Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Aïd El Fitr 2015 : Plusieurs personnalités politiques ont prié à Porto-Novo

JPEG - 67.8 ko

La fête Aïd El Fitr 2015 a été célébrée un peu partout au Bénin sur les places Idi. A Porto-Novo qui dispose plusieurs places Idi, la fête a été également belle. Comme à l’accoutumée, des personnalités politico-administratives ont choisi la plus grande place Idi de la ville située au quartier Agbokou pour la prière de l’Aïd El Fitr. Dans le rang des personnalités politico-administratives qui ont effectué le déplacement de la place Idi d’Agbokou, il y a le président de l’Alliance pour un Bénin Triomphant (Abt), Abdoulaye Bio Tchané, le Préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau, Moukaram Badarou et le Directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale, Falilou Akadiri qui l’a d’ailleurs représenté. Ce dernier, au nom de Me Adrien Houngbédji, a même délivré un message à la communauté musulmane du Bénin en général et celle de Porto-Novo en particulier. Le Préfet Moukaram Badarou et le président de Abt, Abdoulaye Bio Tchané, en ont fait de même.
(Lire ci-dessous les messages de Abdoulaye Bio Tchané, Moukaram Badarou et de Me Adrien Houngbédji)

Abdoulaye Bio Tchané, président de Abt

JPEG - 95.7 ko

« Cette fête que nous célébrons vient après les 29 jours du carême. C’est pour moi aussi l’occasion de célébrer la ville de Porto-Novo, la capitale du Bénin. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’y viens tous les ans pour cette fête quand je suis au Bénin. Ça a été une grande fête. Toutes les autorités de la ville étaient de la partie et les populations sont sorties nombreuses. J’ai surtout écouté le sermon de l’imam qui célébrait un certain nombre de valeurs très importantes pour la religion musulmane, qu’il convient de rappeler à l’occasion de cette fête. D’abord, la solidarité. Cette solidarité, c’est en premier lieu vis-à-vis des plus faibles de nos compatriotes. C’est aussi la paix pour notre pays et la paix pour nos concitoyens. Et enfin la tolérance des uns envers les autres, surtout envers les gens avec qui on a quelques divergences. C’est important de rappeler ces valeurs. J’ai été très heureux d’entendre l’imam tout à l’heure les rappeler. C’est bon pour nous tous ».

Moukaram Badarou, Préfet des départements de l’Ouémé et du Plateau

JPEG - 68.3 ko

« Je voudrais d’abord rendre grâce à Allah, Dieu le tout puissant, l’omniscient, l’omnipotent et l’omniprésent, pour nous avoir permis d’être encore là après les 29 jours de sacrifice et de prières intenses à notre propre endroit et à l’endroit de nos populations. Je voudrais aussi dire bonne fête de l’Aïd El Fitr à tous les musulmans de la ville de Porto-Novo, des départements de l’Ouémé et du Plateau et de l’ensemble de notre pays. Du sermon de l’imam, je retiens essentiellement qu’il n’a fait que rappeler le résumé du Coran, de la Bible et de la Tora et de tous les livres saints. Il a mis l’accent sur les valeurs comme l’amour, le respect mutuel entre citoyens, le respect mutuel entre le peuple. Il a souhaité vivement le respect à l’autorité selon les prescriptions des livres saints et surtout que l’on sache que celui qui n’a pas encore atteint l’autre bout de la rive ne doit pas se moquer de celui qui se noie. Il a recommandé par ailleurs qu’entre les populations du Bénin, que nous devrons toujours faire en sorte que la paix puisse continuer de régner dans notre pays. A sa suite, moi aussi je voudrais au nom du chef de l’Etat, au nom du gouvernement, non seulement saluer tous les musulmans mais l’ensemble de notre peuple. Car, nous le savons très bien, au cours de ce mois de ramadan nous avons eu d’importantes élections, les municipales, communales et locales. Ce qui n’était pas une évidence au niveau de leur organisation. Notre peuple qui a très longtemps attendu ces élections a été satisfait. Nous avons eu des résultats et il n’y a pas eu de contestations majeures. Ainsi donc, la démocratie a encore triomphé une fois dans notre pays. Je souhaite vivement que ce qui a prévalu lors de ces élections puisse continuer de prévaloir au Bénin pour que la paix continue de régner. Car, le développement ne se fait que dans la paix »

Falilou Akadiri, Directeur de cabinet du président de l’Assemblée nationale
« Je suis là pour représenter le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji. Il m’a chargé pour la circonstance d’un message à trois volets. Le premier, il m’a demandé de transmettre à l’imam et à toute la communauté musulmane de Porto-Novo et du Bénin, un message de bonne fête. Après un mois de privations, mais aussi de grâces et de bénédictions, Dieu nous a permis de connaître ce jour. Donc, il partage avec la communauté musulmane sa joie de ce jour. Le second message, est un message de renouvellement et de remerciement. En effet, le Bénin vient de connaître deux grandes périodes électorales, les élections législatives puis les élections municipales, communales et locales, et le peuple béninois s’était fortement mobilisé et a fait montre d’un comportement exemplaire. Le président Adrien Houngbédji me demande de lui renouveler ses remerciements pour la mobilisation et le comportement dont il a fait preuve au cours de ces élections qui ont abouti à des résultats que tout le monde connaît. Le dernier volet du message est une exhortation. Une exhortation à l’intensification de la prière pour le Bénin. Parce que nous avons encore des échéances électorales importantes devant nous, la présidentielle de 2016. Le président Adrien Houngédji voudrait que la communauté musulmane continue la prière afin que la paix et la sérénité continuent de régner au Bénin au cours de cette consultation électorale prochaine ».
Propos recueillis par Karim Oscar ANONRIN

20-07-2015, Karim O. ANONRIN


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple et Incompatibilités !
17-02-2017, Naguib ALAGBE
L’âme sœur, tout le monde en rêve. Mais existe-t-elle vraiment ? La question se pose en tout cas avec acuité. Il est en effet, très peu de couples, (...) Lire  

Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Saint Valentin version (...)
10-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

violation des textes dans la nomination de deux policiers : Il ne (...)
17-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Dix ans de service au lieu de quinze comme l’exige la loi. Nommée par décret en violation des textes pour représenter (...)  

Réformes du système partisan : Les grands blocs possibles
14-02-2017, Naguib ALAGBE
Sauf cataclysme, la pratique politique au Bénin va enregistrer dans les jours à venir, de profondes mutations. Les (...)  

Hadj 2017 : Agbénonci doit éviter une organisation bâclée
10-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un autre Hadj profile à l’horizon. Comme à l’accoutumée, il s’annonce avec son lot de craintes des pèlerins souvent dupés (...)  

Animation de la vie politique : Les députés Rb affichent leur (...)
9-02-2017, La rédaction
En l’absence d’une position claire du parti de la Renaissance du Bénin, les députés Rb, sauf l’honorable Rosine Soglo, (...)