Suivez Canal3 Bénin sur SIRIUS4 ! Position : 5°Est, Fréquence : 12605Mghz, Symbole Rate : 29905Mbauds, Polarisation Verticale.
Banniere publicitaire


Après son élection à la tête du Cos-Lépi : Le budget, un os dans la gorge de Ahouanvoèbla

JPEG - 241.9 ko
Augustin Ahouanvoébla, président du Cos Lépi

Le nouveau président du Conseil d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi) a un gros défi à relever. Fraîchement élu, Augustin Ahouanvoèbla qui a d’ailleurs participé de bout en bout aux travaux de la précédente équipe dissoute par la Cour constitutionnelle, n’a pas droit à l’erreur. Si par le passé, l’opinion a pu tolérer certaines diversions tant du côté du Cos que de celui du gouvernement, cette fois-ci, elle sera impitoyable, surtout qu’il s’agit d’une élection présidentielle. La pomme de discorde qui a mis à mal de manière répétée les relations entre le gouvernement et le Cos, c’est bien le budget de l’institution.
En effet, des décaissements importants avaient été faits en aval au profit de cet organe chargé d’apurer le fichier électoral sans que le budget global n’ait été adopté en amont par le Conseil des ministres. Il a fallu d’interminables séances de négociation pour que les choses avancent. Pendant que les deux institutions s’adonnaient à ce bras-de-fer, le travail à abattre était relégué au second plan. Cette donne a sérieusement perturbé le calendrier initial du précédent Cos remanié à maintes reprises.
Tenant compte de ces expériences malheureuses, Augustin Ahouanvoèbla devra prendre le taureau par les cornes afin de s’inscrire dans la dynamique de l’efficacité. Au-delà du calendrier rendu public tout juste hier, son équipe et lui sont appelés à produire au plus tôt le budget primitif du Cos à soumettre au ministère des finances pour appréciation. S’ensuivront les séances de cadrage qui aboutiront inéluctablement à un budget définitif connu des deux parties. Sans ce travail préalable, les mêmes causes produisant les mêmes effets, on assistera encore aux sempiternelles récriminations de part et d’autre.
Le Cos a d’autant intérêt à éviter de se chamailler avec le gouvernement car les jours lui sont comptés. Déjà que l’Assemblée nationale a accusé près de deux mois de retard avant de désigner ses représentants devant y siéger, la date de l’élection présidentielle n’étant pas extensible à souhait, bon sens oblige, l’équipe actuelle n’a d’autre choix que de mettre les bouchées doubles pour accomplir sa mission dont la délicatesse se passe de commentaire. Avant toute chose, il est plus qu’indispensable de régler une fois pour de bon la question du budget. C’est ce point extrêmement important qui déterminera la qualité du travail à abattre.

9-09-2015, Moïse DOSSOUMOU


CHRONIQUES

Editorial : L’os dans la gorge de la décentralisation
19-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Les maires de Pèrèrè et de Lokossa sont assis sur des sièges éjectables. Les membres des conseils communaux qu’ils dirigent sont remontés contre eux. (...) Lire  

Editorial : Les boulangeries à la barre
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Chasse aux débiteurs !
18-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
Editorial : Le décret de toutes les polémiques
18-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
En vérité : Etudes sous conditions !
17-10-2017, Angelo DOSSOUMOU
En vérité : Mission délicate au Togo !
16-10-2017, Angelo DOSSOUMOU




Nous suivre

Suivez-nous sur les réseaux sociaux







 
 

DANS LA MÊME RUBRIQUE


0 | 30 | 60 | 90 | 120 | 150 | 180 | 210 | 240 | ... | 2370

Transfert de l’activité commerce de de gros de Dantokpa : Le marché (...)
20-10-2017, Arnaud DOUMANHOUN
Le conseil des ministres a autorisé en sa séance du mercredi 18 octobre 2017, la signature d’un contrat pour (...)  

Assistance aux populations sinistrées de Sinendé, Karimama et (...)
18-10-2017, La rédaction
Suite à la descente du Ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané dans les communes de Sinende, Karimama et Malanville et sur (...)  

En prélude au démarrage du Ravip : Le Comité de suivi monte au (...)
18-10-2017, La rédaction
Tout se met progressivement en place pour le démarrage, le 1er novembre prochain, du Recensement administratif (...)  

Œuvres sociales dans la 10ème circonscription électorale : Agoua au (...)
16-10-2017, Moïse DOSSOUMOU
Fidèle à ses habitudes, l’élu de la 10ème circonscription électorale, a une fois de plus partagé le vécu des populations (...)