ancien ministre de la défense de Mathieu Kérékou

Ils brillent par leur absence dans l’animation du débat national. Alors que l’actualité leur offre une panoplie de sujets, les anciens ministres du Général Mathieu Kérékou se murent dans un silence assourdissant. Ceux qui revendiquent avec une certaine fierté avoir été à la bonne école privent l’opinion de leur éclairage. Le profil du prochain président de la République, l’ambiance de fin de mandat, les marches de soutien, la décision de la Cour constitutionnelle sur la limite d’âge, la menace sur la rentrée scolaire… La liste n’est pas exhaustive sur les sujets relatifs à la vie socio-économique et politique. Mais rien ne semble émouvoir les hommes et les femmes qui ont pris part à la gouvernance du caméléon. Pourtant, Mathieu Kérékou était un homme de grand charisme, et certains de ses ministres ont hérité du franc-parler de leur leader. Pierre Osho, l’un des apôtres, doté d’une éloquence rare a longtemps contribué à l’animation de la vie sociopolitique, avant de se soustraire et de se réfugier dans un mutisme incroyable. Kamarou Fassassi était revenu au devant de la scène quand il s’est agi de le traduire devant la Haute cour de justice. Il a très vite retrouvé ses réflexes de combattant pour se sortir d’affaire. Epargné par l’épée de Damoclès, l’homme a replongé dans le silence. Les exemples sont légion et l’on veut bien savoir ce que sont devenus les anciens ministres du Général. Pour avoir eu droit au partage de l’héritage de la démocratie légué par le caméléon au peuple béninois, c’est un devoir et une fierté de participer à une veille citoyenne permanente. Heureusement, les exceptions ne manquent pas. Lazare Sèhouéto, Karim Rafiatou et d’autres militent dans des partis politiques et continuent d’alimenter le débat national. Que chacun prenne part à la construction de l’édifice Bénin.

13-10-2015, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)