Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Affaire blocage de la construction du nouveau siège du Parlement : Noudégbessi et Lawani devant la Haute cour de justice

JPEG - 215.2 ko

Les députés ont décidé vendredi dernier de la poursuite devant la Haute Cour de justice (Hcj) des anciens Ministres François Gbènoukpo Noudégbessi de l’urbanisme, de l’habitat, de la réforme foncière et de la lutte contre l’érosion côtière et Soulé Mana Lawani de l’économie et des finances. C’était par un vote secret de 68 Oui, 06 Non, 01 abstention, 01 bulletin nul. Cette décision de la représentation nationale fait suite à la lettre n° 017/PR/CAB/SP-C du 14 janvier 2013
par laquelle le Chef de l’Etat, le président Boni Yayi, a sollicité de l’Assemblée Nationale une décision de poursuite de ces deux anciens membres du mouvernement. Il est reproché à ces deux anciens Ministres, la violation des dispositions du code des marchés publics en vigueur en République du Bénin et de ses décrets d’application dans le cadre du projet de construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale. Selon la Commission des lois, de l’administration et des
droits de l’homme qui a étudié la lettre du Chef de l’Etat dans cette affaire, la poursuite des anciens ministres François Gbènoukpo Noudégbessi et Soulé Mana Lawani permettra à l’opinion publique d’être mieux éclairée par rapport à ce dossier. Après cette étape de vote de la décision de poursuite de ces deux anciens Ministres devant la Haute Cour de justice, suivra la phase de l’instruction. Ceci passera par la saisine de la Chambre d’accusation de la Cour d’appel par le président de la Haute Cour de justice après que le président de l’Assemblée nationale lui aura notifié la décision du Parlement de la poursuite des deux anciens Ministres. Lorsque l’instruction sera achevée, la chambre d’instruction de la Haute Cour de Justice
transmettra, par voie de greffe, le dossier au Procureur général près ladite chambre qui prend un réquisitoire définitif. Le rapport de la chambre d’instruction marque la fin de l’instruction. Selon la Commission des lois de l’Assemblée nationale, il s’agit d’un rapport circonstancié devant comprendre les éléments à charge et à décharge,
les propositions à l’Assemblée nationale, qui doivent tendre, soit vers une mise en accusation lorsque les faits sont établis, soit vers un rejet de la mise en accusation lorsque les faits ne sont pas établis ou ne peuvent recevoir aucune qualification pénale. Ce n’est qu’à partir de cet instant que l’Assemblée nationale à qui le rapport est soumis décidera s’il y a lieu de la mise en accusation des Ministres François Noudégbessi et Soulé Mana Lawani. Et ce sera une fois encore à la majorité des 2/3 des membres de l’Assemblée nationale. Pour ce dossier, les réactions des députés ont été diverses. Pendant que certains voyaient déjà en ces anciens Ministres des coupables, d’autres ont préféré leur accorder la présomption d’innocence.
D’autres encore ont laissé entendre qu’il y a des non-dits dans le dossier.

25-04-2016, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple tête baissée !!
24-02-2017, Naguib ALAGBE
Sur le revers d’un veston, un long cheveu blond. Dans une poche, la facture d’un romantique restaurant. Et, un discret mais éloquent parfum émanant (...) Lire  

En vérité : La Cpi malgré tout !
22-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Pour un Hadj sans tribulations
22-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Les Cauris au gré des intérêts (...)
20-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Couple et Incompatibilités (...)
17-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1980

Gestion du parc automobile de L’Etat : Gustave Dékpo Sonon parle (...)
24-02-2017, Adrien TCHOMAKOU
Dans un entretien exclusif, le ministre du régime défunt, Gustave Dékpo Sonon a donné son point de vue sur l’approche (...)  

Loi portant statut général de la fonction publique : Les députés (...)
24-02-2017, Karim O. ANONRIN
Les députés à l’Assemblée nationale ont procédé hier, à la mise en conformité de la loi n°2015-18 du 27 août 2015 portant (...)  

Conflits territoriaux entre Porto-Novo et ses voisins : Le (...)
22-02-2017, Karim O. ANONRIN
Le Conseil municipal de la ville de Porto-Novo vient d’autoriser le Maire Emmanuel Zossou à recourir à la justice pour (...)  

Réformes constitutionnelles à quelles conditions ?
22-02-2017, La rédaction
L’Afrique de l’Ouest a fait l’option de la démocratie dans le cadre de l’Etat de Droit comme régime politique dans les (...)