Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Affaire Segub : Djènontin demande un débat contradictoire avec Koupaki

JPEG - 672 ko

Les lièvres débusqués de leur gîte par l’audit à la Segub courent dans tous les sens. Pour éviter de se faire abattre par la carabine de la Rupture, sociétés épinglées et personnalités aux responsabilités engagées dans la mauvaise gestion de l’escorte des véhicules d’occasion clament leur bonne foi. Le week-end écoulé, dans un long entretien accordé à Radio Hémicycle, l’ancien ministre de l’économie maritime, Valentin Djènontin s’est fait entendre dans l’affaire Segub.
Posture d’indigné et confiant sur ce qu’il sait de la gestion des redevances découlant de l’escorte des véhicules d’occasion, il met au défi son ancien collègue et désormais ministre d’Etat et Secrétaire général à la présidence de la République, Pascal Koupaki. « …Depuis un moment, j’entends des choses inimaginables. Cela ne veut pas dire que ce qu’ils disent est dénué de tout fondement, il se peut qu’ils détiennent des preuves à leur niveau. A un moment donné, j’ai été ministre de l’économie maritime de 2012 à 2013. Je connais très bien le sujet de la gestion de la filière des véhicules d’occasion… », a déclaré le député Fcbe et ancien ministre, Valentin Djènontin.
Avec un brin d’humour, il est revenu sur les résumés des conseils des ministres faits par le ministre Koupaki et a laissé entendre que son ancien collègue ne le convainc pas. « …je le dis haut et fort. S’il le veut, je vais même faire un débat contradictoire avec lui sur ce sujet-là, (Ndlr : l’affaire Segub). Il y a des dossiers pour lesquels, c’est lui-même qui a conduit les travaux du conseil des ministres. Aujourd’hui, dans une ironie déconcertante, il vient remettre en cause ce qu’il a cautionné, ça me fait rire », a-t-il laissé entendre.

Segub, c’est la meilleure réforme !
Mais loin des ‘‘one-man-show à la télévision’’ et la supposée tromperie du peuple par le ministre Koupaki déplorés par l’He Djènontin, l’essentiel est que chaque partie sorte des arguments convaincants pour que la lumière jaillisse dans ce dossier. Mais déjà, l’ancien ministre de l’économie maritime rappelle à qui veut l’entendre que la filière des véhicules d’occasion est très règlementée par des arrêtés interministériels qui fixent les redevances et qui disent qui a droit à quoi. Mieux, il assure : « Le guichet unique Segub dont on parle est la meilleure réforme pour les recettes du Port autonome de Cotonou du point de vue assainissement des pratiques sur la plateforme portuaire. Même la Banque mondiale peut le certifier ! ».
Le défi est désormais lancé au gouvernement de la Rupture. L’audit à la Segub serait-il un attrape-nigaud pour les partisans de l’ancien régime ? Le peuple serait-il en train d’être occupé à des futilités pour mieux le piller, ou le dossier Segub n’est-il qu’un cinéma pour se donner les raisons de remettre la filière à un militant de la rupture comme le pense l’ancien ministre Djènontin ? Dans tous les cas, le ministre Koupaki ne saurait rester indifférent au défi à lui lancé par son ancien collègue. C’est une question d’honneur.

10-08-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Le dernier sacerdoce de Houngbédji !
17-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’initiative a peut-être surpris plus d’un. Mais pas moi. Le numérique, Houngbédji l’a dans la peau. Pour la jeunesse africaine, il en veut une (...) Lire  

Editorial : Le défi d’une bonne rentrée
17-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La belle politiquement cocufiée (...)
16-08-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : Sous la menace du terrorisme
16-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un Psd, deux ailes !
14-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ces valeureux sportifs béninois
14-08-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Quelques axes de l’audit du Fnm
16-08-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

A l’ère du Nouveau départ : L’or blanc retrouve des couleurs
18-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Une campagne cotonnière bouclée avec une production record, et une autre en cours avec de très bonnes perspectives. A (...)  

Les membres de la Haute cour de justice formés à la tenue de procès (...)
17-08-2017, La rédaction
La présidente de la Haute cour de justice, Marcelline Gbèha Afouda a officiellement lancé hier à la Cour d’Appel (...)  

Campagne cotonnière 2017-2018 : 105 milliards déjà payés aux (...)
17-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
L’Association interprofessionnelle de coton (Aic) et les égreneurs travaillent en parfaite intelligence pour (...)  

Quelques axes de l’audit du Fnm
16-08-2017, La rédaction
Le 02 août dernier, le Conseil des ministres s’est penché, entre autres, sur le compte rendu de la mission d’audit (...)