Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Affaire « fraude fiscale » : Le procès Atao reporté au 12 juin prochain

JPEG - 247.4 ko

Poursuivi dans une affaire de « fraude fiscale », le député Mohamed Atao Hinnouho sera fixé sur son sort le 12 juin prochain. En effet, le procès prévu pour se dérouler hier au Tribunal de première instance de première classe de Cotonou n’a pu se tenir. L’accusé ne s’étant pas présenté, le juge a décidé du report du procès au 12 juin 2018. L’élu de la 15e circonscription électorale reste alors maintenu dans les liens de la détention à la prison civile de Cotonou pour un mois encore, même s’il suit des soins au Centre national hospitalier Hubert Koutoukou Maga de Cotonou. En effet, selon le Ministre de la Justice intervenant sur Frissons Radio le 7 mai dernier, Atao Hinnouho a été mis sous mandat de dépôt suite à une plainte de la douane béninoise pour fraude fiscale. « Il n’y a pas de nouvelle affaire. Il y a le trafic que vous avez observé. Vous imaginez bien que les produits sont supposés entrer sur le territoire béninois, sans que le cordon douanier n’ait pu retracer leur entrée. Evidemment, la direction des douanes a émis une plainte après avoir constaté que d’importantes sommes ont dû échapper au trésor national. Donc, effectivement, il a été placé en garde à vue à l’hôpital et l’enquête a eu lieu, le Procureur de la République l’a placé sous mandat de dépôt et a fait enrôler cette procédure sur la base de la plainte de la direction des douanes devant le juge des flagrants délits », a-t-il expliqué. Le député attendra donc le 12 juin 2018 pour être fixé sur son sort.
Richard AKOTCHAYE

9-05-2018, La rédaction


CHRONIQUES

Editorial : Abonné à la filière Compact !
18-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
Encore un de plus. Un nouveau geste pour témoigner d’une gouvernance appréciée au-delà des frontières. Cette fois-ci, directement des Etats-Unis, la (...) Lire  

En vérité : L’Ecole dans tous ses états (...)
18-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Le côté institutionnel des législatives
17-12-2018, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Pour le vote…Nos cartes !
17-12-2018, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérit : Statut WhatsApp !
14-12-2018, Naguib ALAGBE
En vérité : Le combat contre la saleté
13-12-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 3000

Affaire Icc-Services : Les déclarations de Koupaki devant la (...)
18-12-2018, La rédaction
La cour : Monsieur le ministre d’Etat, Icc-Services a retenu votre attention en mai 2010. Après vous avez fait savoir (...)  

Affaire Icc-Services : Le film de l’audience à la CRIET
18-12-2018, Karim O. ANONRIN
Depuis hier lundi 17 décembre 2018, tous les regards sont tournés vers la Cour de Répression des Infractions (...)  

Guy Akplogan : "Personne ne nous avait dit qu’on avait besoin (...)
18-12-2018, La rédaction
Cour : Qu’est-ce que vous avez à dire par rapport aux déclarations du ministre Koupaki ? Il a dit sa vérité M. le (...)  

Arrêt n°103/17 du 06 mars 2017 : Accès n° 001/QG-016
18-12-2018, La rédaction
Ministère public contre Akplogan Guy Athanase Sètondji et autres. Inculpés de : Associations de malfaiteurs, (...)