Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Animation de la vie politique au Bénin : Le Front Souverain affiche son opposition à Patrice Talon

Dans le paysage politique béninois, toutes les formations politiques ne font pas allégeance au nouveau Président de la République, Patrice Talon. Se démarquant de nombre de partis politiques, le Front Souverain de Adolphe Codo annonce déjà sa volonté d’apporter sa contribution au développement du pays à travers une opposition constructive au nouveau régime.

La ruée observée depuis quelques jours vers le nouveau président, Patrice Talon n’émeut pas le Front souverain dirigé par Adolphe Codo. En effet, se démarquant de la majorité des mouvements et partis politiques, ce creuset annonce sa décision d’animer l’opposition au nouveau régime « parce que le programme de gouvernement du Président ne cadre pas avec la vision du Front souverain ». Animée par le désir d’incarner la nouvelle conscience dans la gestion des affaires publiques au Bénin et surtout de voir se concrétiser sa vision d’un Bénin doté de sa Langue, Monnaie et Armée (Vision LMA), cette formation politique a fait le choix d’animer une opposition active et constructive au nouveau régime dans sa conduite du Bénin. Pour Adolphe Codo, « les partis politiques ne doivent plus avoir pour seule trajectoire la mouvance présidentielle mais assurer la formation de la jeunesse à la lumière des idées qu’ils défendent ». C’est donc prenant appui sur ses convictions et surtout l’importance pour la démocratie béninoise d’être consolidée à travers une classe politique active, que le Front souverain a décidé de mener son combat en faveur du développement du Bénin à travers l’opposition au nouveau régime. Ce choix, loin de laisser entrevoir une riposte systématique à toute action menée par le président Talon, vise à nourrir le débat politique et porter des critiques constructives pour permettre, durant les cinq prochaines années, de pallier les insuffisances et assurer le développement harmonieux du Bénin.

29-03-2016, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

Editorial : L’école à nouveau dans la tourmente
19-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
Ils ont repris du service. L’Ecole béninoise est à nouveau prise en otage. La période d’accalmie n’a duré que le temps d’un clignement des paupières. (...) Lire  

En vérité : Trois tickets ‘‘dauphinat’’ à (...)
19-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Tribune verte : Passons en mode renouvelable (...)
19-01-2017, La rédaction
En vérité : Imposteurs, à la barre !
18-01-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le temps, l’ennemi du PAG
18-01-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Soutien cinq étoiles à Talon (...)
16-01-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

Pour défaut d’autorisation : Plusieurs établissements supérieurs (...)
20-01-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Odile Attanasso siffle la fin de la récréation dans le secteur de l’enseignement supérieur privé. Les promoteurs (...)  

Entretien avec le Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines : (...)
20-01-2017, Adrien TCHOMAKOU, La rédaction
Sans tambours ni trompette, le Gouvernement de la rupture agit pour venir à bout du délestage. Dans un contexte, où (...)  

Destitution tous azimuts des Maires : Péril sur le développement à (...)
19-01-2017, Naguib ALAGBE
Une courte trêve et nous voilà repartis de plus belle. La fronde gagne de plus en plus du terrain plongeant (...)  

Clôture de la 2ème session ordinaire 2016 : Adrien Houngbédji fait (...)
18-01-2017, Karim O. ANONRIN
Le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji, a procédé hier au Palais des gouverneurs à Porto-Novo à la (...)