Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Alexis Agbélessessi à la présidence de la commission des lois : Test réussi pour Patrice Talon

JPEG - 389.5 ko

Patrice Talon a réussi une nouvelle fois à imposer son homme de main à la présidence de la commission des lois de l’Assemblée nationale. Après avoir nommé l’ex occupant au gouvernement en qualité de ministre de la justice, le chef de l’Etat qui se veut réformateur avait besoin que ce poste soit occupé par un de ses hommes de main. Plusieurs noms avaient circulé à cet effet depuis la nomination de Joseph Djogbénou au gouvernement. Antoine Kolawolé Idji, Orden Alladatin, Abdoulaye Gounou notamment s’étaient fait annoncer pour prendre les rênes de cette commission incontournable à l’Assemblée nationale. Visiblement, Patrice Talon ne l’entendait pas de cette oreille. Il a dû faire appel à un des hommes de son écurie, Alexis Agbélessessi, magistrat de son état, précédemment deuxième secrétaire parlementaire. Celui-ci, selon un accord conclu sans doute avec le chef de l’Etat a accepté perdre en grade au parlement en démissionnant du bureau pour se retrouver à la commission des lois.
Fort heureusement, le risque a payé et il préside désormais cette commission qui a du prix aux yeux du chef de l’Etat. Si ce dernier a tenu à faire élire à ce poste, un de ses hommes de confiance, c’est pour s’assurer que des blocages ne puissent mettre à mal son projet de réforme constitutionnelle. Boni Yayi en sait quelque chose, car il a dû renoncer à ce projet à cause de l’opposition de Me Hélène Aholou Kèkè, qui dirigeait alors la commission des lois. Patrice Talon, fin connaisseur de la politique béninoise et de ses animateurs a préféré mettre toutes les chances de son côté. Orden Alladatin le suppléant de Joseph Djogbénou qui a aussi été élu au sein de cette commission en qualité de premier rapporteur renforce ses chances. La vice-présidence assurée par Abdoulaye Gounou, qui l’a rejoint au second tour de la présidentielle du fait du ralliement de Sébastien Ajavon à sa cause, est aussi un facteur de satisfaction pour Patrice Talon. A présent, il a les clés de la commission des lois en main. Le reste appartient à la plénière qui en son temps sera appelée à valider le rapport de la commission sur le projet de réforme constitutionnelle. C’est une autre bataille qui s’annonce. Mais pour l’instant, le chef de l’Etat peut se délecter de cette victoire d’étape.

31-10-2016, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : L’Un en chute libre
24-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
Emmanuel Golou prend ses distances avec Bruno Amoussou. Il l’a fait savoir ce weekend au terme des travaux du congrès extraordinaire du Parti (...) Lire  

Chronique culturelle
21-07-2017, La rédaction
Editorial : Le pain à polémique
20-07-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Des vagues à combattre !
20-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Formule ‘‘Portabilité mobile’’ !
19-07-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Que fait Talon de sa majorité (...)
19-07-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2220

Congrès extraordinaire du Parti social-démocrate : Le Psd se retire (...)
24-07-2017, La rédaction
Le Parti social-démocrate (Psd) n’est plus membre de l’Union fait la Nation. C’est l’une des résolutions du congrès (...)  

1ere sortie publique de la Dynamique ‘’Ensemble, osons l’avenir’’ : (...)
24-07-2017, Naguib ALAGBE
Ce n’était pas gagné d’avance, mais ils y sont parvenus. Désormais, il faudra compter avec elle. Elle, c’est la (...)  

Cantines scolaires gouvernementales : Pourquoi il faut saluer la (...)
24-07-2017, Karim O. ANONRIN
Depuis quelques jours, on annonce la réouverture, à la rentrée prochaine, des cantines scolaires gouvernementales à (...)  

Présidence du Parti social démocrate : La justice renvoie Amoussou, (...)
21-07-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le juge n’a pas tranché sur la question de fond. Très attendu par les parties, le verdict du tribunal de première (...)