Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Après la Segub gate : A quand l’audit des lampadaires solaires ?

JPEG - 150.1 ko

Vidons les casseroles avant le Nouveau départ ! Et si la Segub gate n’a pas fini de révéler ses secrets, l’audit des lampadaires solaires par exemple, devient un devoir dans la veine des urgences. En effet, des actes posés et des absurdités dans la gestion des lampadaires solaires portent à croire que dans ce dossier, il y a eu des malversations. Le dossier ‘‘lampadaires solaires’’ est un autre scandale en perspective. A l’époque, premier indice d’une gestion scabreuse, le ministère de l’énergie a été écarté au profit du ministère du développement durable que dirigeait le ministre Géro Amoussouga. Mais avant, les cadres du ministère de l’énergie ont émis des réserves sur le projet. Et, puisqu’ils n’étaient pas convaincus de la pertinence dudit projet sur un certain nombre de points, ils ont, très tôt, été écartés.
Alors, pour marquer la rupture voulue par plus de 65% de Béninois, et rassurer qu’à l’ère du Nouveau départ, plus rien ne sera comme avant, le gouvernement Talon doit nettoyer l’écurie d’Augias. Ceci passe aussi par des audits commandités pour lever les zones d’ombre dans un certain nombre de dossiers, notamment celui des lampadaires solaires. A ce niveau, et au vu des soupçons en ce qui concerne la passation du marché et les sommes englouties, un audit pour lever les coins de voile et situer les responsabilités ne peut être que le bienvenu.
Tout compte fait, si le gouvernement Talon ne veut pas faire une moralisation de la vie publique sélective, il va falloir qu’il fouine aussi de ce côté-là. Fouiller, bêcher et ne laisser aucune place où la main ne passe et repasse pour qu’à jamais, l’impunité n’ait droit de cité au Bénin. Pour le gouvernement de la rupture, le défi reste toujours entier. Et après Segub, plus il y aura d’audits et surtout celui relatif au dossier des lampadaires solaires, mieux ça vaudra.

12-08-2016, Angelo DOSSOUMOU


CHRONIQUES

En toute sincérité : Couple et Incompatibilités !
17-02-2017, Naguib ALAGBE
L’âme sœur, tout le monde en rêve. Mais existe-t-elle vraiment ? La question se pose en tout cas avec acuité. Il est en effet, très peu de couples, (...) Lire  

Editorial : Des sacrifices pour l’intérêt (...)
14-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : La voie de la fusion !
14-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
En toute sincérité : Saint Valentin version (...)
10-02-2017, Naguib ALAGBE
Editorial : Un os dans la gorge de Talon
9-02-2017, Moïse DOSSOUMOU
Editorial : Une nouvelle Can pour le Bénin
8-02-2017, Moïse DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE

Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU
Azannaï face à l’équation du partage des gains électoraux
24-01-2017, Isac A. YAÏ, Moïse DOSSOUMOU


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 1950

violation des textes dans la nomination de deux policiers : Il ne (...)
17-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Dix ans de service au lieu de quinze comme l’exige la loi. Nommée par décret en violation des textes pour représenter (...)  

Réformes du système partisan : Les grands blocs possibles
14-02-2017, Naguib ALAGBE
Sauf cataclysme, la pratique politique au Bénin va enregistrer dans les jours à venir, de profondes mutations. Les (...)  

Hadj 2017 : Agbénonci doit éviter une organisation bâclée
10-02-2017, Angelo DOSSOUMOU
Un autre Hadj profile à l’horizon. Comme à l’accoutumée, il s’annonce avec son lot de craintes des pèlerins souvent dupés (...)  

Animation de la vie politique : Les députés Rb affichent leur (...)
9-02-2017, La rédaction
En l’absence d’une position claire du parti de la Renaissance du Bénin, les députés Rb, sauf l’honorable Rosine Soglo, (...)