Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Après l’échec du candidat de Boni Yayi : L’avenir des Fcbe en pointillé

JPEG - 129.2 ko
Eugène Azatassou, coordonnateur national des FCBE

L’horizon paraît bien obscur pour la famille cauris. C’est du réalisme que de croire que les prochains jours risquent d’être douloureux pour les alliés de Boni Yayi. La bataille pour la Marina est désormais du passé. Bien que les fruits n’aient pas tenu la promesse des fleurs, il serait inutile de ruminer les causes de l’échec. Il faut se repositionner sur l’échiquier politique pour jouer sa survie après le départ du Chef de l’Etat et leader charismatique des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe). Et c’est là tout le challenge. Les héritiers de l’alliance des Fcbe sont appelés à relever le défi de la cohésion au sein d’une alliance qui est restée jusque-là sous la tutelle du président Boni Yayi.
Au risque de devenir une coquille vide, ils doivent travailler à éviter la cassure du groupe, du moins pour ce qui en reste, surtout par ces temps où le ‘’Nouveau départ’’ recrute.
Yayi va-t-il désigner son successeur à la tête des Fcbe ou restera-t-il maître des cauris même après son départ du pouvoir ? C’est un préalable à régler, puisque de toute évidence, la sentence du peuple au soir du 20 mars dernier a pris de court, les thuriféraires du régime qui ont cru jusqu’au bout à l’avènement de ‘’la continuité’’. Ce serait donc déjà un succès que de réussir à éviter une guerre de leadership. Mais aussi, il faudra assumer sa survie politique. Car, c’est encore sous le choc de la défaite, que les cauris ont perdu, l’un de leurs précieux alliés dans cette bataille, le Parti du renouveau démocratique (Prd) qui vient de faire allégeance au président élu. Pour le Prd, la nouvelle ligne de conduite du parti est très claire : rester dans la mouvance à tout prix. Les Fcbe ne peuvent donc pas compter sur des alliés de circonstance pour prendre des résolutions ou faire des choix pour l’avenir. Si le Prd qui, vaille que vaille, a joué la résistance face à la rage de la rupture dans les départements de l’Ouémé et du Plateau détale ainsi, aux premières heures de la victoire du camp adverse, qu’en serait-il de la Rb qui a été phagocytée dans ses fiefs et dont les figures emblématiques ont milité pour la rupture ? C’est dire que les cauris sont seuls face à leur destin. Survivre ou périr, un choix est à faire. Mais l’alliance n’a pas tout perdu. Elle peut encore jouer sur certaines cartes. Avec une trentaine de députés à l’Assemblée nationale, les inconditionnels de Boni Yayi auront leur mot à dire s’ils choisissent courageusement de se positionner comme une alternative. La roue tourne et entre rebondir et périr, il n’en dépendra que des Fcbe eux-mêmes.

24-03-2016, Arnaud DOUMANHOUN, Isac A. YAÏ


CHRONIQUES

En vérité : Lutte sans exception !
22-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Quand les chiffres tombent, ils donnent le tournis. Au Bénin, chaque année, du fait de la corruption, ce sont des milliards qui, au détriment des (...) Lire  

Editorial : La dynamique locale en question
22-02-2018, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : A Glo, ça avance !
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Trekpo, seul face à son destin
21-02-2018, Isac A. YAÏ
En vérité : Le prix du jusqu’au-boutisme (...)
20-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Une bouteille à la mer
20-02-2018, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2550

Mise sur écoute des Béninois : La Cour donne carte blanche
22-02-2018, La rédaction
La loi n°2017-44 portant recueil du renseignement en République du Bénin, votée par l’Assemblée nationale le 29 décembre (...)  

Malversation financière au Cncb : Antoine Dayori et le Pca en (...)
21-02-2018, Angelo DOSSOUMOU
Décidément ! Sous la rupture, la lutte contre la corruption n’épargne presque personne. Grand artisan de l’avènement du (...)  

Saturation de l’actuel cimetière municipal de Parakou : Charles (...)
21-02-2018, La rédaction
L’actuel cimetière municipal de Parakou n’est plus en mesure d’abriter de nouveaux corps. Tels sont les propos du maire (...)  

Conséquences des grèves perlées dans l’administration publique : (...)
20-02-2018, La rédaction
Journée décisive pour les grévistes. Ils attendent de constater sur leurs fiches de paie, la mise à exécution ou non de (...)