Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Affaire Segub : Une trentaine de personnes présentées au procureur

JPEG - 83.6 ko

Le parquet de Cotonou grouille de monde depuis hier. L’affaire Segub entre dans une nouvelle phase, celle de la comparution des mis en cause. Au total, une trentaine de personnes ont défilé devant le procureur. En dehors des 22 personnes gardées à vue depuis le mardi dernier par la Brigade économique et financière, ceux qui étaient libérés sous convocation ont répondu à l’appel du procureur de la République. Le ministère public a examiné les différents dossiers qui ont ensuite été transmis au juge d’instruction. Ce dernier prend connaissance des procès-verbaux et écoute les prévenus en présence de leur avocat, dont le chef de file est le bâtonnier Djikoui. Le dossier sera ensuite transmis au juge des libertés qui ouvrira une audience spéciale. Ainsi donc, en dehors du Col Mègougnan et de Oba Dénis qui n’ont toujours pas répondu à la convocation du procureur, les personnes épinglées par le rapport d’audit de la Société d’exploitation et de gestion du guichet unique du Bénin (Segub), et invitées par le procureur étaient hier au tribunal de Cotonou. Il s’agit entre autres de 4 cadres du Centre national de sécurité routière (Cnsr) dont les anciens Directeurs, Zohoun et Bocco, de Mathias Gbèdan, ancien maire de la commune de Sèmè-Kpodji, Cornélie Oké, Directrice de la société Fifty-Fifty, Adolphe Domingo, frère de l’actuel maire de Houéyogbé, le Gl Soumanou Oké, les sieurs Yaya Adéoti et Nazaire Dossa. Les responsables de la Segub à savoir le Directeur général, Pascal Genet et ses collaborateurs, Marcel Alapini et Nicolas Duval se sont également expliqué devant le parquet. Il y avait aussi certains membres du groupement d’accueil des parcs de vente de véhicules d’occasion et du Mouvement des Zémidjan pour un Bénin émergent (Mozebe). Il reste donc à espérer qu’en toute impartialité, le droit soit dit dans ce dossier qui fait état d’un détournement de près de 25 milliards de Francs Cfa.

17-11-2016, Arnaud DOUMANHOUN


CHRONIQUES

En vérité : Juridisme anti développement !
24-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
Inquiétant ! Lancés à pleine vitesse, de précieux dispositifs pour tirer le développement du Bénin vers le haut sont foudroyés par d’expéditifs éclairs (...) Lire  

En vérité : L’activisme des patriarches (...)
19-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité :Talon contraint de réussir !
18-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Quand c’est Madame qui (...)
14-04-2017, Naguib ALAGBE
En vérité : Dégâts de chenilles !
13-04-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Appui de taille pour le Pag (...)
12-04-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2100

Spéculations sur la dévaluation du franc Cfa : Abdoulaye Bio (...)
24-04-2017, La rédaction
A l’issue d’une réunion le dimanche dernier entre le Fmi et les Etats de l’Uemoa, le Ministre d’Etat Abdoulaye Bio (...)  

An un du Nouveau départ : La cohésion nationale, un combat (...)
24-04-2017, Naguib ALAGBE
Sensible, le sujet l’est à plus d’un titre. Et il en est ainsi à cause du contexte sociopolitique béninois et d’une (...)  

Entretien avec Me Jacques Migan : « Accompagnons et suivons le (...)
21-04-2017, La rédaction
Le Président du Front des Républicains pour le Développement de la ville de Porto-Novo (Frd) réagit et clarifie sa (...)  

Zéro tolérance aux mariages des enfants : L’épanouissement des (...)
21-04-2017, La rédaction
Dans le souci d’éviter les mariages précoces des enfants béninois, le gouvernement de son excellence monsieur Patrice (...)