Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Animation de la vie politique au Bénin : Le Front Souverain affiche son opposition à Patrice Talon

Dans le paysage politique béninois, toutes les formations politiques ne font pas allégeance au nouveau Président de la République, Patrice Talon. Se démarquant de nombre de partis politiques, le Front Souverain de Adolphe Codo annonce déjà sa volonté d’apporter sa contribution au développement du pays à travers une opposition constructive au nouveau régime.

La ruée observée depuis quelques jours vers le nouveau président, Patrice Talon n’émeut pas le Front souverain dirigé par Adolphe Codo. En effet, se démarquant de la majorité des mouvements et partis politiques, ce creuset annonce sa décision d’animer l’opposition au nouveau régime « parce que le programme de gouvernement du Président ne cadre pas avec la vision du Front souverain ». Animée par le désir d’incarner la nouvelle conscience dans la gestion des affaires publiques au Bénin et surtout de voir se concrétiser sa vision d’un Bénin doté de sa Langue, Monnaie et Armée (Vision LMA), cette formation politique a fait le choix d’animer une opposition active et constructive au nouveau régime dans sa conduite du Bénin. Pour Adolphe Codo, « les partis politiques ne doivent plus avoir pour seule trajectoire la mouvance présidentielle mais assurer la formation de la jeunesse à la lumière des idées qu’ils défendent ». C’est donc prenant appui sur ses convictions et surtout l’importance pour la démocratie béninoise d’être consolidée à travers une classe politique active, que le Front souverain a décidé de mener son combat en faveur du développement du Bénin à travers l’opposition au nouveau régime. Ce choix, loin de laisser entrevoir une riposte systématique à toute action menée par le président Talon, vise à nourrir le débat politique et porter des critiques constructives pour permettre, durant les cinq prochaines années, de pallier les insuffisances et assurer le développement harmonieux du Bénin.

29-03-2016, Patrice SOKEGBE


CHRONIQUES

Le dernier sacerdoce de Houngbédji !
17-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
L’initiative a peut-être surpris plus d’un. Mais pas moi. Le numérique, Houngbédji l’a dans la peau. Pour la jeunesse africaine, il en veut une (...) Lire  

Editorial : Le défi d’une bonne rentrée
17-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La belle politiquement cocufiée (...)
16-08-2017, Isac A. YAÏ
Editorial : Sous la menace du terrorisme
16-08-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Un Psd, deux ailes !
14-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Ces valeureux sportifs béninois
14-08-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Quelques axes de l’audit du Fnm
16-08-2017, La rédaction


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2280

A l’ère du Nouveau départ : L’or blanc retrouve des couleurs
18-08-2017, Angelo DOSSOUMOU
Une campagne cotonnière bouclée avec une production record, et une autre en cours avec de très bonnes perspectives. A (...)  

Les membres de la Haute cour de justice formés à la tenue de procès (...)
17-08-2017, La rédaction
La présidente de la Haute cour de justice, Marcelline Gbèha Afouda a officiellement lancé hier à la Cour d’Appel (...)  

Campagne cotonnière 2017-2018 : 105 milliards déjà payés aux (...)
17-08-2017, Arnaud DOUMANHOUN
L’Association interprofessionnelle de coton (Aic) et les égreneurs travaillent en parfaite intelligence pour (...)  

Quelques axes de l’audit du Fnm
16-08-2017, La rédaction
Le 02 août dernier, le Conseil des ministres s’est penché, entre autres, sur le compte rendu de la mission d’audit (...)